يومية الجزائر
Édition du
5 April 2020

TEBBOUNE DÉRIVE. LE HIRAK INTÈGRE.

             Jan. 2020

Pendant que le Hirak reste intègre dans sa détermination et ses principes, Tebboune et son gouvernement dérive vers un cul de sac ou une impasse, comme les précédents gouvernements, pour stagner dans des instincts primitifs de survie. La pomme de terre, le lait et les dattes sont leurs premières préoccupations. Parfois on se demande ce qui pourrait bien se trouver dans le crâne de ces soi-disant politiciens de dernière minute. Probablement un sac à ordures en orbite.

Monsieur Tebboune et consorts, les Algériens n’en peuvent plus de vos obscénités et de vos manigances infantiles. Quand on n’a pas de programme, ni de vision, ni de leadership, ni de charisme et de surcroît les coudées franches, on reste chez soi et on s’occupe de ses enfants. On ne fonce pas, tête baissée sur des tâches qui dépassent vos compétences. Vous n’avez pas fait vos preuves en tant que Chef de Daira, ni en tant que Wali et moins encore de ministre de l’habitat, comment prétendre à la présidence d’un si grand pays comme l’Algérie. Vous n’êtes qu’un élément parmi tant d’autres qu’on utilise comme une serviette de cuisine et qu’on finira par jeter à la poubelle. Tenez-le-vous pour dit.

Cela fait deux mois presque que vous avez été parachuté. Vous ne vous êtes même pas adressé à la nation par un discours officiel pour expliquer les grandes lignes de votre politique et le pourquoi des évènements et peut-être même apaiser la situation et séduire le peuple. Bien au contraire vous muselez tout espoir d’entente et de dialogue.                      Comment voulez-vous que celui-ci arrivera à vous suivre et à vous écouter?                                                       La politique que vous menez est identique à celle de vos prédécesseurs. Séduction à l’international et répression à l’intérieur. Sachez monsieur que ce qui intéresse le plus les chancelleries étrangères c’est nos richesses et ça le peuple Algérien le sait. Quant à votre façon de gérer le pays cela ne les intéresse nullement tant et aussi longtemps que vous acquiescez à leurs ordres. Ils vous tiennent par le bas. Ils vous connaissent très bien depuis longue date.

Avec le gaz de schiste, les 150 millions de dollars à la Tunisie, la boutade avec Ordogan, la séduction à internationale et j’en passe de ce qui pourrait encore se passer, où voulez-vous mener l’Algérie?

Il y aurait à mon avis plus urgent et plus raisonnable à entreprendre si vous faites appel à votre conscience, si conscience il y a.

Vous ne vous apitoyer même pas sur le sort de centaines de prisonniers, hommes et femmes d’opinion, qui croupissent dans vos prisons. Vous ne vous inquiétez même pas des licenciements des travailleurs. Vous ne tenez même pas compte de l’économie du pays qui s’effondre de jour en jour. Vous êtes ailleurs dans la diversité et la médiocrité et à la merci de vos patrons qui n’hésiteront pas à vous larguer à la moindre désobéissance. Tout ce qui vous intéresse et intéresse la bande est la tirelire et la grosse cagnotte que peut ramener le gaz de schiste avec lequel vous allez contaminer tout le sud Algérien et ses populations. 

Tout ce mépris, cette arrogance et cette répugnance que vous affichez envers les Algériens, pour peut-être vous sentir imposant, retentira un jour, pas très lointain, dans vos oreilles comme un tocsin que vous ne pourrez plus accepter ni arrêter. Vous ne faites qu’aggraver les choses qui persuadent encore plus tous les Algériens que vous devez partir. Le peuple Algérien conscient, en avance sur les événements, vous le dit à répétition tous les vendredis et les mardis :TROUHOU GAA.


Nombre de lectures : 2305
Pas de commentaires

Laisser un commentaire

*

*

Lire aussi