ENDOSSER LE HIRAK D’UNE ÉLITE

4
269

    Abdellah CHEBBAH.                                 Juin, 2020

Avant tout, de quelle élite s’agit-il?

Cette question revient assez souvent dans la bouche de certains citoyens qui définissent et conçoivent mal cette appellation ou nomination.

Une élite est une personne ou un groupe de personnes hors du commun qui présentent des qualités cognitives ou entrepreneuriales qui atteint l’excellence mais nullement une personne bardée de diplômes ou de reconnaissances et mérites dans différents domaines.

Le domaine de la politique n’a pas nécessairement besoin de spécialistes dans différentes branches des sciences naturelles ou sociales. Être instruit, diplômé de la plus grande université du monde n’est pas un préalable pour s’immiscer dans les problèmes politiques d’un pays. Il faut avoir assez longtemps milité pour une cause juste, avoir côtoyé les arcanes de la politique pour s’insurger en élite dirigeante.

L’Algérie n’a pas besoin d’une élite plus connue chez l’Algérien, d’intellectuels. Elle aurait besoin d’un leader, à l’instar d’Ait Ahmed ou de Mehri. Une personne visionnaire, capable d’unir politiquement un peuple autour d’un projet. L’Algérie a besoin de s’accrocher à une personne dont aucun antécédent viendrait le disculper. Un être pur aimé par son peuple.

Toutes les révolutions ont réussi avec des personnes qui ont eu du charisme verbale, une vision lointaine et profonde et un sens des responsabilités. Ceux qui se sacrifient pour le bien d’une majorité. 

Nous avons besoin d’un guide qui serait capable de tracer un long chemin démunis d’embûches. Une personne acceptée et reconnue par tout le monde dont son projet va dans le sens des aspirations du peuple. Celui qui pourra donner la parole au peuple, qui s’entourera de technocrates et de travailleurs qui défendront et épouseront son projet et les revendications de ce peuple, une élite consciente des enjeux.

Gandhi, Allende, Mandela, pour n’en citer que ceux-là, ont libéré sans violence leur peuple de la dictature, de la colonisation. Ils ont cru en leur peuple et sont allés jusqu’au bout au détriment de leur vie et de celle de leurs proches.

Aurons-nous un jour la chance de voir une personne cultivée, probe, aimante, soucieuse, vigoureuse et loyale envers notre peuple? Reverrons-nous des gens à l’instar de Ben M’hidi, de Abane ou de Lotfi…. qui ont tout abandonné pour leur pays et leur peuple?

Il n’est peut-être pas interdit de rêver, mais debout c’est possible.             

4 Commentaires

  1. Simplement, une élite est une personne ayant les facultés de faire valoir et défendre les aspirations et les besoins du peuple. Malheureusement, nous n’avons plus d’élites, que des supplétifs…

  2. ما زلنا نعتقد في الرجل الملهم.. الرجل العبقري.. المهدي المنتظر..
    لا يا أخي ل بدمن تجميع أكبر عددمن النشطاؤء والكفاءات و الفاعلين و المفكرين لأجل صياغة أرضية مفصلة جامعة وخارطة طريق واضحة المعالم لقد انتهى عهد الزعيم و الرجل الملهم و القائد الأوحد

    • للاسف طال الانتظار ! اين هم هؤلاء الناشطين و ؟؟؟الكفاءات و الفاعلين ؟ اين هم المبادرات و المحاولات؟ لتدارك ما مضى و تأمين ما تبقى من مسارنا التحرري؟ فإذا كان عهد الزعماء قد ولى، فيجب أن يعوض بتنظيم او تنسيقية او إدارة مشتركة من ابناء هذ ا الوطن من المخليصين و المناضلين الصادقين الذين يعرفون هذا النظام و خبثه. عصابة الجنرالات تعي جيدا ان بروز هيئة تمثل الحراك و تنسق أفعاله الميدانية يعني زوالها فهي تسعى لزرع التفرقة و الشتات و حبس و اعتقال كل من يتبع هذا المنهج…فمن الضروري الفصل في هذا الامر و جمع ممثلين الحراك الذين بات يعرفهم العام و الخاص و المخابرات فلم الخوف من الوقوف مع الحراك و نصحه و توجيهه… الحراك موجود و سيعود لاكن يا حبد لو ان عودته تعلنها جماعة من ممثليه البارزين من تيارات مختلفة تضم العلماني و الاسلامي و الوطني و الأمازيغي و العربي و النساء و الرجال من خيرة هذا الوطن يتفقون على صياغة « الأرضية الجامعة »و يجمعون الحراك تحت كلمة واحدة و جامعة للقظاء على العصابة و النهوض بالبلاد ….المجموعة التي كتبت « دستورنا » بامكانها اتخاذ مبادرة مماثلة لانقاذ الحراك و اعلان عودته فالشعب ينتظر العودة…. ولاكن للاسف من سيتجرء على إعلان عودة الحراك ؟ سيتهم حتما بالبحث عن الزعامة!..خطة تثبيطية من العصابة يجب التخلص منها …

  3. Le hirak fonctionne comme un ordinateur quantique. Ce mouvement s’autolyse dans un logiciel «hybride». L’Algérie a besoin de nouveaux «programmeurs» afin qu’ils analysent cette invention de soulèvement légitime en arrière plan d’une intelligence artificielle.
    Cette dernière est certainement le plus grand événement de l’histoire de l’humanité.
    Mais il pourrait être aussi le dernier. Comme pour le virus, lequel sera lui aussi le dernier prédateur de l’homme. En ce qui concerne le grand Maghreb et les ambitions des peuples du monde à la hausse, on constate paradoxalement durant cette pandémie que l’Europe des nations piétine et que celle des virus s’est déjà faite dans une techno-dictature infiniment stable.
    Peut être qu’un jour, on découvrira que la bêtise humaine n’est rien d’autre qu’un «virus».
    Mais en attendant, les futurs «programmeurs» algériens auront du pain sur la planche et des croutes à manger pour que l’Algérie fasse partie du club des nations non assujetties et de faire sortir ce pays définitivement du bigotisme religieux et surtout du marasme de l’appendice français toujours malade.
    l’Algérie a les moyens d’avoir le profil d’un État fédéral sain dans une confédération maghrébine durable.
    Donc au travail et vive l’Algérie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici