ABUS DE POUVOIR

1
622

  Abdellah CHEBBAH                                       Avril, 2021

Ceux qui dirigent actuellement l’Algérie sont passés à un autre type et degré de gouvernance. Une dictature de la pensée est en train de s’implanter. Le pouvoir qu’ils incarnent est devenu abusif, démentiel, bestial et surtout inceste, défiant toutes les lois universelles. C’est une dictature pure et dure à ciel ouvert.

Actuellement, il y a plusieurs sujets qui préoccupent le plus les Algériens: la pandémie du Covid, la justice aux ordres, les arrestations arbitraires et les tortures inimaginables.

La gestion de la pandémie ne présage aucun changement aux exactions de ce pouvoir. Il continue dans son obstination à enfoncer l’Algérie dans le néant. Le citoyen Lambda est en survie entre les mains de ces dirigeants impitoyables, obstinés, sans vergognes, ni retenues.

Ce régime doit partir parce qu’il ne lui reste plus de pouvoir. Il n’a plus de crédibilité envers le peuple et les instances internationales. Tout ce qu’il reçoit comme messages sont des refus et des non avenants. Tout le monde sait qu’il y a une mafia composée de bandits au sommet de l’état. L’ambassade Américaine est sans représentation depuis plus de trois mois. Aucun ambassadeur n’a été désigné pour occuper le poste. Le premier ministre français a annulé, en dernière minute, une visite éclair en Algérie. La presse et les télévisions étrangères commence à diffuser des écrits et des documentaires sur le hirak. Les instances internationales et les organisations non gouvernementales des droits de l’homme condamnent l’emprisonnement arbitraire et les tortures qui sévissent dans les services de renseignement et de sécurité. Les manifestations devenues presque quotidiennes prennent de l’ampleur et ont avancé d’un cran dans les slogans, allant jusqu’à traiter ce pouvoir de terroriste. Une réalité dissimulée pendant de longues années. Des grèves sont annoncées ici et là vont amplifier la situation déjà insoutenable. Finalement, on reproche à tout un peuple outré et épuisé par ce pouvoir illégitime de verser dans l’illégalité, afin de créer un désordre général. 

Si ce pouvoir veut s’en sortir, il doit tendre l’oreille et la main à ce peuple qui a supporté toutes ses manigances et ses incompétences.  

Le militaire, le policier, le gendarme, de sa formation, de sa logique et de sa conception hiérarchique n’est pas apte à gouverner un pays uniquement par l’exécution d’ordres issus d’un état-major militaire. L’Algérie n’est pas en guerre. Il y a une société civile pacifique, idéologiquement différente, diverse mais unie qui a quand même un droit de vie garantie par la charte des nations-unies. 

Devant cet état de fait et de lieux, ce pouvoir devrait revenir à la raison pour éviter le pire. Provoquer encore et pousser à la violence ne les épargnera pas d’un châtiment. Ils auront à rendre des comptes sur la décennie rouge, sur les disparues, sur l’assassinat de Boudiaf, sur toutes les exactions qu’ils ont commises. Sans nul doute. Ces barbots qui détiennent le pouvoir doivent réfléchir à deux fois. Ils sont condamnables à plus d’un titre et à plein d’égards. Tôt ou tard, ils seront lâchés par ceux qui les soutiennent de l’intérieur comme de l’extérieur. La situation ne pourra pas s’éterniser. Il y aura une fin. Souhaitons qu’elle soit pacifique et subtile.

Cet abus de pouvoir défiant toutes les lois universelles devrait cesser. C’est devenu insupportable, inacceptable, inimaginable et inhumain.

La flamme de la démocratie et de la liberté a été allumée par le hirak depuis le 16 février 2019. Tout le monde sait que rien ne peut l’éteindre, pas même une pandémie ou un abus de pouvoir. Le changement est imminent.

1 COMMENTAIRE

  1. Ce pouvoir qui fait la « sourde oreille » vient dans un dernier mensonge parler de méga-projet pour les sourds et malentendants et implantés cochléaires …Une suite logique de la couleuvre du meilleur système de santé en Afrique et du monde arabo-musulman.
    Ce pouvoir atteint de surdité et de cécité ne voit pas sa chute imminente , dire que ça bouillonne de partout la semaine prochaine s’annonce des plus difficiles , plusieurs grèves à l’horizon les services douaniers , la protection civile, l’éducation nationale , les postiers et d’autres secteurs qui vont rejoindre le front …

    La vigilance sera de mise car le gang des généraux fera tout pour faire dégénérer la situation et la faire basculer vers la violence (sous couvert de revendication sociale) pour semer le chaos afin de reprendre le contrôle de la situation. Pourquoi ce timing ? car le sanguinaire Toufik est inviter par la justice Suisse a rejoindre Berne avec Tartag dans l’affaire du criminel Nezzar sachant que le dossier est réouvert (la bonne nouvelle c’est que de nouveaux dossiers consistants sont en préparation.).

    Ces mouvements de contestations vont renforcer le Hirak , cependant tout les mouvements doivent être PACIFIQUES afin d’éviter toutes les dérives que les mokhabarat irhabiya de Toufik tenteront de générer ou de récupérer autrement.

    Le peuple doit prôner la SOLIDARITÉ et le PACIFISME , en s’alliant avec les Pompiers et les Douaniers le Hirak n’en ressortira que plus fort , sachant que nul n’est indispensable pour la survie du peuple et sa révolution et surtout pas cette majorité de gendarmes et de policiers qui n’oseront jamais faire de contestation , car ils sont bien protéger par leur seul syndicat le « gang des généraux » qui disparaiteras bientôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici