Portrait de l’intellectuel colonisé

0
334

par Umar Timol,
écrivain de l’île Maurice

L’intellectuel colonisé est une créature de l’Empire. Il est, par ailleurs, un fin lecteur. Il a lu tous les grands philosophes, écrivains et historiens de l’Empire.Il est capable de vous citer spontanément de larges extraits provenant des ouvrages classiques de l’Empire. La littérature de l’Empire est sa littérature, l’histoire de l’Empire est son histoire, la philosophie de l’Empire sa philosophie. Il n’hésite pas à se réclamer de tel intellectuel (il est un X-ien ou un Y-ien), qui est aux antipodes de sa culture et de ses origines.

On l’entend ainsi dire lors d’une soirée avec les intellectuels de l’Empire, que sa langue maternelle, qui est si belle, si savoureuse, si croustillante ne dispose malheureusement pas des outils adéquats pour exprimer la complexité du réel. Elle est ainsi une langue du vécu, du ressenti, pas de la rationalité. Ou quand il se rend à une conférence il porte en toutes circonstances les vêtements convenus qui signifient son sérieux et son intelligence mais choisit des vêtements traditionnels lors du dîner de clôture afin d’affirmer son identité, identité subjuguée il est vrai.

Quand il est au pays, ils ne fréquentent que ceux qui lui ressemblent, des intellectuels qui ont fait leurs études dans les universités de l’Empire. Il considère que la masse est inculte et il le persifle lors d’un dîner entre gens respectables. D’ailleurs il le dit souvent, se rendre dans une des grandes villes de l’Empire est une véritable bouffée d’oxygène. L’intellectuel colonisé est un exilé parmi les siens et un exilé parmi les intellectuels de l’Empire qui ne lui accordent la légitimité que dans la mesure où il demeure soumis.

On le voit ainsi justifier les guerres coloniales de l’Empire au nom des valeurs de l’Empire car elles sont universelles. Ou encore critiquer l’éveil du sentiment religieux dans les pays de la périphérie, qui est pour lui un bel exemple d’un retour à la barbarie, aux temps d’avant les lumières. Il sait, par ailleurs, que cette posture lui profite, il lui permet de progresser dans sa carrière, d’accéder à des postes lucratifs et prestigieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici