ÊTRE GÉNÉRAL DANS UN ÉTAT MODERNE ET DÉMOCRATIQUE

1
831

Abbes Hamadene

 L’institution militaire a besoin de stabilité pour pouvoir assumer ses missions de défense du pays, du peuple et du caractère RÉPUBLICAIN de l’Etat. Elle doit garder ses spécificités fonctionnelles et rester en dehors du processus politique. Elle est au service des citoyens et ne doit en aucun cas devenir un instrument au service d’un ou plusieurs clans.Tel était l’esprit des résolutions du Congrès de La Soumam, telle est la revendication portée par le Hirak depuis le début. Dire cela ne porte pas atteinte au moral de l’armée. Bien au contraire.

Les missions de cette institution, qu’elles soient inhérentes à la sécurité nationale, la défense de l’intégrité territoriale ou d’ordre stratégique et géopolitique sont de la plus haute importance.L’institution militaire dans un Etat moderne et démocratique doit être confiée à une élite militaire constituée d’officiers dotés de qualités morales, techniques et intellectuelles en relation directe avec les hautes responsabilités exercées.

LES QUALITÉS PRINCIPALES POUR UN GÉNÉRAL DANS UN ÉTAT DÉMOCRATIQUE

D’abord un Général est un homme ou une femme qui se respecte parce qu’il a conscience que sa fonction l’exige.Il doit jouir d’une haute tenue intellectuelle avec des formations et des diplômes obtenus dans les grandes écoles militaires.Il doit avoir une vision fine et approfondie de la stratégie et des enjeux liés à la défense et à la sécurité nationales, en plus d’une connaissance approfondie des enjeux géostratégiques militaires régionaux et internationaux.Il doit posséder une bonne hygiène de vie pour préserver son équilibre physique, cognitif et mental.Il doit posséder les valeurs militaires : courage, abnégation, loyauté à son pays et à son peuple…Il doit posséder une humilité par rapport à l’argent.Il doit faire preuve d’un dévouement irréprochable à la patrie et défendre les intérêts du pays avant les intérêts des puissances étrangères.

Il doit se soumettre à un devoir d’exemplarité sans faille en sachant garder un comportement digne et honorable. Il ne doit être ni corrompu, ni corruptible pour pouvoir garder intacte l’indispensable crédibilité vis-à-vis du corps militaire et de la Nation.Il doit se montrer digne de confiance, cette condition est une obligation morale pour garantir l’homogénéité et le moral des troupes. Dans cette institution, les djounouds, les sous-officiers et leurs chefs (officiers supérieurs) doivent se sentir avant tout, des frères d’armes au service du peuple.Il doit respecter les lois et règles de la République.Il doit garder sa place pour assurer la sécurité du pays et du peuple et ne jamais s’ingérer dans le processus politique. Et pour terminer un Général doit avoir un âge raisonnable.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici