يومية الجزائر
Édition du
20 October 2019

URGENT : Deux quotidiens, Mon Journal et Djaridati, interdits de parution

censureEn raison d’un dossier sur l’état de santé de Bouteflika, Mon journal et Djaridati interdit de parution

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

El Watan le 18.05.13 | 22h19 
Les deux quotidiens appartenant à Hicham Aboud, Monjournal et Djaridati, viennent d’être interdit de parution par le ministère de la communication, en raison d’un dossier consacré à l’état de santé de Bouteflika.

Les numéros de dimanche 19 mai des quotidiens Monjournal et Djaridati, ont été saisi ce samedi soir à l’imprimerie et interdit de parution, sur décision du ministère de la communication, qui a demandé à l’éditeur de retirer les deux pages de chaque numéros, consacrées à Bouteflika.
Selon M Aboud, c’est l’imprimeur qui a alerté le ministère, lorsqu’il a découvert le dossier traitant de l’état de santé du président Bouteflika. M Aboud explique que ce dossier repose sur des informations vérifiées, faisant état de la détérioration de l’état de santé du président qui serait dans « un coma profond qui pourrait durer des semaines ».
Le ministère de la communication a demandé à Hicham Aboud de retirer les deux pages, s’il voulait que son journal soit imprimé, ce qu’il a refusé de faire. « Techniquement, il était impossible de remplacer les deux pages, même si on le voulait » nous a déclaré l’éditeur.
Ce dernier trouve ridicule le comportement de l’imprimeur, qui a demandé au responsable de production du quotidien de signer une décharge dans laquelle il est mentionné que c’est l’éditeur qui refuse d’imprimer son journal.
C’est le premier acte de censure et de saisie d’un journal depuis plusieurs années. Cette situation prouve que le pouvoir ne sait plus comment gérer l’information sur la santé du président.
 
Mourad Hachid

Nombre de lectures : 19429
8 Commentaires sur cet articles

Laisser un commentaire

*

*

  • AS
    19 mai 2013 at 2:12 - Reply

    oui akhi Salah Eddine nous avons les memes infos, il serait cliniquement mort… et Hollande panique a l’idee qu’il soit mort a Paris je l’ai annonce il ya trois jours car l’info venait des services francais il et fallait la verifier… mais je l’avais explique a la fin du mois de mars, afin que nos freres a l’interireur puissent se preparer et c’est apprement ce qu’ils ont fait…
    Nous entrons maintenant dans le vif du sujet insha Allah
    1. Ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre glorifient Allah, et Il est le Puissant, le Sage.
    2. Ô vous qui avez cru! Pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas?
    3. C’est une grande abomination auprès d’Allah que de dire ce que vous ne faites pas.
    4. Allah aime ceux qui combattent dans Son chemin en rang serré pareils à un édifice renforcé.

  • Mohamed J.
    19 mai 2013 at 2:31 - Reply

    Voila. Maintenant la guerre pour sa succession va prendre une nouvelle tournure. Espérons qu’elle ne fera pas beaucoup de morts. Espérons aussi que la prochaine étape ne réduira pas encore plus les libertés publiques, car ce serait mettre le feu aux mèches en vue d’une explosion générale. Ce qu’il nous faut c’est paix pour reconstruire ce pays.

  • lyes laribi
    19 mai 2013 at 2:39 - Reply

    Liberté d’expression, mon oeil, merci à hicham et à brahim d’avoir mis à nu (une fois de plus, avec la censure des deux titres) l’état policier du régime algérien (tolérance zéro quand il s’agit des intérêts de ceux qui dirigent vraiment l’Algérie). Les cartes sont troublés et si c’est vrai il va y’avoir accélération du calendrier. Il va y’avoir des dégâts et des départs si le système décide de se démocratiser peut être que les premières valises sont déjà faites.
    * Un rappel: ça fait 5 ans que je n’ai pas parlé à Hicham et il peut témoigner.

  • Ingrachen Amar
    19 mai 2013 at 4:13 - Reply

    Bonjour tout le monde,
    Quand j’ai appris l’information, j’ai tout simpleme,t eu envie de vomir. Bouteflika est-il coondamné à ne pas pourrir? Qu’un journal dise qu’il “serait dans un coma profon qui peut durer plusieurs semaines” en utilisant le conditionnel, cela porte-t-ilatteinte à la sûreté de l’Eta? Voila le ridicule en chair en os!

  • Si Salah
    19 mai 2013 at 4:33 - Reply

    APS:
    “Suite aux propos tendancieux (blablabla), le parquet général près la cour d’Alger a ordonné des poursuites judiciaires à l’encontre du concerné (Hichem Aboud) pour atteinte à la sécurité de l’Etat, à l’unité nationale et à la stabilité et au bon fonctionnement des institutions”…
    L’atteinte à la sécurité de l’etat est le fait de Tab Djnanou qui s’est fourré avec armes et bagages dans l’hopital militaire de l’ancien colonisateur, apres lui avoir donné un accés illimité à notre espace aerien.

  • boualem
    20 mai 2013 at 10:07 - Reply

    Bonjour,
    Je suis étonné qu’après toutes les assurances données officiellement sur l’état de santé du président,Je n’ai pas vu ni entendu de démenti aux déclarations faisant état de son aggravation.

  • sam
    20 mai 2013 at 5:20 - Reply

    Dcd ou pas de toutes façons le peuple devrait avoir l’information par des communiqués des ministres concernés; c qd même le président de notre Nation et son devenir intéresse à l’intérieur et à l’extérieur du pays.je ne comprends pas pourquoi autant d’énigmes? nul n’est éternel !! S’il est encore en vie, il reste président, s’il est dcd, la loi et la législation prévoiraient éventuellement un remplacement temporaire en attendant des élections … je pense … cela devrait être clair pour tous

  • salaheddine
    21 mai 2013 at 12:13 - Reply

    monsieur ABOUD a commis une enorme erreur car il a oublie que sa majeste, le roi bouteflika est immortel , notre pharaon , notre seigneur , notre sauveur vit eternellement et va etre notre et leur president (leur = nos enfants)je crains qu’il aura une fin comme celle de Bourguiba ou de chavez

  • Lire aussi