La mue trompeuse de la junte militaire

1
678
Abdel Adel

 Pour le régime militaro-mafieux des généraux prédateurs, le changement consiste en la mue de sa peau, comme le fait un reptile. Faute de quoi, il meurt.

Ainsi, ce régime militaro-mafieux vient par la voix de sa revue « El djeich », confirmer que la junte restera le maître du jeu politique dans notre pays et ne permettra aucun écart par rapport à sa « feuille de route » dont la seule certitude est l’implosion du pays.

« El moukhabarates El Irhabias » sont à la manœuvre et commencent à lâcher « les mercenaires dialoguistes » pour semer le doute dans les rangs de la révolution et tenter une énième fois de la diviser pour sauver leur peau. Diviser pour mieux régner est le leitmotiv du régime criminel depuis 1962. Que cette oligarchie militaro-mafieuse, sa police politique terroristes, ses serfs, si-vils de la façade civile, les pensionnaires de la mangeoire et tous les mercenaires engagés dans cette opération de diversion n’ont aucune chance de réussir. Ils ne font que de l’acharnement thérapeutique sur un cadavre qu’ils ne parviendront jamais à le ramener à la vie, car il est mort.

Le peuple et sa jeunesse vous ont dit: « Yahena Yantouma ». Le message est très clair et la revendication politique est sans ambiguïté. Vos manœuvres de bas étages n’auront d’autres effets que de creuser encore et d’avantage le fossé qui vous sépare du peuple. Continuez dans l’entêtement et le coup de force. Organisez vos simulacres d’élections que vous certifierez Halal, même avec 5% de vos votants, comme l’a déclaré un de vos mercenaires et d’autres abrutis qui appellent à choisir 2 représentants par wilaya, pour constituer un congrès du hirak « El Moubarak El Assil » qui désignera la délégation qui ira manger des milles feuilles au mess de béni messous.

Le peuple n’est pas dupe ! La révolution est en très bonne santé et ne demande aucun dialogue, mais exige une négociation pour la remise inconditionnelle des clés du pays au peuple souverain. Ce ne sera ni l’avocat, ni le kiwi et encore moins la peau de banane qui entameront notre détermination à nous débarrasser de la dictature pour offrir enfin une véritable indépendance à notre pays, dans un état civil et non militaire où règnera le droit, la loi, l’égalité des chances et la citoyenneté.

1 COMMENTAIRE

  1. Notre armee Nationale populaire se doit bien un jour ou l autre de faire sa mue…elle dispose deja des « prealables » qui peuvent la projeter vers les horizons qui sont les siens…notre armee, grace aux hommes et femmes des années 70 avait reussi a construire et a se doter d un systeme de formation de haut niveau …l ecole polytechnique … l enita…et de nombreuses autres instituts qui ont ouvert la voie a la formation des hommes…de nombreuses generations sont sorties de ces etablissements et la tendance vers le professionnalisme serait certainement facilitée et l eloignerait de la politique de facto….c est un secteur comme les autres qui reagira sans aucun doute favorablement a la volonte du peuple pour peu que la determination et la responsabilite soient au rendez-vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici