Elysée, Quai d’Orsay, DGSE : les secrets d’une guerre d’influence stratégique.

0
1301

Une grande enquête dans les coulisses diplomatiques sur les raisons profondes de ce déclassement français. Alors qu’elle jouissait d’un véritable crédit, la France est aujourd’hui déclassée au Moyen-Orient et au Maghreb. La conséquence de quinze ans d’une politique versatile que les auteurs ont décryptée à Paris, Rabat et Téhéran, jusque dans le champ de ruines irako-syrien en passant par Tel-Aviv. Un recul que, malgré son volontarisme et une vision stratégique, Emmanuel Macron, trop pressé et catégorique, n’a su enrayer. Après avoir autopsié le rêve brisé du président français de redresser le Liban, avec ses stériles coups de gueule contre les dirigeants de Beyrouth et son surprenant pas de deux avec le Hezbollah, les auteurs montrent comment, dans le dossier mémoriel avec l’Algérie, il s’est retrouvé piégé par les caciques du régime, des vieillards insensibles à ses gestes d’ouverture… mais prompts à se faire soigner en France sans jamais payer la facture !

Dévoilant les termes du pacte entre Erdogan et Daech, ce livre montre comment, en Libye, la DGSE a mené une funeste guerre secrète contre notre allié italien. Une vilenie pratiquée y compris à Paris où une poignée de diplomates néoconservateurs, obsédés par la menace iranienne, sont allés jusqu’à initier une enquête du ministère de l’Intérieur contre un de nos ambassadeurs sourd à leurs thèses. Emmanuel Macron se voulait  » le maître des horloges ». Dans le sérail oriental, il aura découvert que le temps est loin d’avoir la même mesure des deux côtés de la Méditerranée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici