يومية الجزائر
Édition du
5 April 2020

APPEL À UNE MARCHE CITOYENNE

Le 16 février à 13 heures de la place de la République à la place de la Bastille Pour le départ définitif et effectif du régime et de tous ses acolytes. La révolution du peuple algérien pour le recouvrement de sa souveraineté, pour la liberté, la dignité, l’égalité, la justice, le progrès et la démocratie soufflera bientôt sa première bougie.

En effet, il y a un an, le peuple algérien a repris l’initiative historique, il s’est soulevé contre un cinquième mandat du président déchu. Depuis, jour pour jour, et ce, malgré les arrestations arbitraires, les provocations, les tentatives de division, les manœuvres et les intimidations, les Algériennes et les Algériens ont su garder leur cap, celui d’un changement radical du système en place depuis l’indépendance. Partie intégrante du peuple algérien et fidèle au combat historique pour la démocratie, la diaspora a renoué avec ses traditions et accompagné dès le début du soulèvement le processus révolutionnaire de février 2019.

C’est à partir de Kherrata, région frondeuse qui en 1945 s’est révoltée contre l’occupation française, que le vent de liberté a soufflé en 2019 pour revendiquer la fin du règne de Bouteflika et a tracé la voie de la mobilisation au reste du pays. La phase de la dissidence citoyenne qu’a connue la révolution pacifique depuis février 2019 a permis l’annulation des deux simulacres d’élection présidentielle et enlevé toute crédibilité au scrutin du 12/12/2019. Le pouvoir de fait a organisé un coup d’Etat contre la révolution populaire, espérant donner le coup de grâce à la révolution. Les libérations partielles de détenus politiques et d’opinion, le chantage au terrorisme, le discours haineux visant à diviser les Algériens, les intimidations et arrestations ; toutes ces pratiques n’ont aucun impact sur la volonté populaire. Le pseudo-débat que mène le régime concernant la révision de la Constitution ne trompe personne.

Le peuple attaché au recouvrement de sa souveraineté, exige une transition démocratique pour le passage effectif à la nouvelle République. Conscients de la responsabilité que le moment actuel nous impose, et soucieux de la poursuite de la révolution jusqu’au triomphe, nous, citoyens, collectifs, comités et partis politiques d’opposition, lançons un appel solennel à la communauté algérienne à l’étranger, plus particulièrement en France, à participer massivement à la marche du 16/02/2020 à Paris, de a place de la République à la place de la Bastille. Pour nous, la solution réside dans le départ inconditionnel et complet du système. Le 16 février 2020 à 13 heures, nous marcherons toutes et tous, à Paris, de la place de la République à la place de la Bastille, pour le départ définitif du système, la consécration de l’Etat de droit et l’avènement d’une nouvelle Algérie libre, démocratique, sociale, plurielle et égalitaire.

Vive la révolution du peuple algérien !

Paris le 10 février 2020,

Les organisations signataires (par ordre alphabétique) : – Action Citoyenne pour l’Algérie (ACA), – Action pour le Changement et la Démocratie en Algérie (ACDA), – Alliance des Démocrates de la Diaspora Algérienne – (ADDA), – Comité Algérien pour la Deuxième République (CA2R), – Collectif des Amis du Manifeste Pour une Algérie Nouvelle (CAMAN_France), – Comité de Citoyens Algériens en France Pour l’Assemblée Constituante Souveraine (CCAF-PACS), – Collectif Debout l’Algérie, – Collectif des Jeunes de Tazmalt (CJT_France), – Collectif « Libérons l’Algérie », – Jeunes Trotskistes Algériens (JTA), – Jil Jadid Europe, – FFS FranceNord, – Humanistes DZ, – Inter collectif pour la transition démocratique, – Les Progressistes, – Ligue de la Défense Algérie (LDA), – Mouvement pour la Jeunesse et le Changement (MJC), – Mouvement RACHAD, – Pour Une Nouvelle Algérie (PUNA), – Réseau Algérien Contre la Répression et pour la Libération de détenus, – Riposte Internationale, – Sawt E’Chaab, – Union pour le Changement et le Progrès France (UCP_France), – Union des Étudiants Algériens de France(UEAF). Avec le soutien des organisations suivantes : – Apel- Egalité, – Mouvement IBTYKER, – Rassemblement du Grand-Ouest (Rennes, Nantes et Angers) – Collectif Debout l’Algérie Lorraine, – Collectif Debout l’Algérie Angoulême , – Collectif Algérie Démocratique de Toulouse 31, – Collectif Algérie et Démocratique Rennes 35, – Algérie Sans Frontières/ Free Algeria, – Collectif du soutien à la lutte du peuple Algérien(Lille), – Collectif ”Pour Une Algérie Libre et Plurielle” de Belgique (Bruxelles), – Collectif des Algériens de Strasbourg.


Nombre de lectures : 1838
Pas de commentaires

Laisser un commentaire

*

*

Lire aussi