يومية الجزائر
Édition du
29 March 2020

LE SIÉCLE DES LUMIÉRES ; IL EST ALGÉRIEN

«On s’imagine que l’humanisme chanté a toujours été la grande constante de la culture occidentale. Or non seulement il n’est point l’apanage de la culture occidentale, mais il est dans une certaine mesure de l’ordre d’un mirage, fourvoyé par celle-ci. »

Michel Foucault (Philosophe Français 1926 – 1984)

Ce pays immense a un dilemme. Il réside dans la prétention d’un courant porteur de valeurs pseudo– universelles, hérité d’une colonisation meurtrière, donnant l’illusion à la fois d’être moderne et moderniste.

Son idéal émane de celui des siècles dits des Lumières.

Se voulant humaniste, cet idéal ne peut se défaire d’une ornière réductrice d’un courant émancipateur et universaliste, qui donnait déjà les signes d’un particularisme sous adjacent prétendument élu, dans une rationalité sans foi, ni loi.

Empire mourant dans ses idéaux, se voulant rénovateur et émancipateur, ne pouvant se résigner à son inéducable crépuscule, largement inscrit dans les Premiers Commandements déformés des tenants et adorateurs du veau d’or ; manigance sous les apparences d’institutions dument élues d’un ordre mondial régentant l’humanité sous le joug d’une économie usurière et tentaculaire ; se déclarant être la seule et unique représentation de la création.

L’Algérie, son peuple et ceux qui ont l’idéal d’un certain Novembre dans le cœur ; arabophones et francophones à la fois ; ne peuvent se souscrire à cette prétendue vérité.

Et cet éveil national ne peut accepter cette forfaiture.

On ne peut que reproduire les mots contextualités d’un anonyme « Cette Algérie est aux Algériens et Algériennes, pas à vous ! »

Mais ceux d’entre nous qui pensent autrement sont condamnés à une errance certaine, intellectuelle d’abord, mais surtout à suivisme qui feront d’eux les briques d’un monde avoué, ou l’esclavagisme de l’humanité est érigée en un model de création.
Eveil national, parti d’un éveil international ; il ne peut que s’inscrire dans l’espoir d’une immense alternative mondiale plus juste et plus humaine, ou les damnés de cette terre auront le dessus.

Cet Eveil National, Algérien, est le Siècle des Lumières des temps modernes si et seulement si les islamistes et les laïques de ce pays se dépossèderont de cette tendance à emprisonner leurs vies et celles des autres dans des interdits, par conviction religieuse pour les premiers, politique pour les seconds, en reniant dans leur cécité commune ce qu’il y a en eux comme dispositions à renier le vive– ensemble, c’est–à– dire simplement la vie.

Khaled Boulaziz


Nombre de lectures : 2210
Pas de commentaires

Laisser un commentaire

*

*

Lire aussi