Édition du
28 July 2017

L’ALGERIE ET LA NORVEGE :DEUX PAYS , DEUX MODÈLES ET  DEUX CULTURES  

Mais comment croire qu’un développement pourrait être durable ? S’agit-il de faire durer suffisamment les ressources ? Une torture durable consisterait à ménager suffisamment le supplicié pour pouvoir le faire souffrir plus longtemps. C’est ce qui se passe avec notre planète violentée, que ses agresseurs souhaitent pouvoir maltraiter plus longtemps. »
Armand Farrachi
Le pays des Fjords possède à travers les peuples de cette planète  une réputation méritée, ce beau pays entame poussivement et sans bruit  sa transformation socio économique vers une mise à l’écart de la dépendance des hydrocarbures qui représentait sa première ressource  en devise.
 Au fait c’est quoi un  fjord ; c’ est une vallée unique érodée par un glacier, il avance de  la montagne à la mer  qui a été envahie par la mer depuis la retraite de la glace. L’aspect du Fjord   ressemble à celui  d’un bras de mer étroit, plus ou moins ramifié, aux côtés très abrupts, ces Fjords avancent dans les terres sur plusieurs kilomètres. C’est pour vous dire que le contexte du pays n’est pas aussi aisé et nécessite beaucoup plus  d’énergies.
Le problème que je voudrais tant  soulever est d’ordre politique ou plutôt entente politique ou plus exactement  une démocratie responsable basée sur le dialogue et la   concertation de la société des Fjords.
De nouveaux  concepts devront être  mises en place et élucidés qui semblent résolument diversifier son économie pour ne pas s’asphyxier. la clef du succès des pays des Fjords, devant les gigantesques réserves pétrolières dont elle possède,  mais surtout la qualité de la  très bonne gestion rationnelle des richesses générées.
 Du coté de notre  Algérie la mauvaise gestion, la non rationalisation des ressources existantes, les inégalités et la corruption font bien des défauts dans le contexte économique et social.
 la Norvège petit mais grand pays respectueux représente un modèle a suivre dans toute sa dimension sociale, économique politique et culturelle.
 Un atout considérable  que se soit pour la Norvège ou pour l’Algérie qui permet aux deux pays d’assurer l’indépendance énergétique.
 En Norvège il faut remarquer  que l’électricité consommée est issue en grande majorité  de l’énergie hydroélectrique, alors que celle d’Algérie c’est l’inverse suivie d’un gaspillage qui n’arrange pas le développement durable.
la Norvège consolide bien mieux et intelligemment   sa rente pétrolière ; l’Algérie  gâche bêtement sa ressource pétrolière, on a du pétrole mais on n’a pas des idées disait Michèle Sardou.
Le fond souverain Norvégien vent d’atteindre selon les estimations macro-économiques   presque  745,1 Milliard d’Euro selon la  (  tribune .fr  APF)  net, un gigantesque montant  qui servira pour financer les besoins des générations futures, la population de la Norvège est de 5 Million d’hab. Soit 149.000 euros par hab. une belle fortune
 En Algérie nos estimations gazières et pétrolières, notre surconsommation abusive interne ne nous permettra pas de faire de nouvelle réserve, en plus du drame de la non  rationalisation dans la gestion et le gaspillage dans la  consommation en plus du  le syndrome hollandais  le risque est patent pour l Algérie.
Le modèle de la Norvège  semble nous montrer et nous indiquer  la voie royale  à suite pour mieux exister sinon Madame la crise nous tiendra par la barbichette.
 Du point de vue économique la croissance économique en Algérie hors hydrocarbure est  bien trop maigre et  inferieur  à celle des pays voisins démunis d’hydrocarbure. Le lien est bien négatif on le voit bien entre la proportion des exportations de brut dans le PNB( produit national brut) et le taux de croissance du PIB. Sans évidement tenir compte de la corruption qui couvre ce secteur riche en pot de vin. La Norvège  pays producteur de pétrole est classée   parmi ceux les moins corrompus 5ieme  en 2015 l’Algérie se place à la  88ieme  .
Par conséquent se sont deux cultures différente certes  celle du bien et du mal. La culture  du bien enfante  une société  de création de richesse, d’économie, de rationalisation ,de discipline, d’ordre de connaissance et du savoir  celle du mal n’engendre que le désordre, l’indiscipline ,la corruption l’ignorance et la misère.
BENALLAL MOHAMED    

Nombre de lectures : 2771
2 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Alilou
    4 février 2017 at 13 h 52 min - Reply

    Nous irons au paradis et eux iront en enfer….hihihi




    0
  • ADDA Adda
    29 avril 2017 at 13 h 51 min - Reply

    La Norvege a de la matiere grise et a su utiliser ses ressources petrolieres avec intelligence.Ce n’est qu’avec la crise du petrole en 1973 lorsque les prix ont bondi que ce pays pu exploiter son petrole en Mer du Nord en se faisant preter des milliards qui ont ete rembourses il y a tres longtemps.Les representants du Peuple sont de vrais representants, malgre leurs differences ideologiques. et ne pensent qu’a l’interet du pays malgre.Ils n’attendent pas un homme providentiel, un Messie pour sortir leur pays de sous-developement
    comme chez nous.Ceux sont les Hommes qui font le pays et pas le contraire.
    Notre malheureux pays est tombe entre les mains d’incompetents qui l’ont ramene a l’age de la pierre.
    Un petit exemple pour montrer la grandeur des Norvegiens:
    En hiver 1973, suite a la crise du petrole, il etait interdit de conduire les vehicules, sauf les taxis, les ambulances, les pompiers ou la police.Le roi, Feu Olav V voulant faire du ski prit avec son chien et son lieutenant le tram et payat de sa propre poche son ticket.Imaginez la tete du controleur lorsqu’il se trouva en face du roi qui d’ailleurs etait surnomme le Roi du Peuple, tellement il etait populaire.Chez nous un simple wali est escorte par des des motards et bloque la circulation.
    Nous sommes a des annees lumieres de la Norvege et la distance ne fait que s’agrandir.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique