Édition du
23 July 2018

Culture

  • IDIR: Avava inouva

    Par - Avr 28, 2010
    Idir porte la Kabylie dans ses tréfonds, et il la chante de tout son cœur, avec sa langue si belle, et si douce. Idir vit loin de sa chère Algérie, mais il y est planté comme...
  • Souad Massi: Chanter la nostalgie…

    Par - Avr 27, 2010
    Souad Massi, artiste intégrale, qui a su puiser dans le terroir et le passé, des mélodies envoutantes, pudique jusqu’au bout des notes, mais sans pudibonderie, est aimée autant pour son art que pour ce qu’elle représente....
  • Ahellil de Timimoun

    Par - Avr 25, 2010
    Nous ne rendrons jamais suffisamment hommage à nos compatriotes du Sahara. Populations placides, très laborieuses, malgré les clichés réducteurs qui sont répandus sur leur compte, ils pratiquent un islam paisible et apaisé, et les hadrates pour...
  • Andalous: Benzerga

    Par - Avr 24, 2010
  • Nedroma : Hadj Mohammed El Ghaffour

    Par - Avr 21, 2010
    Kaddour Ben Achour Zerhoun Ya Welfi Meriem, poème mystique de haute tenue spirituelle, dit sous forme de ghazal, composé par le grand Soufi Cheikh Kaddour Ben Achour Zerhoun et chanté par les plus grands interprètes de...
  • gaada diwan bechar- Gourara

    Par - Avr 20, 2010
    Harmonies de sonorités africaines et araboberbères, ces gaadates, chants mystiques ancestraux, expriment la piété des Sahariens de cette région de notre pays, toute empreinte de douceur et de communion....Read More
  • Constantine, l'art et la manière…

    Par - Avr 18, 2010
    Constantine. « Medinet el hawa », anciennement Cirta, la capitale de la Numidie, celle du Roi Massinissa. J’ai eu la chance d’y dépenser mon adolescence, et d’y consumer ma jeunesse, dans l’atmosphère languissante, mais d’une vivacité d’esprit qui...
  • Chant des Aurès…

    Par - Avr 17, 2010
    En ces terres parfois écorchées, ou les ocres violents éblouissent l’oeil, et parfois palpitantes de vie, sous les frondaisons des cédraies millénaires, un chant langoureux apaise la colère d’hommes à jamais rebelles, et ils se désaltèrent...

إنٌ معارك الحياة، لا يظفر بها الأقوياء ولا المباغتون، بل أولئك الذين لا يتراجعون

“Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais.”