De la nécessité de la convergence des élites politiques nationales : seule survie pour l’Algérie

0
2232

De cette honorable tribune, plusieurs collègues ainsi que l’auteur et avec une plume mordante n’ont cessé tout le long des semaines, des mois et des années passées, d’endiguer le flot torrentiel de mensonges, contre-vérités ainsi que toutes les conjurations à l’encontre de la nation algérienne.

Les auteurs de ces articles et au-delàs de leurs différentes sensibilités hypothétiques ; les chapelles politiques existent, ainsi est faite la nature humaine ; n’ont qu’un seul parti politique : l’Algérie libre dans la pensée et dans l’acte.

Écrire est une passion ; mais écrire pour défendre l’Algérie est une passion subjuguant l’âme de tout patriote. Sans verser dans les jérémiades chères à l’ennemi de toujours, l’auteur et plusieurs de ses collègues contribuables à cet vénérable journal ont souffert les lynchages médiatiques d’officines bien connues dans le sillage de la guerre de la désinformation aux niveaux médiatique et académique qui est menée contre le peuple algérien et ses constantes.

L’Algérie est dans l’œil du cyclone plus que jamais. Une armée de scribouillards à la solde d’une France dont les horloges ont cessé de fonctionner en 1962, ses valets sous influence, d’historiens de la dernière heure et de politiciens obséquieux de bas caniveaux, vassaux de père en fils, conspirent jusqu’à l’heure où ces lignes sont rédigés à nuire à notre pays.

Certes même si une seule plume, acérée qu’elle soit, héritière dans l’âme de celle d’un Abane et d’un Ben M’Hidi , mais surtout signataire dans le cœur de la déclaration du Congrès de la Soummam peut conjurer quelques destins et méfaits et si les efforts des uns et des autres sont plus que louable avec quelques résultats inscrits dans le temps, les terribles anathèmes endurants de toutes les conclaves maléfiques et de leurs Think-tanks assassins dans toutes les langues, et sur tous les fuseaux horaires, le moment et la cause demandent une toute autre attitude.

A cet effet l’urgence et la nécessité d’une convergence des élites politiques nationalistes dans ce contexte international belliqueux actuel se font sentir de plus en plus.

Cet effort militant qui repose sur les élites politiques algériennes, toute chapelle politique confondue, scellera son acte de naissance autour de la seule et unique déclaration du 1er Nov. 54, et aura pour objectif de défendre en premier les valeurs ancestrales qui cimentent l’intégrité nationale face à l’ennemi de toujours, avec abnégation et probité.

Mais avec prépondérance, il aura surtout la lourde tâche de déconstruire les thèses fallacieuses et autres manipulations des faits de l’actualité et de l’histoire, échaudées pernicieusement par les officines connues aux buts bellicistes.

La tâche est immense au vu de l’acharnement médiatique, académique et mémoriel dont la nation algérienne en est la cible. Mais la vérité et la justesse de toute noble cause n’ont point besoin d’une armada de journaleux pour que leur éclat apparaisse.

Ainsi et à l’instar d’autres pays, les plumes des nationalistes seront une digue et un rempart qui doteront l’Algérie d’une cuirasse intellectuelle, renforçant ainsi l’arsenal des moyens de défense nationale.

La liberté de cet alignement lui assurera toutes les latitudes et toutes le coudées franches pour aborder avec incision et sans détours tous les sujets pertinent à la cause nationale sans se soucier de froisser les convenances hypocrites et autres formes du politiquement correcte.

Les bouleversements observées aujourd’hui, font que le vieux monde se meurt irrémédiablement, mais le nouveau tant espéré par les damnés de la terre tarde à apparaître, au moment fatidique et dans les recoins de ce clair-obscur surgissent les monstres destructeurs de toutes les espérances.

Face à ce désordre programmé et ses corollaires, la convergence des élites politiques nationalistes prêtes à donner le meilleur d’elles-mêmes pour la défense de la patrie, contribuera sans le moindre doute avec d’autres forces citoyennes à renforcer la cohésion nationale et à l’émergence d’une Algérie véritablement souveraine, celle pour laquelle nos martyrs ont consenti l’ultime sacrifice.

Khaled Boulaziz

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici