يومية الجزائر
Édition du
29 March 2020

1er anniversaire de la Révolution populaire.

Abdelkader Saadallah 

UN AN ! Il a éclaté le 16/02/2019 de Kherrata, ce Tsunami humain par un pas de géant il secoua Batna pour sauter sur Alger le 22 Février 2019 et s’étendre dans tout le pays prenant le nom de HIRAK du 22 Février 2019. Il vient d’être symbolisé par une statue “Place de la Liberté 16 Février 2019” à Kherrata, en s’enracinant dans les luttes du siècle dernier du peuple. Ma mère Talia bent Benkrich aurait dit “Tag ehna, tag elhih, et tag cheg el bhar ! (boum ici, boum là-bas et boum au-delà de la mer)” Et oui l’écho a survolé le blocage médiatique ridicule du Système obsolète juste bon pour la poubelle, pour gagner le monde, il est devenu GLOBAL !
C’est une mer de femmes, enfants, hommes, de tous les âges, toutes les couches et courants politiques profonds du peuple qui marchent depuis chaque mardi, chaque vendredi dans toutes les villes pour dire NON PLUS JAMAIS CE SYSTEME EN PLACE DEPUIS 1962. Ils continuent inlassablement à marcher, malgré les répressions sous formes de matraquages sur le terrain, les kidnappings, les emprisonnements, toutes les formes arbitraires pour bâillonner le peuple. Echec du système pendant UN AN !
Le Hirak a résisté à toutes les formes de calomnies pour le casser par une propagande ridicule le déclarant comme une provocation des services secrets, une dernière tentative du clan de Bouteflika pour faire passer le 5ème mandat, pour couvrir l’installation d’un nouveau clan, une mainmise de je ne sais qui. Mêmes de rares intellectuels respectés ont ralliés la contestation anti Hirak, dévoilant leur vrais visages : Ils écrivent pour que leurs articles soient acceptés dans des officines étrangères et non pas pour reproduire les aspirations du peuple !
Les arguments de ces sceptiques ou d’autres poussés par des intentions d’intérêts qu’ils n’arrivent pas à cacher sont “évidents”, disent-ils “rien n’a changé !”
Il n’y a d’aveugle que celui qui ne veut pas voir, car les changements sont EVIDENTS, ils crèvent les yeux, mêmes de ceux qui ne veulent pas voir. Au point que le tout le monde, même ceux qui étaient les DIRIGEANTS de la mafia à la tête du SYSTEME s’inspirent et déclarent “… Je l’avais dit AVANT le HIRAK !” réclament-ils haut et fort, pour rejoindre cette NOUVELLE FORCE qui porte le nom de PEUPLE PROFOND ALGERIEN !
On oublie de dire que lorsque les “gueux et les va-nu-pieds” de Paris ont incendiés la Bastille en 1789, il a fallu presque un siècle pour mettre un place un système pour pouvait prendre en charge l’aspiration du peuple “Liberté Egalité Fraternité”, d’une façon si fragile que même de nos jours elle revient de nouveau au-devant des luttes quotidiennes du peuple français !
Et en Russie, à St Pétersbourg, croyez-vous que le système a changé au 9ème jour après “Les 8 jours qui ébranlèrent le monde” en Octobre 1917 !
Et croyez-vous qu’en Amérique l’esclavage a été supprimé à la fin de la guerre de sécession entre les nordistes et les sudistes !
Et pourtant dans ces pays, à d’autres temps passés et dépassés, le peuple n’avait pas marché UN AN ! Exerçant une pression énorme en CONTINU sur les hommes du Système pour les rendre impuissants à utiliser les armes contre le peuple, malgré les répressions, les manipulations et autres saloperies que seuls les services dits secrets sont capables.
Et encore d’autres qui viennent encore nous rabâcher que le Hirak DOIT désigner ses responsables, négocier, et patati et patata et bla bla. Ils n’ont rien compris du Hirak, et ils veulent lui appliquer les règles anciennes, dépassées, obsolètes de la structuration en ZAIM à la tête, et pourquoi pas un ROI, SULTAN, EMIR dans un carrosse, sur un cheval !
Le Hirak a créé une DYNAMIQUE que nul parti, ni courant politique, ni tous à la fois n’ont pu même pas imaginée. Cette dynamique est en train d’isoler les CORROMPUS et les VOYOUS du système, ils se cachent, ils ne sont plus en sécurité, ils cherchent à quitter le pays ! C’est cela la plus grande réussite du Hirak, et je n’abuserai pas plus de votre temps en énumérant les autres succès, pour moi ils sont secondaires. Essah c’est cette dynamique, qu’il faut entretenir comme une flamme !
Ceux qui croient et sont avec le peuple algérien, marchent chaque vendredi et chaque mardi clamant haut et fort leurs revendications, c’est la PRESSION CONTINUE SUR LE POUVOIR ! Ma3 3adek youin tazghoud (tu n’as aucune autre possibilité de maneuvre)
Dr Abdelkader Saadallah 16 février 2020, l’AN 2 DU HIRAK !


Nombre de lectures : 2111
3 Commentaires sur cet articles

Laisser un commentaire

*

*

  • Nacer
    17 février 2020 at 9:12 - Reply

    Un an que la révolution et le peuple s’enlacent ou l’optimisme assuré du peuple de son bon droit. Un an de révolution politique ou le peuple apprend à se battre avec comme base la liberté et comme conséquence. Un an de révolution malgré le black-out international,sa portée régionale ne découle pas tant du conflit avec la hiérarchie militaire mais aussi la lutte est perçue au prisme des contradictions et des tensions que connaissent les pays voisins.

    • ZINOU
      19 février 2020 at 9:19 - Reply

      Salam Nacer à force de se battre LE PEUPLE finira par battre le régime. une année de cohérence radicale et globale opposée à l’incohérence d’un régime désuet. l’an 2 sera celui des offensives contre un système dangereux pour le pays et pour nos libertés.

      • Nacer
        20 février 2020 at 5:17 - Reply

        Salam zinou, le régime érigé des barrages et ferme la capitale aux manifestants; que les hirakistes volontaires les plus détermines et les plus préparés s’engagent à fermer et enfermer les oligarques et autres dignitaires dans leurs quartiers. Les barons du régime refusent d’ouvrir un canal pour négocier; enfermons les et fermons sur eux le pays. Le peuple doit reprendre son pays.

    Lire aussi