يومية الجزائر
Édition du
30 March 2020

11 janvier 2020: vingt-huit ans après le coup d’État en Algérie, un régime immobile, une société en mouvement

PAR AW · PUBLIÉ JANVIER 11, 2020 · MIS À JOUR JANVIER 12, 2020

Algeria-Watch, 11 janvier 2020

Le vingt-huitième anniversaire du putsch contre le peuple et ses aspirations à l’État de droit se déroule dans des conditions très différentes de tous ceux qui l’ont précédé. Le Hirak déclenché le 22 février 2019 a effectivement bouleversé le panorama politique de l’Algérie en remettant l’expression populaire au cœur du débat politique.

Mais, obstinément sourde aux revendications du peuple, l’Algérie officielle demeure le théâtre du mensonge. L’élection présidentielle du 12 décembre 2019, grossièrement frauduleuse, destinée à fabriquer une nouvelle apparence civile à la dictature, a débouché sur la désignation d’un second couteau du régime. Le « président » Tebboune assure ainsi la continuation du mandat du président zombie déposé en mars 2019.

Le nouveau chef d’État désigné et son gouvernement relèvent du vieux vivier très étroit du système de la rente. Ils sont le visage public à peine relifté du pouvoir de l’ombre. Leur ordre du jour est de mettre un terme à l’insurrection pacifique du peuple en s’appuyant sur les sempiternels acteurs politiques de laboratoire, islamistes de service et éradicateurs toujours prêts à servir la cause du pouvoir. Réussiront-ils à faire dévier le cours des revendications démocratiques, parviendront-ils à bâillonner à nouveau la voix du peuple?

Le hirak, qui entre bientôt dans sa deuxième année, semble se renouveler dans la détermination massive des Algériennes et des Algériens à vivre enfin dans la dignité et le respect que seul l’État de droit peut garantir. Pour atteindre cet objectif, la société algérienne compte exclusivement sur elle-même. Les manœuvres et les manipulations, qui concernent essentiellement le système lui-même (comme les influences étrangères), sont sans prise sur la lucidité et la détermination de la société.

Pour évoquer l’actualité politique algérienne et ses perspectives dans un contexte régional troublé, Algeria-Watch a réuni Habib Souaïdia, François Gèze et Omar Benderra.


Nombre de lectures : 3334
2 Commentaires sur cet articles

Laisser un commentaire

*

*

  • zinet
    12 janvier 2020 at 11:17 - Reply

    Il est plus juste de dire ”’Leur ordre du jour est de mettre un terme à l’insurrection pacifique du peuple en s’appuyant sur les sempiternels acteurs politiques de laboratoire, laïques de service et éradicateurs toujours prêts à servir la cause du pouvoir.

  • Zid
    12 janvier 2020 at 10:31 - Reply

    GRAVE GRAVE GRAVE !!!!
    —————-

    Le groupe français Castel sur le point de racheter NCA Rouiba !!!!

    le géant français des boissons est présent en Algérie dans la production de Coca-Cola !!!

    ***ON SAIT QUE C UN GROSS GENERAL DU HO KOMONDMENT EST DERRIERE COCA COLA ET COCAINE .***

    NCA Rouiba a commencé à décliner depuis 2015…CAUSE : des pratiques concurrentielles plus que « douteuses » de la part de concurrents sur le marché des jus

    autres causes : « la saturation » du marché par la « multiplication » des acteurs dans le domaine des boissons et par une concurrence accrue « de plus en plus déloyale ».

    NCA Rouiba s’est retrouvé en effet sur un marché des boissons y compris l’eau en bouteille en surcapacités de 130 milliards de m3 pour une demande n’excédant pas 4,5 milliards de m3

    https://www.tsa-algerie.com/le-groupe-francais-castel-sur-le-point-de-racheter-nca-rouiba/

    ————————————————————————————–

    TEBBOUNE TIENS A SA PROMESSE : OKSSIMOU BILAH ANA BARNAMADJ FAKHAMAT ARAISS ABDELAZIZ BOUTEFLIKA MACH RAYAH YAHBASS…
    https://www.youtube.com/watch?v=1-s69eV1ul0

    —————————————————————————————
    APRÉS LES MULTIPLES SOCIÉTÉS NATIONAL ALGÉRIENNE RACHETÉ PAR LA FRANCE, VOILA LE TOURS DE NCA ROUIBA, TOUT EST FAIT POUR LA FAIRE COULER…CONCURRENCE DÉLOYALES AVEC LES IMPORTATEURS ET LES GENERAUX CORROMPUS QUI NE PAYENT NI TAXE NI IMPOTS NI CASNOS…

    RABI WKILKOUM
    WAL HIRAK LI YAHZAMKOUM

    IL EST TEMPS AUX INTELLECTUELLES , INDUSTRIELS DE SE REGROUPER ET DÉNONCER TOUS LES ABUS DU POUVOIR ET CE DEPUIS LES ANNÉES 1990 !!!

    TOUTES LES MAGOUILLES, CORRUPTIONS, DILAPIDATIONS….L’ALGÉRIE EST SYSTEMATIQUEMENT DÉTRUITE ET VENDU AUX MULTINATIONALES.

  • Lire aussi