LES ÉPREUVES VONT FAIRE GRANDIR LE HIRAK

3
343
Abbes Hamadene

Pendant des années, l’Algérie est devenue, aux yeux du monde, un pays moqué et caricaturé par l’image d’un président mort-vivant accroché à son fauteuil. Le Hirak a transformé cette image faisant de l’Algérie un pays avec un peuple admirable par son pacifisme, son civisme, sa sagesse et sa haute maturité politique.

L’EXPLOITATION DE LA CRISE DU COVID19 PAR LE POUVOIR

Pendant plus d’un an, le Hirak a réussi une formidable mobilisation de millions de citoyens : femmes et hommes, différentes couches sociales, différentes générations, tous bords politiques et toutes les régions du pays. Une mobilisation qui a surmonté toutes sortes de difficultés et a déjoué tous les pièges et manœuvres machiavéliques du pouvoir.
Avec l’avènement de la crise du Covid19, la sagesse et le sens des responsabilités a poussé le Hirak à suspendre les marches hebdomadaires. Une crise sanitaire que le pouvoir a essayé d’exploiter, avec autant de lâcheté que de cynisme, pour casser le Hirak.
Alors que sa gestion de cette crise était catastrophique, le pouvoir s’est employé à faire courir les citoyens derrière un sac de semoule, à multiplier les arrestations, les campagnes de désinformation, de propagande et de manœuvres pour semer la division et la zizanie au sein du Hirak. Il avait une préoccupation majeure : se protéger et casser le Hirak.

LE HIRAK TRAVERSE UNE ZONE DE TURBULENCES

Face à la crise sanitaire et contrairement au pouvoir, le peuple a fait preuve de dignité et de sagesse en décidant de suspendre toutes les marches et tous les rassemblements. Des milliers de citoyens organisent la solidarité avec leurs moyens modestes : accueil des sans-abri, dons de matériels aux soignants, collectes et dons de produits alimentaires…
Le début du déconfinement se fait sur fond d’inquiétudes et d’interrogations que la reprise de la mobilisation va certainement réduire à leur juste valeur.
A cela sont venues s’ajouter des divergences sur la date de reprise des marches. Tout cela constitue une perturbation passagère pour le Hirak.
Une épreuve de plus que le Hirak doit surmonter, elle n’est pas la première et ne sera pas la dernière. Les épreuves sont inhérentes à la vie des individus, des groupes humains, des sociétés, des révolutions et de toute autre institution. Il faut les accepter et les affronter avec sérénité en essayant d’en tirer les leçons. A ce propos, je fais mienne cette citation de Nelson Mandela : « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends ».

LES EPREUVES FONT GRANDIR

Les épreuves font instruire, aident à avancer et à grandir, à condition de savoir en tirer les leçons. Cela me fait penser à cette histoire qui nous vient de la sagesse du vieux peuple indien Les Cherokees .
Un jour, une vieille Cherokee parlait à ses petits-enfants du combat qui a lieu à l’intérieur de chaque être humain. Elle disait : « Mes petits, il y a une lutte entre deux loups à l’intérieur de chacun.
L’un est le mal, c’est le mensonge, la colère, la peur, l’amertume, l’orgueil, l’égoïsme, le sentiment d’infériorité…
L’autre est le bien, c’est la paix, l’humilité, la bonté, la bienveillance, la vérité, la générosité, la joie, la compassion…
L’un des petits enfants pose la question à la vieille Cherokee : «Grand-mère, quel loup va gagner ? ». Laquelle répond sagement : « Celui que tu nourris ».
Ces mots pleins de sagesse nous amènent à poser cette question : devant cette situation de turbulences passagères que vit le Hirak, faut-il nourrir ce qui nous affaiblit ou ce qui ravive le combat pour une Algérie libre et démocratique ?

3 Commentaires

  1. OUI , les epreuves font grandir et c est ce qui est deja arrivé a la tentative d un groupe de rentiers d imposer au peuples algeriens un candidat moribonds pour mieux se partager ce qu ils croyaient etre une cadavre resigné ….le hirak fait preuve d un calme et d une patience olympien ! malgres des provocations bien exprimés par des intimidation tout azimut le hirak attend son heure et seule une infime minorité a derogé a la regle…Pourtant les raisons sont nombreuses pour poursuivre la revendication….les memes causes du 5eme mandat qui ont fait sortir le hirak sont encore presentes comme le fait d autoriser le fln et le rnd a faire leurs assemblees generale alors que ces excroissances de la issaba devraient etre neutralisées l ugta un des artisants de la faillite du pays tente de reprendre des couleurs….une commissions de « reflexion sur la constitution » qui ne cherche plus a cacher » pour qui elle roules et de nombreux signes qui denotentd une volonte determinée a en decoudre avec la revendication populaire a la moindre opportunités…le systeme l exploite pour tenter de freiner l elan populaire……..les nominations et la consolidation des plateformes de l echec sont des signes annonciateurs d une trentative de redonner des couleurs aux rentiers aux auteurs de la banqueroute du pays….

    • @ NH2
      LQA n’est pas un site académique à ce que je sache. C’est un site de partage entre Algériens et Algériennes pour éveiller les consciences et dénoncer le « gang des généraux » et de partager avec des francophones de par le monde en second lieu.Le plus important c’est de faire passer notre message et de plaider notre cause.
      Que vallent des coquilles par rapport aux erreurs de nos gouvernants.

      Savez vous le nombre d’erreurs que commettent les hommes politiques français, les animateurs TV et même des universitaires. J’ ai oublié un numéro spécial du nouvel Observateur traitant de la question.

      J’arrive pas à cerné votre remarque que je ne trouve point pertinente pour ne pas dire hors contexte , est ce de l’humour ou pour changer l’humeur.

      Moi des erreurs en français, j’en commet parfois volontairement. Oui, j’adore casser du français, histoire de me venger de ces vautours du quai d’Orsay, de Matignon, de l’AUF et d’autres organismes satellites qui font tout pour maintenir la langue française en vie, une langue qui suffoque et les « langues opaques » sont les premières à disparaitre et en ces temps de SMS .
      Je vous laisse le plaisir de compter les coquilles le plus ne vous attardez pas trop sur les signifiants le plus important c’est saisir leurs signifiés.

      Le 03 juillet c’est pour bientôt éviter une seule coquille celle de rester chez vous, alors que c’est l’avenir de tout le pays qui en jeu ….Tourner le dos au Hirak est une erreur impardonable, un nouveau pêcher original…
      Coriger corriger ou corigé avant qu’il ne soit trop tard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici