يومية الجزائر
Édition du
8 December 2019

92 PERSONNES POURSUIVIES EN JUSTICE POUR LEUR ENGAGEMENT EN FAVEUR DU HIRAK

24 Septembre, 2019 10:00

Younes Saâdi
https://maghrebemergent.info

Photo: Bouzid Ichalalen : Interligne Algérie

92 personnes sont poursuivies en justice en raison de leur engagement politique en faveur du Hirak, et environ 40 d’entre elles, sont placées en détention provisoire, a-t-on appris du militant des droits de l’homme, Salah Eddine Sidhoum.

 « J’ai une liste de 92 personnes poursuivies en justice en raison de leurs activités en faveur du soulèvement populaire contre le pouvoir. Je suis entrain de vérifier la liste cas par cas afin de constituer un rapport fiable sur les cas de personnes poursuivies », a-t-il déclaré. Il précise : « Sur les 92 personnes poursuivies 40 sont placées en détention provisoire et attendent toujours la date de leur procès ».

Atteinte aux corps constitués, atteinte à l’unité nationale et atteinte au moral de l’Armée sont les principales chefs d’inculpations pour lesquelles sont poursuivies. Des accusations purement politiques, estime notre interlocuteur.

Les personnes poursuivies sont issues principalement d’Alger, de Bejaia, de Tizi Ouzou, de Batna et Relizaine. « Ces 92 personnes poursuivies en justice sont issues de différentes régions du pays. Nous avons des personnes issues d’Alger, de Bejaia, de Tizi Ouzou, de Constantine et Batna, de Tiaret et autres », affirme-t-il tout en précisant que cette liste demeure provisoire que les recherches sont toujours en cours. « Nous avons des cas en cours de vérification. Je peux vous citer deux cas dans la wilaya de Tlemcen », précise-t-il.

Salah Eddine Sidhoum reconnait la difficulté à récolter des informations fiables. « Il n’est pas facile d’avoir toutes les informations sur tous les cas », dit-il.

Une fois prêt, le rapport contenant toutes les informations sur les détenus et les personnes poursuivies en raison de leur engagement politique avec le Hirak, sera remis au Conseil des droits de l’homme des Nations-unis et aux ONG internationales.


Nombre de lectures : 3570
Un commentaire

Laisser un commentaire

*

*

  • Dria
    25 septembre 2019 at 1:02 - Reply

    Dr Sidhoum, excellente nouvelle. Mais je pense qu’on plus de ces actions d’envergures internationales envers le conseil des droits de l’homme des nations unies et des ONG internationaux.
    On devrait organiser des actions en Algérie, pour exiger la libération immédiates et inconditionnelles de tous les détenus politiques et d’opinions qui croupissent dans les geôles du système, avant que le Gang n’en fasse des TAMALT et des FEKHAR Allah yarhamhoum .
    Une pensée ta toutes ces familles qui vivent la séparation douleureuse des leurs pour des binculpation bidon, qui pour un drapeau qui pour un pin’s, le dernier pour avoir fait la marche avec un âne. Dire que parmi eux, il ua un Moudjahid comme Bouragaa, des Tabou, Belarbi, Boumala …qu’on connait …

    Penser a ses citoyens et citoyennes qu’on a raflé lors des marches , a tous ces inconnues qui n’ont jamais penser un jour a être incarcéré de la sorte, même des cancéreux ne furent pas épargné. Organisé des élections avec une justice pareille qui n’a même réagi a la fermeture d’Alger est une affabulation de plus.

    Je fais appel a tous les acteurs du Hirak actif et passif pour organisé une Journée de protestation, en dehors des Mardis et Vendredis , voir des marches vers les palais de justice de chaque wilayas ou carrément une JOURNÉE DE GRÈVE NATIONALE pour mettre fin a ces dépassements

  • Lire aussi