Édition du
7 December 2016

Ar d-illal ad s-nsemmi ḥlal

tamazight– Youcef L’Asnami

En préparant une contribution relative à l’évolution du système LMD en Algérie, je me suis un peu attardé sur les départements de quatre universités algériennes qui proposent l’enseignement et la recherche en Tamazight. J’ai été très surpris par la pauvreté de la communication dans les trois universités.

Jugez- en !

  1. UNIVERSITE de TIZI-OUZOU

Voici le plan du site du Département de Langue et Culture Amazighes

Espace Etudiant

Licence

Master

Post-graduation

Espace Enseignant

Recherche Scientifique

Projets de recherche

Manifestations Scientifiques

Publications

Sur les 7 rubriques proposées, seule la rubrique « LICENCE » est renseignée par ces sous rubriques

– Délibérations 3ème année

semestre 5

Semestre 6

– Délibérations du premier semestre (2013-2014)

– Délibérations 2ème semestre(2013-2014)

1ère année

2ème année

– Délibérations de Licence 2014-2015

PV_de_deliberations_3eme_semestre_langue_et_civilisation_

TOUTES les autres rubriques sont en construction, et donc totalement vides !!!!!

  1. UNIVERSITE de BOUIRA

Dans la présentation du département de Tamazight affichée sur le site de l’Université, on peut lire ceci (un copié-collé) :

« Zoom sur la formation

Linguistique amazighe l’issue de la formation est de maitriser l’usage de la langue amazighe et la réfléchir comme moyen de communication et de formation et d’enrichir les connaissances linguistiques et culturelles en se réappropriant le patrimoine ancestral amazigh, de développer l’esprit critique et d’analyse littéraire, renforcer le processus enseignement apprentissage de tamazight et répondre à la demande du marché de l’enseignement tamazight, ainsi que de former des licencies en langue et culture amazighes dans l’objectif d’enrichir et d’améliorer la qualité de l’enseignement au niveau des établissement scolaires et secondaire

l’étudiant peu accès au secteur de l’éducation nationale et a l’enseignement supérieur ou entamer le domaine de communication – audio-visuel, presse écrit .

Lettre et patrimoine culturel amazighes dans l’objet de former des licencies pour la réhabilitation et la prise en charge du patrimoine matériel et immatériel dans toute sa diversité, de former des guides touristique et culturel en tamazight

L’étudiant pourra exercer dans les secteurs suivant Enseignement superieur et éducation national, Ministère de la culture ( maison de culture …), animateur dans le domaine du tourisme (musée,, site archéologique ) .

Master littérature amazighe cette formation assure la continuité de formation pour étudiants inscrits en licence L .M.D, les initier à recherche scientifiques dans le domaine de la linguistique et la littérature amazighes, maitriser certains logiciels utiles à la recherche en terminologie littéraire et linguistique, interpréter et élaborer des Atlas linguistiques et plus particulièrement de la langue amazighe.

L’étudiant après le master peu être un enseignant universitaire, chercheur ou journaliste. Comme il peu approfondir sa formation en littérature amazighe dans le cadre du doctorat. »

L’université propose :

– deux licences « Littérature et patrimoine Amazighe » et « Linguistique Amazighe » avec deux fichiers PDF censés donner plus d’infos sur ces deux licences mais les deux liens ne fonctionnent pas,

– deux Masters et un Doctorat en « Langue et littérature Amazighes, sans la moindre info sur ces formations.

  1. UNIVERSITE HADJ LAKHDAR (UHL) de BATNA

L’UHL propose un large éventail de formation licence que vous pouvez découvrir la liste suivante :

* Licence Droit et Sciences Politiques [ICI]

* Licence Langue et Littérature Arabe [ICI]

* Licences Langue et Culture Amazighes [ICI]

Etc.

Lorsque vous cliquez sur « Licences Langue et Culture Amazighes » , vous avez un fichier PDF qui s’ouvre avec une seule ligne faisant apparaître le nom de l’option de la licence proposée « Lettres et patrimoine culturel Amazighes » et le nom du responsable. Rien d’autre !

  1. UNIVERSITE de BEJAIA

L’université propose

– une Licence « Langue et Littérature Amazighes » avec 3 spécialités : littérature, civilisation, linguistique

– 4 Masters : Littérature écrite d’expression amazighe – Didactique de la langue amazigh – Anthropologie du monde amazigh et Géographie Linguistique

A part la référence au décret de création de ces formations, je n’ai pas trouvé d’informations sur les programmes, les stats, le devenir des étudiants à l’issue des formations etc.

En revanche, j’ai été agréablement surpris, pour cette université, par l’excellent GUIDE de L’ETUDIANT mis en ligne.

Conclusion…

Il ne suffit pas de décréter le Tamazight comme langue nationale ou officielle pour qu’elle le soit. Surtout quand on connait l’importance de notre constitution et de nos lois auprès du commun des mortels.

Si les intentions du pouvoir sont sincères, il faut qu’il accompagne cette officialisation par un travail de fond aussi bien au niveau de l’Université, pourvoyeuse de cadres, que d’autres institutions (Haut-Commissariat à l’Amazighité, dont le site is also under construction, …) ..

  1. Mihoubi, W’zir Ethakafa a promis de « soutenir tout projet devant servir la culture amazighe qui est l’une des composantes de l’identité nationale, notamment dans le cinéma, le livre et l’art ». Il a précisé aussi que « la promotion de la langue amazighe nécessite, durant les années à venir, des efforts scientifiques et académiques considérables, (…) et que cette responsabilité incombe à la société civile, à l’université et aux centres de recherche. ». Et là on ne peut qu’être d’accord.

Nombre de lectures : 2300
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement National

Galeries photos