Musulmans de France, ce retour qui peut-être éclaire l’horizon !

0
255

Salim METREF

Nouvelles émissions religieuses et clins d’œil à l’histoire sur les médias lourds pour rappeler la vocation exclusivement judéo-chrétienne de la France. Plateaux télés exclusivement dédiés au voile islamique. Pseudo distinction entre l’Islam et l’Islam politique. Exclusion féroce du fait musulman de l’espace public mais aussi politique. Lynchage des quelques rares élus de confession musulmane, … Telle est l’actualité de l’hexagone qui semble donner le tempo à ce que sera la future campagne présidentielle en France. La meute est désormais lâchée et même certains arabes chrétiens et maghrébins féministes sont rappelés en renfort et qui souvent fraichement naturalisés français veulent devenir plus royalistes que le roi et trémoussent de servilité en joignant leur voix à la foule. Ainsi ce Houssam Jean Messiha, naturalisé français en 1990, qui s’exécuta pourtant lorsque recadré par un animateur d’un plateau de télé qui l’invita à revoir ses propos et à dire plutôt Bonjour Monsieur face à un invité, français de souche,  présent sur le plateau et qualifié de meilleur.

Peu importe que des personnalités connues soient impliquées où citées dans des scandales et autres perversions pour ne pas dire autre chose, les propos ambigus tenus par certains intellectuels, seul l’Islam en France doit occuper les médias et être soumis, comme ils disent, au débat contradictoire. La laïcité devenue nouvelle religion semble s’accommoder plutôt bien de tous les scandales !

Ceux qui ont creusé le sillon de la haine de l’Islam comme Zemmour, Finkielkraut et bien d’autres encore peuvent dormir tranquille. Le drain sémantique qu’ils ont assidument construit fonctionne parfaitement bien et devient  l’exutoire de toutes les haines et les frustrations longtemps contenues par une société française appauvrie et détroussée par  les grands cartels financiers et malmenée par le complexe politico-médiatique, devenu aujourd’hui le grand manipulateur pervers des consciences devant l’Eternel.

Il y’a cependant dans tous ces discours, une réalité que nul ne peut contester. L’Islam se répand partout dans le monde pacifiquement et ce sans que cela ne soit l’œuvre d’un quelconque prosélytisme militant. Mais comme chacun a le droit  de vivre chez lui comme il l’entend, les musulmans sont plus que jamais appelés à quitter leur terre d’exil et à revoir peut-être leur projet de vie, pour ceux qui le peuvent encore, et à revenir chez eux en terre d’Islam.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici