يومية الجزائر
Édition du
21 September 2019

LA RUE COMMENCE À BOUILLONNER

Abdallah CHEBBAH Août, 2019

En ce début de rentrée sociale, rien ne présageait encore un ras le bol de certains citoyens poussés à l’extrême par la mal vie, la cherté des produits de première nécessité et le dysfonctionnement voulu de certaines institutions publiques qui n’arrivent pas à satisfaire les besoins essentiels de la population. Certains endroits se sont retrouvés sans électricité, d’autres sans eau et des feux ont été déclarés un peu partout, à ce moment précis des grandes chaleurs. D’autres encore pour des problèmes de voirie et de routes. En gros, pour des promesses non tenues par les autorités qui sont à l’origine de tous les mécontentements.

Un directeur d’hôpital s’est fait alors renvoyé chez lui par des jeunes introduits par effraction dans son bureau lui reprochant son laxisme vis à vis des patients. Des routes à grande circulation ont été barricadées par des feux, des grosses pierres, des branches d’arbres et toute autre sorte de choses . L’entrée principale d’une mairie communale a été murer par des briques.

C’est une façon pour ces gens de rejeter complètement ce pouvoir en place, puisque les manifestations pacifiques, les slogans et les discours n’ont pas suffit pour faire entendre raison à ce système corrompu et abjecte, lancinant.

Depuis le début de l’été, il fallait s’y attendre à ce genre d’évènements qui ne peut s’expliquer que par des provocations de la ‘’3issaba’’ pour essouffler ou embraser la situation afin de décréter un état de siège qui donnerait carte blanche à l’armée pour intervenir librement comme seule garante de la sécurité intérieure et extérieure du pays.

Avec de tels agissements malheureux, le Hirak pacifique risque de dérailler et de perdre toute sa vigueur et sa substance primaire. Sylmia, Sylmia est la seule arme qui viendrait à bout de cette bête immonde. Nul, ni personne dans le monde ne pourrait intervenir. La non violence a détruit les plus grandes dictatures. Le peuple Algérien doit impérativement continué à manifester, tous les jours s’il le faut, aussi longtemps que cela prendrait pour venir à bout de cette horde. Il ne doit en aucun cas succombé aux provocations infantiles de la ‘’3issaba’’. Il ne faut pas donné l’occasion, ni au panel préfabriqué, ni à tout autre opportunistes, de réagir par la violence et la déroute. Il faut rester solidaires, unis, pacifiques, clairvoyants et patients. Le monde entier nous regarde et analyse la situation de notre pays. Certains attendent la fin pour agir en conséquence, ce qui explique leur silence. La situation dépasse nos frontières.

Il faut acculer cette ‘’3issaba’’ à venir à la table des négociations pour trouver un compromis sur son départ. Il s’agit cette fois-ci d’aboutir. Dawla Madania et non 3askaria. Ceci est le mot d’ordre. Elle doit comprendre que l’Algérie s’est métamorphosée complètement. Le peuple ne veut plus d’une dictature militaire qui les a ruiné au plus profond de leur être. Il ne veut plus, encore une fois, sacrifier ses meilleurs enfants pour des pantins actionnés sur ordre d’une puissance étrangère. 

Un retour en arrière réduirait le peuple à la mendicité, à la misère, à la pauvreté, à l’asservissement, à la démence. Chaque Algérien doit méditer sur ça et prendre ses responsabilités. Les jeunes Algériens épris de leur pays doivent tempérer leur colère. Le combat que mène le peuple Algérien est plus que vital.                                                

                                                                SYLMIA, SYLMIA, SYLMIA


Nombre de lectures : 2237
5 Commentaires sur cet articles

Laisser un commentaire

*

*

  • mokhnache
    28 août 2019 at 12:27 - Reply

    OUI il faut acculer cette issaba jusqu’a ses derniers replis….ils ne se rendent pas compte que leurs modes de qui consistent a menager le choux et la chevre ne menent que vers la ruine et empechent le pays d avancer! ils ne voient pas leurs erreurs et ce qu elles causent! le directeur de l hospital de ain mlila n est rien d autre qu une victime de l organisation du secteur de la santé personne ne connait ou cette organisation mene! une organisation qui rend les acteurs du secteur de la santé des operateurs mineurs qui ne font qu executer un programme d ou de fabrication mijotée par des commissions rentieres dont le principale role est de prendre les privileges de ces sinueux couloirs verts et noirs qui deroutent les volontés les plus tenaces…le pays n a pas besoin de l election d un presil a besoin d un dispositif juridique qui puisse bannir l la ou elle se trouve meme dans la preparation le suivi et le controle des elections….

  • Samah N.
    28 août 2019 at 1:06 - Reply

    Les résidus du “régime Bouteflika” font tout ce qui est en leur possession et se démêlent comme des diables pour casser le Hirak Populaire et,essayer par tous les moyens de reproduire un système en décrépitude.
    Les “coups de boutoir” successifs de la révolution pacifique a anéanti toute réaction de la part d’un régime sénile!

    Le soulèvement populaire, comme un torrent,emporte tout obstacle à son cours et dévie les cannes bisées à la marge.
    N’en déplaise aux chyatines de tous bords,ça sera la fin de ce système mafieux qui a ruiné notre beau pays.

    Vive l’Algérie prospère, Gloire et Éternité à nos valeureux Martyrs!

  • Samah N.
    28 août 2019 at 3:49 - Reply

    Les résidus du “régime Bouteflika” font tout ce qui est en leur possession et se démêlent comme des diables pour casser le Hirak Populaire et,essayer par tous les moyens de reproduire un système en décrépitude.
    Les “coups de boutoir” successifs de la révolution pacifique a anéanti toute réaction de la part d’un régime sénile!

    Le soulèvement populaire, comme un torrent,emporte tout obstacle à son cours et dévie les cannes brisées à la marge.
    N’en déplaise aux chyatines de tous bords,ça sera la fin de ce système mafieux qui a ruiné notre beau pays.

    Vive l’Algérie prospère, Gloire et Éternité à nos valeureux Martyrs!

  • yassine
    28 août 2019 at 5:34 - Reply

    Un retour en arrière réduirait le peuple à la mendicité, à la misère, à la pauvreté, à l’asservissement, à la démence.
    La demence fera des ravages s’il ya un retour en arriere . C’EST ABSOLEMENT CERTAIN!
    Le combat pacifique continue et il prendra le temps qu’il prendra .Une chose est certaine , NOUS NE REVIENDRONS JAMAIS A LA
    REALITE D’AVANT LE 22 FEVRIER 2019 . JAMAIS!!!!!

  • Dria
    28 août 2019 at 9:04 - Reply

    PACIFIQUE on l’est et on doit le rester. Si violence, il y a c’est les résidus du système qui seront derrière. D’ailleurs le dernier discours de GAID est un appel à la violence en soit. Il appelle indirectement a lviolence. Qu’il sache que ses menaces violentes n’aboutirant jamais et que tout appels ou ordres aux forces de sécurité de l’armée pour mater le Hirak comme il l’a insinuer auront l’effet de l’appel récent de NEZZAR à l’armée de se rebeller.

    L’ANP, la Gendarmerie, la police et les autres services d’ordres ne sont pas aux service des GÉNÉRAUX RIPOUX mais aux service du PEUPLE. L’ANP, la Gendarmerie, la Police et les autres services de sécurité ne sont pas constituer par les enfants des généraux , mais par les ENFANTS DU PEUPLE. Nous avons tous un parent dans l’armée, dans la Gendarmerie ou dans la Police et on sait très bien ce qu’ils pensent des GÉNÉRAUX VERREUX que vous êtes.

    Rendez le pouvoir PACIFIQUEMENT. Si violence il y aura, elle se retournera contre vous. Vous serez les premiers a en pâtir,cette fois le PEUPLE se laissera pas faire. L’ Algérie ne vous appartient pas et l’avenir non plus. PARTEZ PACIFIQUEMENT, Vous ne nous faite plus peur. Nous sommes prêt pour tout pour sauver NOTRE PAYS que vous avez ruiné.

    Donnez les ordres que vous voulez, la DÉSOBÉISSANCE PACIFIQUE AURA LIEU ET VOTRE DÉPART N’EST QU’UNE QUESTION DE TEMPS ON LUTTERA LE TEMPS QU’IL FAUT POUR INSTAUREZ UN ÉTAT DE DROIT. LE TEMPS DU CARNAVAL EST RÉVOLU, ALORS GAID ARRÊTER DE FAIRE LE CLOWN .FAITE LE DANS VOS CASERNES, OCCUPER LA UNE VOS MEDIAS DE CANIVEAUX, DIALOGUER AVEC VOS PSEUDO INTELECTUELS ET LA FAUSSE ÉLITE CA NE NOUS INTERESSE PAS. EUX ILS OBEISSENT A UN OCTAGENAIRE DE NIVEAU PRIMAIRE. COMME ILS OBÉISSAIENT A UN IMPOTENT, APHASIQUE ET VOULAIT L’INTRONISER POUR UN CINQUIÈME MANDAT. NOUS NOUS DÉSOBÉIRONS PACIFIQUEMENT
    A BON ENTENDEUR SALAM

  • Lire aussi