De la Monnaie .

1
521


Pour Dadine : De la Monnaie .
Article écrit pour mon neveu Dadine qui me parlait, ces derniers temps ,du manque de liquidités dans les bureaux de poste et me montrant par vidéo les queues se formant dés les premières heures de la matinée devant ces derniers .Cet articles s’adresse aussi à toutes les autres personnes préoccupées par la situation actuelle de l’économie nationale .
Je ne reviens pas sur le troc en lui même qui a fait ses preuves a travers toutes sortes d’époques . il a permis aux Hommes de se rencontrer et surtout se découvrir et ainsi découvrir les spécificités de l’autre : la langue de l’autre, la civilisation de l’autre ,les croyances de l’autre etc etc .
Vu certaines difficultés et contraintes du troc , les hommes ont inventé la monnaie qui a permit à ces derniers d’échanger leur travail ou production ou bien ceux des des autres sans la contrainte de les avoir présents physiquement . Cela suppose la confiance dans cette monnaie , d’où les débats qui s’ en ont suivis depuis des millénaires . Qui c‘est qui peut assurer cette confiance qu’exige la monnaie .Seul un État fort peut l’assurer . Un État Impérial , un état Royal . Un État féodal , un Etat démocratique etc etc . En un mot , cet état doit être crédible aux yeux des seins et des autres .on dit seul l’état peut frapper monnaie . Toujours l’État et seul l’État peut garantir l’équivalence de la monnaie et de biens et produits mis en circulations . On voit par la que l’état est omniprésent dans cette histoire de la monnaie . L’état est d’autant plus fort pas uniquement en défendant les frontières de ses administres mais en défendant et protégeant également leur travail et richesses produites en protégeant la monnaie nationale . Quiconque faisant circuler la fausse monnaie est et sera condamné à de très fortes peines voir même la peine capitale à certaines époques .que dire d’un état , à la différence d’autres états, qui pratique lui même le surplus monétaire en continuant à rémunérer ses fonctionnaires et autres salariés à travers cette fausse monnaie mise en circulation très régulièrement . L’état ne se manifeste pas dans les échanges économiques en exigeant le passage obligatoire par la monnaie scripturale à travers le système bancaire . Ceci n’est pas fait et n’est pas senti comme un besoin incontournable comme ça se fait ailleurs car l’état à travers ses représentants puisent dans des ressources autres que le travail et la richesse créée , ( les taxes et impôts sont pratiquement absents du système économique). ILS appellent ces ressources un ‘’don du ciel’’ .
Beaucoup de monde s’est mis à graviter autour de ces représentants de l’état pour récupérer une partie ou portion de ce ‘’don du ciel’’. Beaucoup de biens mis en circulations ne proviennent pas de la production nationale ,ils sont importés par le biais de la rente pétrolière .Tout ceci a instauré progressivement de la méfiance vis à vis des institutions de l’état ainsi que dans les rapports à autrui , car , cet autrui , nous nous le rencontrant pas dans les objets du quotidiens qui ne sont pas socialisés par le travail et les échanges professionnels . Cet aspect est très important dans l’histoire des hommes , de l’échange et de de l’apprentissage de l’autre . (j’y reviendrais une autre fois si l’occasion se présente ).
Maintenant parlons d’un état fort et une monnaie forte , les deux aspects sont intimement liés . Pour le moment laissons ça pour plus loin , mais continuons sur notre pseudo état ainsi que notre pseudo monnaie .Nous voyons que les premiers critères de la vie d’état ne sont pas assurés ,s’instaure alors la méfiance et le marché noir ainsi que l’échange parallèle . Ce dernier est favorisé par
certains oligarques proches des détenteurs réels du pouvoir que les Algériens évoquent souvent dans leurs discutions .Ceci , nous rappelle un certain pouvoir , présent avant la colonisation ,dans cette même partie du Monde et pratiquant la rapine par le biais de la piraterie ,et ceci , pendant des siècles . Car ne sachant pas accumuler la richesse en favorisant le travail ,le commerce et l’échange d’avec d’autres Nations .des pratiques qui existaient à ce moment dans le bassin méditerranéen .La reddition du Bey d’Alger suivie du Dey de Constantine n’ont pas suffit à mettre fin à ces pratiques . Réalité comprise et analysée par certaines autorités du jeune Êtat Américain disant : Ils ne sauront mettre fin à ces pratiques car ils ne savent faire autre chose autrement . Cette réalité a perduré jusqu’à l’effondrement du pouvoir Ottoman suite à l’invasion puis la colonisation de l’Algérie par la France .
À l’heure actuelle, personne n’a le courage de crier haut et fort , que nous courant vers la catastrophe en pratiquant la même politique économique qui perdure depuis des lustres à savoir ; la répartitions du budget annuel de la nation entre différents secteurs d’activités et institutions en fonction des rentrées de devises dues à l’Exportation des hydrocarbures . Aucune Nation n’a pu et n’a su gérer convenablement sa manne pétrolière ou gazière ,quand elle en a, en dehors des puissances économiques durablement installées dans le développement ainsi que la Norvège .
Le ‘’hirak’’ , réclame à juste titre des changements politiques ,tel que pouvoir civile et non militaire ,mais en aucun cas il ne réclame une économie authentique , à savoir une économie de travail ,d’effort et de sacrifices en vue de poser les fondements d’une société saine vivant et se réalisant dans le travail ,par le travail et pour le travail . Toujours le travail et seul le travail assure à l’Homme son Humanité qui le différencie de de l’animal tout en assumant et comprenant sa part et sa structure animale .Les sociétés qui ont compris et accepter ces paradigmes , prouvés et vérifiés , ont fait du chemin depuis .
Pour ce qui est d’un Êtat fort et et une monnaie forte ,il suffit de constater que les échanges économiques entre états voisins se font en dollars ou bien en euros . Une monnaie est choisie comme référence pour les échanges car l’état qui la possède et qui l’impose comme telle ,assure la sécurité et la stabilité dans le monde ,quand il ne provoque pas lui même des conflits dans ce
même monde pour des raisons géopolitiques , comme aussi il peut interdire à tout autre état de commercer ou d’échanger une quelconque ressource avec un certain état ou régime qui ,pour une raison ou une autre ,ne lui convient pas .

Nous voyons ici ,ce qu’on appelle le rapport de force ,c’est toujours ce même rapport de force qui a dirigé le monde et qui à une certaine époque avait lemonopole de la route de la soie et qui avait la main mise et le contrôle du commerce des épices . Il y
a pleins d’anecdotes à raconter à ce sujet par exemple : Christophe Colombe ne cherchait pas autre chose ,en s’aventurant à travers les mers , il cherchait la route des épices dont les maîtres ont été battus et chassés d’Andalousie . Ibn Khaldoun disait à ce sujet : à cette époque , il n’y avait pas un bout de bois qui flotte au loin dans les mers et qui n’était pas musulman .Les navigateurs ,pour rester toujours dans le sujet de la monnaie , qui commerçaient avec des nations lointaines ne
pratiquaient pas toujours le troc .Ils avaient sur eux des documents apposés de la signature du Cheikh garantissant la faisabilité de l’échange . Le mot chèque vient de Cheikh ( à vérifier sérieusement!!!!!) c’était déjà à l’époque de la monnaie scripturale !!!.,d’un État fort ,impérial et crédible ne pratiquant pas la fausse monnaie !!!!!! .
Utiliser et se servir de la monnaie de l’autre ,c’est payer en retour une partie de la richesse crée ou échangée avec cette même monnaie , à son Maître , car la monnaie est un bien comme un autre qu’on échange et qui rapporte de la plus-value aux uns et aux autres et surtout à son émetteur . donc une partie de la richesse mondiale revient de ‘’droit’’ à l’état ‘’impériale ‘’ qui nous assure la
sécurité et le ‘’sérieux ‘’ de l’économie mondiale , en attendant la prochaine crise .
J’arrête là , le sujet sur la monnaie est inépuisable car il implique toute l’histoire des Hommes et des civilisations.

Fadil BENMECHICHE

1 COMMENTAIRE

  1. Bizarre ,bizzare pas de commentaires !!!!!!!!! on a du mal a comprendre son reel !!!. a se révéler par et a travers une description qui nous renvoie notre quotidien à la figure .ce genre d’analyses ont permis à d’autres peuples de se fédérer et surtout d’engager le changement .
    « itha fouhima el sabeb boutela el aajeb » : Si on comprend de quoi ça procède , l’etonnement s’estompe  » Vive L’ALGERIE .
    FADIL BENMECHICHE AUTEUR DE LA CONTRIBUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici