Édition du
21 November 2017

Est-ce vraiment un langage de « ministre » et de « diplomate » ?

Ministre des Affaires Etrangères ou ministre des Affaires Étranges?

C’est quoi ce langage de rue qui salit NOTRE Algérie ?

 


Nombre de lectures : 2781
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • khalid
    21 octobre 2017 at 12 h 54 min - Reply

    Je ne suis pas un fan du Maroc; bien au contraire, son gouvernement pro-sioniste et pro-atlantiste m’offusque.Ayant travaillé dans un cabinet conseil d’envergure mondiale chargé du suivi et de l’accompagnement du Maroc dans la réalisation du port méditerranéen de Tanger appelé Tanger Med, les documents officiels d’études, d’expertise et d’audit ayant été mis à ma disposition pour études et conseil en management général et en management des opérations et de la logistique,indiquent que plus de 63% des travaux de ce grand projet, sont l’oeuvre de travailleurs et d’entreprises marocaines.Est-ce que jusqu’à aujourd’hui l’Algérie en a fait mieux dans le domaine.




    17
  • Abdellah Chebbah
    21 octobre 2017 at 13 h 42 min - Reply

    Comment comprendre et répondre à cela me laisse très complexe. Il y a trois façons qui se présente à moi. Ou je réponds méchamment et avec insolence, ou j’ignore, car c’est dans leurs habitudes d’humilier le peuple Algérien, ou je fais un cours de diplomatie à ce mineur. J’opte pour la troisième réponse mais à un niveau de comprèhension supérieure.

    Je m’adresse directement au premier ministre Mr. Ahmed Ouyahia. Comment voulez-vous Mr. le premier ministre engagé des réformes urgentes, à court terme avec l’initiative de désengager l’état de certains secteurs pour engager le privé dans un commerce extérieur si vos ministres et de surcroît celui des affaires étrangères vous met dans une position inconfortable et vous mine, et le malheur, en s’attaquant de plein front à plusieurs pays frères?
    Je reste perplexe devant de telles attitudes, d’autant plus que nous sommes reconnus dans notre non-ingérence dans les affaires des autres pays.
    Ne croyez-vous pas Mr. le premier ministre qu’il faudrait faire appel à des personnes un peu plus posées, diplomates et expérimentées dans votre gouvernement? Ne croyez-vous pas que ce mode de gouvernance tout azimut est obsolète, ne croyez-vous pas qu’il est temps de mettre la clé sous le paillasson après avoir été humilier à deux reprises en une semaine. Le mode de gouvernance et le monde qui vous entourent est complètement à changer.




    7
  • Larbi Anti-Impunite’
    21 octobre 2017 at 13 h 54 min - Reply

    IL a raison, lui il blanchi l’argent du petrole. Les Marrocains eux produisent une substance « interdite » et l’exportent dans le monde entier. Les services de securite’ ainsi que les douanier de l’europe et USa avec le canada prennent leurs quotas et taxes. Les USA font cela avec les drogues dure via la CIA dans la Colombie et en Afghanistan.

    Les Algeriens eux blanchissent l’argent vole’ au peuple, et la aussi les services de securites, diplomates, politiciens ainsi que certains media en Europe, Usa et Canada ont leurs pourcentage des blanchisseries d’argent.

    Les peuples eux doivent se taire car si ils/elles ne sont pas d’accord du fait accomplis, ils/elles risquent d’etre traite’ de terroristes et donc d’avoir affaire a ces services de securite’, diplomates, politiciens et journaliste verreux et sale parasites.




    10
  • Zaim Mebarek
    21 octobre 2017 at 14 h 12 min - Reply

    Il n’y a aucune différence entre ce que dit ce ministre et les commentaires vulgaires des srabess sur youtube. À peine croyable, on dirait que c’est l’un d’eux qui est entrain de nous expliquer la diplomatie à « l’Algérienne ». Pour se comparer aux autres pays il suffit de regarder notre monnaie nationale qui en chute libre et d’une façon vertigineuse par rapport au dirham Marocain et le dinar Tunisien. La politique et la diplomatie des mensonges ne dureront qu’un temps!




    10
    • Arezki Touil
      22 octobre 2017 at 12 h 39 min - Reply

      Voilà ce qui a fait mal réagir notre MAE concernant les affaires économiques en Algérie par rapport au Maroc,pour piquer cette colère à l’endroit de ce dernier pays.C’est le classement du Maroc à la 68ème place alors que l’Algérie occupe la 156ème place sur 190 pays,selon le classement du Doing Business de la Banque Mondiale en 2016.
      français.doingbusiness.org/rakings




      4
  • Drrr
    21 octobre 2017 at 16 h 04 min - Reply

    On veut ouvrir unités nouveau front avec non pas seulement les marocains , il fait passer le message aux égyptiens lybiens et tunisiens , comme il n’ya plus de Tango en Algérie , il fait un appel indirect a des khallatines étrangers ,la ou il y’a des Dawa3ich en action, en cette periode de repli syratégique, en bon diplomate en takhlat, n’ayant plus d’Algérien a manipuler, il veut faire du feu avec n’importe quoi, pourvu que ça bouge et que ça occupe le ghachi.

    La seconde cause c’est l’arrivée d’un nouveau representant de l’ONU pour le Sahara occidental et vu le retour du Maroc à l’UA, il veut provoquer les gens du Makhzen…

    L’histoire de nous sommes les meilleurs en Afrique, to doing buisness , et que nous avons … c’est du pipo, eux ils ont le TGV , ils ont des Universités ,ils ont le tourisme et un peuple jojeux , si eux ils produisent le haschich, l’algerie de Sellal Ouyaya produit les consommateurs …
    Frères Algériens Marocains Tunisiens libyens, égyptiens ne rentrez pas dans le jeu de ces politicards en fin de règne,incha’Allah il y aura un grand Maghreb comme les peuples l’ont toujours souhaiter il suffit de chassez toutes les mafia de nos pays qui sont a la solde des pays d’outre mère




    12
  • amar
    21 octobre 2017 at 16 h 31 min - Reply

    Et puis Monsieur le Ministre vous êtes fier qu’il n’y a que l’algerie qui est débout??!!! moi en tant qu’arabe africains du nord j’aurais honte de cette situation qui touche nos tribus en lybie, et nos frères musulmans en egypte, bous êtes la juste pour semer les divisions et vous cultiver l’inculte et la haine, vous êtes diplomate nommé par les ennemis de notre région vous travailler donc avec les ennemis de l’algérie et monde arabe, n’oublie pas une chose Monsieur le Ministre, on a un peuple très mal éduqués, une jeunesse délaissés et des ressources dilapidés, tous cela sont le signe d’une prochaine guerre civil, je crains que sera comme la syrie…..




    8
  • tarak
    23 octobre 2017 at 0 h 30 min - Reply

    Bonsoir

    Tu nous fais honte Monsieur le ministre des affaires terroristes Messahel, oui, ministre des affaires terroristes car occupé tout le temps à vendre les services algériens de lutte anti-terroristes à tout bout de champs au lieu de pratiquer la diplomatie internationale à faire sortir l’Algérie du trou où elle s’en est gouffrée, malgré la manne pétrolière contrairement à tes voisins que tu critiques gratuitement et de manière aussi basse. Shine on you!




    5
  • djamel
    24 octobre 2017 at 21 h 26 min - Reply

    Alors que l’Algérie est absente dans les grands rendez-vous internationaux, absente dans la projection et du devenir de la région Afrique du nord, Sahel etc. Alors que nos ambassades ne sont que des refuges pour les rejetons et membres des familles de la nomenklatura et de ceux ayant fait allégeance dans l’indignité. Alors que ces représentations ne jouent aucun rôle positif au profit de notre économie, de notre renommée et du citoyen algérien voilà que le premier responsable de la diplomatie ne trouve pas mieux que de lâcher un discours de rues et de café maures.




    2
  • agafay
    27 octobre 2017 at 0 h 06 min - Reply

    Plus bête que ça tu meurs !!!!!!! Un magma de mensonges de contre verités economiques sous forme d’insultes qui contre disent les statistiques mondiales,bref ,il n’ y a que Msahel qui detient la verite et surtout ces abrutis de pseudo entrepreneurs qui applaudissent ,des mediocres qui applaudissent la mediocrité,pauvre algerie !!!




    3
  • AMDHIAZ
    7 novembre 2017 at 23 h 24 min - Reply

    Un ministre des affaires etrangere à la hauteur la plus rudimentaire.
    Il ya urgence a prendre des mesures necessaires pour plier la machine de fabrication des incompétences.

    Nous sommes un peuple qui a su a travers son existance s’adapter, immigrer et se former, un peuple qui a surpassé les obstacles d’un fond de marre de nos dérigeants imposés, de l’ignorance et de l’obscurantisme si ce n’est leurs devises.

    Il n’y aura guerre de sauveur ou de miracle, le temps les a surclassé.
    L’epoque des miracles est tres loingtaine, nous devrions compter sur notre bon sens et notre volonté collective.

    La liberté sa s’arrache et ne se donne pas, arrachons ce qui nous reviens de droit, la tolerance de l’ignorance ne peux guere durer plus longtemps.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique