Home » Posts tagged with "le soir d’Algérie"

Algérie: Le yacht du fils du SG

Le Soir d’Algérie Le monde des boîtes de nuit huppées d’Alger ne parle que de ce yacht acquis par le fils d’un secrétaire général d’un ministère de souveraineté. Arrimé au port de La Madrague, ce yacht fait l’objet d’une grande curiosité des jeunes branchés d’Alger, qui croient dur comme fer que le rejeton du secrétaire général a acquis (pour combien de millions d’euros... 

La blague du week-end : «Oui, je veux être président»

MOUSSA TOUATI AU SOIR D’ALGÉRIE : «Oui, je veux être président» Le Soir d’Algérie, 21 octobre 2010 Né il y a à peine 12 ans (il a été créé le 12 novembre 1998), le FNA (Front national algérien) de Moussa Touati (né le 3 octobre 1953 dans la wilaya de Médéa) se revendique comme «première force politique» dans l’échiquier national même si les urnes le donnent bon 3e... 

DOUTES SUR LES PASSATIONS DE MARCHÉS : 270 hôpitaux sous enquête

Le Soir d’Algérie, 18 juillet 2010 Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Djamel Ould-Abbès, a ordonné l’ouverture d’une enquête exhaustive et immédiate au sujet de tous les contrats passés par tous les établissements hospitaliers. C’est ce que nous révèle une source sûre au niveau du ministère. Kamel Amarni – Alger (Le Soir) -«Mercredi... 

Plus aucun parti politique ne sera agréé à l’avenir

08 Juillet 2010, Le Soir d’Algérie Ould Kablia justifie le refus d’agrément de nouveaux partis politiques : «C’est une décision politique» Plus aucun parti politique ne sera agréé à l’avenir. C’est ce que reconnaît le ministre de l’Intérieur en personne en marge de l’installation officielle du nouveau DGSN, hier à El-Biar. «Le problème des agréments des... 

MOHAMMED HARBI : «L’Algérie est un pays frustré d’une expérience nationale populaire»

Le Soir d’Algérie, 5 juillet 2010 Les peuples qui ont mal à leur histoire, dont l’identité a été brouillée par les schématismes et les manichéismes d’inspiration idéologique, comme le nôtre, ont besoin des historiens. Pas de ceux qui n’ont d’historien que le titre et de savoir que les directives des pouvoirs politiques. Non ! Ceux-là sont pires que le mal ! Mais des historiens... 

PASSEPORT BIOMÉTRIQUE ALGÉRIEN La sécurité des données confiée à des étrangers

Le Soir d’Algérie 30 mai 2010 Enquête réalisée par Tarek Hafid Contrairement aux déclarations des plus hauts responsables du ministère de l’Intérieur, la réalisation du passeport biométrique électronique a bien été confiée à des entreprises étrangères. Oberthur, Keynectis et Fasver ont été chargés de réaliser ce projet hautement sensible pour la souveraineté de l’Etat... 

LA FAMILLE AÏT HAMOUDA CONTRE-ATTAQUE Dépôt de plainte contre Bencherif, Boumediène et Chabou

Le Soir d’Algérie, 12 mai 2010 La famille du colonel Amirouche, Aït Hamouda, ne compte pas rester sans réaction face à la déferlante de graves atteintes à la mémoire de ce héros de la Révolution, faisant suite à la publication du livre de Saïd Sadi Amirouche, une vie, deux morts et un testament. La famille Aït Hamouda a donc créé un comité constitué d’anciens moudjahidine,... 

Presse de service ou presse indépendante ?

Par Radjef Saïd Nous célébrons dans quelques jours la journée mondiale de la presse. Mais que peut-on dire de la presse algérienne et de la qualité intellectuelle de nos journalistes à la lumière des événements douloureux qui ont marqué l’histoire des deux dernières décennies de notre pays ? Cette presse a-t-elle glané comme elle le prétend ses galons de presse indépendante ?... 

BOUMERDÈS : Le DRS enquête à l’INPED

Le Soir d’Algérie, 29 avril 2010 L’Institut national de la productivité et du développement industriel (Inped) de Boumerdès fait l’objet d’une enquête menée par les services du Département du renseignement et de la sécurité (DRS). Des doutes pèsent sur un marché, libellé en euros, passé par cet institut qui dépend du ministère de l’Industrie et de la Promotion des... 

JETÉ À LA RUE AVEC SA FAMILLE Un exclu de l’avenue de Roumanie meurt au CHU de Constantine

Le Soir d’Algérie 28 avril 2010 Emaillée de troubles depuis son lancement, l’opération d’éradication de la cité longeant l’avenue de Roumanie à Constantine vient de faire une autre victime, qui s’ajoute à la liste des deuils qui ont accompagné, il y a quelque temps, l’éradication du quartier Bardo. Il ne s’agit pas, cette fois-ci, d’arrestation ou d’incarcération...