ÉLECTIONS LOCALES : ASSUMER LA DÉCISION DEVANT L’HISTOIRE.

5
1523

Abbes Hamadene

Les élections n’ont de réalité que dans une démocratie, dans un état de droit qui garantit l’exercice effectif des libertés. Toutes les parodies électorales organisées par le pouvoir convergent vers un seul objectif : DONNER UN HABILLAGE CIVIL À UN POUVOIR MILITAIRE.

Les élections locales programmées par le pouvoir pour le mois de novembre prochain ne peuvent avoir, ni crédibilité, ni légitimité. Comment peut-il être autrement lorsque cette nouvelle parodie électorale se déroule dans un climat où règne la violence sous toutes ses formes : répression aveugle contre des dizaines de citoyens pacifiques, violence du mensonge et de la manipulation médiatique, des anathèmes ; violence sociale ; violence judiciaire avec la criminalisation des libertés d’expression et de l’acte politique le plus légal et le plus pacifique ; violences physiques, morales, tortures…

Comment peut-il être autrement, lorsque l’on sait que les Maires dans le système algérien ont les mains liées face aux pouvoirs exorbitants du chef de la daïra et du wali. Comme depuis toujours, les quotas des élus seront repartis sous le contrôle de la police politique. Cette perspective électorale a ouvert l’appétit à toutes sortes de vautours, comme le montrent ses images pitoyables au siège du FLN. Des images qui n’engagent que le FLN d’aujourd’hui transformé en parti où règne la corruption, le brigandage, la fourberie, la félonie. Une situation qui nous enseigne qu’on peut usurper le sigle d’un parti historique, mais en dernier ressort, seuls ceux qui prennent des décisions douteuses les assumeront devant l’histoire .

5 Commentaires

  1. Il y a une réalité du terrain et une réalité sur le terrain que seules ceux qui la subissent et l’endurent connaissent et ce sont les seules à faire face. Ils sont entrain de réagir et de lutter avec leur moyens de bords et de l’autre côté il y a le reste de cette majorité qui continu de subir et de subir en attendant un autre déclic (à l’instar de celui du 16 février de Khferrata qui avait engendré le soulèvement du 22 février à l’échelle nationale). L’embargo que subissent Kherrata, Ath Ourtillane ou la kabylie en générale c’est pour inhiber ce genre déclic. Or, ce dernier se fera et dans peu de temps, sauf pour celui qui ne veut pas voir. Pourquoi se voiler la face ou fermer les yeux, ça finira par péter et avant leur scrutin. L’implosion a déjà commencer, l’inflation qui bat son plein et l’explosion va suivre c’est une question de jours et non pas de mois et vous le savez tous, sauf pour celui qui ne pas voir? Qui sont ceux qui ne veulent pas voir? Ce sont :

    – En premier : le GANG DES GÉNÉRAUX qui s’ est fixer la date du prochain scrutin comme objectif pour achever leur processus fictif de la construction des institutions même s’ils ont tout manigancer et imposer en usant de la force, de la Hogra, du mensonge, de la corruption, des incarcérations arbitraires, d’une presse et de magistrat de service …

    – En second : les ESCLAVES DU GANG, c’est-à-dire tous ces généraux spectateurs (près de 450) qui acceptent de recevoir des ordres de la poignée de généraux du commandement militaire, des chefs de régions et ceux qui chapeautent les services secrets (50). Des généraux qui se traquent les uns les autres en fonction du clan qui se trouve à la barre, des généraux qui se chamaillent à la lumière du jour et font plus de mal à notre ANP plus que tout autre ennemi. Nous sommes devenus la risée des nations après l’épisode de Boutef et son alacrité, nous assistons à la valse des généraux. Sont également considérés comme esclaves du gang tous ceux qui acceptent d’occuper la façade civile du gang, et les institutions y afférentes, c’est-à-dire, le prédisent imposé, son chef de gouvernement les ministres, les députés, les Sénateurs, les Wali et enfin pour boucler la boucle institutionnelle, les MAIRES les derniers maillons du système et des opportunistes parmi tant d’autres. Celui qui se présentera et celui qui participera au prochain scrutin servira le gang et tournera le dos au peuple.

    – Tertio : l’OCCIDENT en général qui ne souffle aucun mot sur le dernier Pack de mensonge du gang, en traitant de terroristes le MAK mouvement séparatiste (créer par les services secrets du gang) et RACHAD un mouvement des plus pacifiste (créer sur le sol européen). Toutes les chancelleries occidentales avec les organisations des droits de l’homme sont complices par le silence. Si ces deux organisations sont terroristes (ce qui est évidemment faux) alors les pays occidentaux sont complices en abritant des terroristes sur leurs sols avec tout ce qui implique comme conséquences et retombées. Soit ces deux organisations sont innocentes, alors pourquoi ne pas le signifier au « gang des généraux » qui utilise ce mensonge pour incarcérer des milliers d’Algériens hirakistes pacifistes sous l’argument d’être un terroriste du MAK quand on est un amazigh de Rachad pour le reste de la population. L’occident doit se positionner la France et L’Espagne ont montré depuis longtemps qu’ils sont avec le gang. Quelles sont les réponses des autres pays européens des USA et du Canada vis-à-vis de cette inculpation infondée de terrorisme ? Les seuls terroristes sont au sein de ce « gang des généraux », les preuves existent et les lanceurs d’alertes des activistes le payent de leur liberté (le gendarme Mohammed Abdellah…) et de leurs vies (Me Tarek Zeddam …).

    Que faire dans ces conditions se préparer à faire face et à gérer l’explosion sociale inévitable, faire le maximum pour ne pas sombrer dans la violence et l’orienter vers ceux qui la provoqueront ou qui essayeront de la fructifier pour en tirer profit ? La légitimité de se défendre contre la police et la gendarmerie qui s’attaquera ou provoquera les marches pacifiques qui vont reprendre. Espérons que policiers et gendarmes reviennent à la raison et ne répondront pas mécaniquement au nom de la khobza aux ordres injustes de taper ou de disperser les marcheurs pacifiques. Au contraire, ils devraient se joindre aux marches populaires et les sécurisé. Ces policiers et gendarmes qui ont pleuré comme le reste du peuple en perdant des proches lors des dernières crises du covid, d’oxygène, des incendies et qui payent aussi la sauce avec la flambée des prix. Vont-ils prendre conscience qu’il faut protéger le peuple et non pas le gang.
    Une chose est sure, le peuple fera tout pour ne pas sombrer dans la violence, sachant qu’il n’ y aura aucun changement au niveau de l’institution. La vigilance doit être de mise, une fois n’est pas coutume, ce ne sera pas au peuple de payer en vie humaine, et ce n’est pas aux quartiers populaires de payer les factures ou au contrés de résistance historique tels Kherrata, Athourtillane de payer les frais. Le peuple doit être vigilant et solidaire, il faut se mettre à l’abri de leur calcul et leur politique de terre brûlé qu’ils ont déjà pratiquée auparavant.
    En cas de dérapage, c’est aux vrais ennemis de l’Algérie de payer, nous connaissons les membres du gang, leurs fiefs aux Taggarins, leurs retraits du club des pins, et leurs villas et palais de Hydra Poirsson et Zeralda et les aéroports, et aérodromes qu’ils utilisent, ce sont ces cibles que le peuple doit reprendre pacifiquement ou avec les moindres dégâts et pertes humaines.
    Continuer à voir sans réagir, c’est prendre part à ce crime qui se déroule sous nos yeux, c’est la disparition du pays et de la nation, une complicité que nous refusons individuellement, mais que nous reconnaissons en tant que citoyens de ce pays. Pour se rendre compte, il suffit de se poser ce genre de questions qu’avant nous fait concrètement ?
    – Pour honorer la mémoire des victimes du Hirak BENKHEDDA ,YETTOU,FEKHAR et ceux qui nous ont quittés (Bouragaa…)
    – Devant l’augmentation exponentielle des incarcérations arbitraires de tous ces détenus.
    – Devant l’assassinat de Me Trek ZEDDAM, l’incarcération et l’intimidation des avocats…
    – Devant les injustices des magistrats qui après avoir séparé l’enfant CHATOUANE de sa mère, ils osent incarcérer l’épouse de Mohamed DJEMAI venue rendre visite à son mari en laissant leur progéniture sans parents livrés à eux-mêmes.
    – Devant les mensonges en boucles dans nos medias et TV de services
    – Devant la faillite de notre système de santé, de l’éducation
    – Devant l’injustice, la Hogra , et la dégradation des lieux et de la situation sur tous les plans
    – Devant la dégradation du pouvoir d’achat et surtout devant la disparition de la DIGNITE et DES VALEURS HUMAINES de l’algérien.

    Une seule réponse la reprise du combat pacifique avant la date du scrutin. Sommes-nous capable de lever le defi ? Ou de continuer à subir les affres du gang ? Si ces éléctions auront lieu alors, oui , on mérite ce genre de gouvernant et l’adage « kama takunu yuwala aleikum » sera vérifié
    كما تكونوا يولى عليكم . En somme ; ça veut dire « vous serez gouverner par ceux qui vous ressembles ». Et dieu sait que je ne leur ressemble pas et je ne veux pas leur ressembler. Et vous ?

  2. @Dria ! Quel est votre projet politique? ne figure pas dans votre analyse! que devient l’algérie une débarrassé de vermine au pouvoir , quel est votre expérience politique pour pouvoir gérer l’après? ne craigner pas un embrassement des divers tribus du pays suite au taux très élévé des alphabètes; qu’allez vous faire avec par exemple la tribus très grande de ouled derraj qui ne sont pas de kabyles, donner nous es solution pour que lorsque on, se lèvent le matin on prend le métro et on va travailler comme des gens civilisé! qu’allez vous faire avec ces montagnard originaire de tizi ouzou qui réclame leurs indépendance! des Sources officielle : quand la france a pénétrer en algérie ca doit être en 1829 il ,(ya que 200000 milles habitants fans toute l’algérie; il existait combien dans cette région du centre est « kabylie » 3000, 2000 personnes!! arrêtons….

  3. Mon projet politique est de confondre les mouches qui se couchent aux ordres de généraux séniles et qui vous ordonnent de dire qu’aprés eux c’est le déluge, une vielle chansons que répétent des esclavent comme vous.

    – Quelle est mon expérience pour gérer l’après ? Quelle fut l’expérience politique de ceux qui se sont accaparé du pouvoir en 1962 ? Les séjours a Ghardimaou ou les intrigues dans les fermes d’Oujda, mieux la contemplation du Nil…L’expérience du dernier des hirakistes est plus saine et benifique au pays que toutes les votre oh serviteurs du gang. Il n’est point question d’expérience, mais de volontés sincéres de changer la situation et de remettre le pays sur les rails.

    Craindre un embrasement des divers Tribus ? De quelles Tribus vous parler, de celles qui ont battus les pavés depuis le 22 février côte à côte , des Tribus de l’ouest qui ont crier nous sommes tous des kabyles ? Ou de ses chaouis qui sont venus en renforts lors des marches du grand sud. De quelles tribus vous parler pardis? De celles des barbus qui défiler dans la capitale et dans toutes les autres villes à coté de ses belles femmes civilisés et sans Hidjab, ou de ces laics qui ne voyaient plus en ces islamistes leur ennemi jurés. Il n ‘ y a d’esprit tribale que pour ceux qui cotoient le club des pins, l’hémicycle, le Senat les Tagarins et la présidence. La tribu des lâches et des médiocres qui ont tourné le dos au peuple qui se partagent les rentes du pétroles au couffins de ramadhan , ces généraux séniles qui continuent de dilapider le pays tout en se chamaillant entre eux.

    Vous donnez une solution ? pour travailler et prendre le Metro comme des gens civilisé ? C’ est votre civilisation qui poussent les jeunes à se faire manger par des poissons que par des vers sur une terre où le Metro est à l’arret aprés le départ de vos montors, faute de pouvoir assurer la production de tickets , la civilisation de la médiocrité . Oui il y a un grand travail à faire et grand nettoyage civilisationnelle s’impose en commencant d’en haut

    Les montagnards de Tizi s’ils devaient réclamer leur indépendance , ils feraient mieux de revendiquer leur pays Tamazgha qui s’étale des oasis de Siwa en Egypte aux iles canaries. Le projet séparatiste du MAK émane des services du gang de Mhéni à Nacer al DJin ya pas photos circuler. Les vrais séparatistes sont dans ce pouvoi , parmi ceux qui appelles au zero kabyle avec des na3ima et des hacha na3ma qu’on ne doit même pas citer tellement ils sont insignifiants , le peuple est uni et vous ne pouvez rien faire , récupérer la JSK et tous ces KDS , isoler les algériens du Sud , diaboliser la dispora , l’algérie est Uni et indivisible , le Hirak à renforcé son socle…

    De source officielle ? Selon les chiffres d’ Ouyahia Sellal ou Bedoui ? C’est officielle Macron vient de reconnaitre les Harkis sans reconnaitre la guerre d’Algérie ni le génocide de Guelma Setif et Kherrata vous savez pourquoi ? Parce qu’il continu ces exactions à ce jour à Kherrata à Ath ourtillane et dans toute l’Algérie , par le bias de ces vaseaux .

    Et bien sachez que s’il reste 3000, 2000 Hirakistes, qu’ ils soient kabyles, arabes, chaoui, targui islamistes, laïc en hidjab ou en Haic ? Ils vous chasserons comme vos prédécesseus. A Macron de vous acceuillir comme il a acceuillis les Nezzar Tewfik Saidani Bouchouareb… enfin tous ces néo Harkis qui acceptent cette derniére déclaration , gloire aux collabo de Vichy à Pétain

    Oui arrêtons de nous voiler la face un peu de dignité…Même si on n’est qu’une mouche

  4. @Dria ; Vous juger les gens sans les connaitre?! vous êtes donc comme ceux qui sont au pouvoir! Vous dites aussi ; quelle fut l’expérience politque de ceux qui se sont accaprés du pouvoir? là vous vous justifier, domage que vous les preniez pour un exemple!!!!d’après ce que j’ai compris on aura avec vous une fois au pouvoir 60 de plus de corruption d’injustice sociale mensonge politique manipulation etc….l’autre question; de quelle tribus vous parlez? apparement vous connaissiez mal l’algérie, au delà d’alger, voici quelques tribus qui ont toujours été exclus de ce pouvoir, sont très pauvre ; les ouled djellal, les ouled mahwache, les ouled saoud, les oules derradj les beni fergane, les merad etc….vous êtes a alger vous? on est très pauvre ici, nos baskette déchiré du trainage de ne rien faire que marcher comme un chameau…après vous dites ; c’est votre solution…vous êtes qui vous me connaissiez? depuis 40ans que je vis avec les rats et les zigout, ce n’est pas votre cas j’imagine!!!! remarque: vous êtes trop nerveux plein de haine; comment vous allez faire demain quand vous ariez 50millions sous votre règne???!!!!!

  5. Moi nerveux et plein de haine? Vous confirmez votre « vous juger les gens sans les connaitre ».

    Vous vous accrocher encore aux tribus? Ma seule tribu, c’est l’Algérie. Mais, qu’importe que l’on soit de Beni Hadjerass ou de Mezeghena, c’est juste malheureux s’ils infantent des Djebar Mhena.
    A quoi bon d’être de Beniyalla ou de Beni yezgan, quand on devient des tewfik et des mediene ?.
    Que l’on soit amazigh arabe kabyle ou chaoui, l’important c’est de ne pas être un Beniouioui votant à chaque coin de rue.

    Ayez une pensée à la cinquantaine de harragas noyés de désespoir avant de penser aux 50 millions d’un avenir incertain.

    Si l’algérien ne fait rien avant l’arnaque du siecle qu’est le prochain scrutin, alors oui il marcheras comme des chameaux.

    La seule alternative, un debrayage aux alentours du 05 octobre , et le départ d’un mouvement de désobeissance civile, gardez vos baskettes au chaud, il n’ y aura pas de stansmith car on ne pilleras aucune usine ni aucun magazin ou édifice. Un mouvement pacifique, sans marche ni rassemblement, on reste dans nos demeures , mieux vaut se cloitrer chez soit afin de ne donner aucune occassion aux forces du désordre de tapez sur le peuple pacifique que nous sommes.
    rester chez soi c’est de boycotter le travail , les etudes , le marché , le transport , oublier un moment l’usine , l’école, l’université dans le but de faire chuter le gang des généraux et les eclaves qui le servent laissons leurs la rue, la ville et le pays entier. Ce fut le cas dans plusieurs contrés en kabylie ces derniers jours, il faut juste généraliser l’action au niveau national , il n’ y a aucun effort à fournir , ni de grand sacrifice à donner.
    Ayons le courage de résister chez nous le plus longtemps possible jusqu’a leur chute, en ayant une pensée à tous ceux qui sont incarcérés dans les gêoles et prison du gang, des Brahim Laalami , Fodil Boumala.. a ceux qui ne peuvent plus bouger rahimahum Allah les Taraek Zeddam, Fekkhar, Bouragaa… à tous ces defunts Harragas dont les familles sont encore en deuil.

    Sommes nous prêt à vivre dans l’Algérie de demain? Où bien de continuer ce semblant de vie dans l’Algérie nouvelle de Kedboun, comme des rats et des mouches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici