Édition du
4 December 2016

Algérie, France, c’est sans doute la faute à pas de chance …

Françalgérie4Salim METREF

Il y eu le fameux bras d’honneur de Gérard Longuet, les propos excessifs et inamicaux à l’endroit de l’Algérie de Nicolas Sarkozy, les fouilles au corps dans les aéroports français pratiquées sur des représentants officiels de l’Algérie au moment où, comble de l’ironie, leurs homologues français bénéficiaient d’un traitement (courbettes, cornemuses, ..) digne de l’époque coloniale et les entreprises françaises choyées et sommées de croquer vite et à pleines dents dans le marché algérien au point de provoquer le courroux d’autres partenaires de l’Algérie et enfin cette action probablement concertée de médias européens faisant leurs unes avec cette thèse accréditant le scénario syrien comme futur proche de l’Algérie.
Ces actes, provocations et autres insultes avaient bien entendu provoqué l’indignation de ce que l’Algérie compte encore de patriotes, d’hommes et de femmes d’honneur et intègres et de citoyens jaloux de leur dignité et du respect de leur patrie.
Et cela s’est bien entendu produit alors que l’Algérie disposait encore des revenus financiers d’avant la chute brutale du pétrole qui lui permettaient toutes les folies et toutes les audaces.
Mais depuis, la crise a surgi mettant a nu nos failles et nos faiblesses. Et surtout l’oubli coupable qui a été le nôtre de construire une véritable alternative et pas seulement sur le plan économique.
Alors devenus la risée de tous, nous voilà désormais montrés du doigt car vulnérables. Et quelle aubaine pour tous ceux qui ne nous ont jamais appréciés où qui nous ont respectés plus par intérêt que par crainte et autre considération à notre égard.
Alors quelle opportunité pour porter enfin l’estocade.
Et c’est ce geste qu’a voulu sans doute commettre le premier ministre français qui en publiant lui-même ses impressions de voyage a sans doute voulu en guise de solde de tout compte de ce qui reste de cette perverse relation officielle entre l’Algérie et la France, piétinant au passage les bonnes pratiques diplomatiques et pire faisant fi du respect de ce qui n’est chez tout être humain que l’expression de la maladie et de la souffrance. N’a-t-on pas vu en France tout ce qui a été fait pour préserver l’image des présidents Pompidou et Mitterrand qui étaient pourtant de grands malades?
Cette limite infranchissable franchie sur l’autel de la liberté d’expression est sans doute aussi une fin signifiée unilatéralement à la lune de miel de la relation algéro-française. D’autres diront un lâchage pur et simple …
Une relation équivoque, ambigüe qui a fait l’économie du respect mutuel et de la densité de la dimension humaine pour laisser place aux égoïsmes étroits des appareils, aux intérêts personnels, aux compromissions et à tout ce que l’histoire de ce que ce coté-ci de la Méditerranée a toujours combattu et rejeté.
Ce n’était en tous les cas pas la faute au journal Le Monde dont tout le monde connait les positions qui ont été les siennes quant il a fallu dire la torture en Algérie, Aussaresses et cette relation solide bâtie par de grands journalises comme l’a été celle de Paul Balta, ami de l’Algérie et du regretté président Houari Boumediene.
Oui, tout cela est de notre faute. Et tout ce qui nous arrive est de notre faute. Oui, mais il ne faut surtout pas le dire. Tout cela est sans toute la faute à pas de chance …..


Nombre de lectures : 4204
13 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • laribi lyes
    15 avril 2016 at 15 h 31 min - Reply

    Oui, c’est de notre faute. Il fallait continuer à se battre pour avoir une indépendance totale. Et maintenant, il faut se battre pour reconquérir cette indépendance et il y a un prix à payer pas celui d’un café dans un salon feutré d’un grand hotel (algérien ou étranger).

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 12

  • Jama.S
    15 avril 2016 at 19 h 56 min - Reply

    Mr METREF,vous avez raison;tout cela est de notre faute.Mr VALLS,envers qui,je n’ai aucune sympathie,ne nous a pas humilié ,nous les algériens.Il nous l’a rappellee,oui.Elle était de tout temps cachée,par nos média,notre « opposition »et bien sur notre RÉGIME.Cette humiliation ne commence pas par la publication de la photo d’un BOUTEF partant.Elle a été sentie et vécue par tous ceux d’entre nous qui avaient compris les raisons de son intronisation en1999.Comment une telle humiliation puisse dater d’aujourd’hui ?.Je suis humilié chaque moment ou je pense que les assassins de Mrs HACHANI,MATOUB,Président BOUDIAF ,MEKBEL,les innocents à RAIS,BENTALHA et les 250000 Algériens sont toujours en liberté et ont vendu le pays.
    Je pense que c’est le moment d’en finir avec les pleurs et de commencer par changer les meours.
    Comme c’est difficile ,voir interdit de marcher pacifiquement en Algérie pour revendiquer quoi que ce soit,et que nous avons une nombreuse présence algérienne dans la diaspora ,c’est de la que l’en doit commencer.Notre argent vole se trouve à l’extérieur .Dans l’immobilier,les différents businesses etc etc.Nos voleurs et leurs progénitures envisagent de vivre à jamais dans ces paradis.
    Je propose;
    Opération : وان رآه للوسي
    Ou est ce qu’il est mon argent?.
    Where Is my money?.
    Dans toutes les grandes villes d’Europe,d’Amérique ,la ou l’argent du peuple algérien vole à été investi,des equipes d’algeriens et algeriennes investissent les lieux avec signes et banderoles,dénoncant les criminels auprès de leurs voisins et l’opinion mondiale.
    Ces démonstrations pacifiques doivent être organisés et encadrées par des équipes légales bien versées dans les lois et régulations du pays hôte.Les double et triple nationalité pourraint démontrer ainsi que l’article 51 de ce chiffon appelle constitution est bon à rien.
    Qu’un site spécial soit mis en exécution montrant dans chaque pays les adresses et lieux des propriétés volées au peuple algérien.
    L’effet dominots ne tardera pas se répercuter sur la mère patrie.
    Si la glorieuse révolution de novembre à débute aux AURES,cette nouvelle ira en sens invers,avec motto:
    « DE BARBES AUX AURES »
    « و من باريس الي ااريس
    Salutations.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 16

    • Dria
      17 avril 2016 at 19 h 47 min - Reply

      @Jama
      Je viens de lire , j’adhère à l’idée, nous avons besoin de ce genre d’initiative, il suffit juste de faire des tentatives dans le genre, même si ça foire au début on finira par trouver une formule , oui on peut déja s’initier avec de bon TWIIT ou de d’autres slogans à faire circuler sur les réseaux socio et sites pour inonder la toile et faire effet boule de neige, il suffit juste d’y croire.
      pas forcement de l’étranger pour moi d’ici ou d’ailleurs pourvu que ce soit authentique, est si on faisait une expérience du genre ici entre les lecteurs de LQA.
      Histoire de booster le morale et de sortir de cette routine.
       » ON TROUVE DE TOUS DANS LES ANTÉCÉDENTS, MAIS JAMAIS UN PAYS SANS PRÉSIDENT »
       » AVEC OU SANS PRÉSIDENTS, NOUS SOMMES LES DINDONS »

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • djamel
    16 avril 2016 at 10 h 31 min - Reply

    La proposition de Djama S. Est très intéressante et ce a plus d’un titre. Il ne faut pas oublier que le PPA qui a donné naissance au valeureux FLN (pas celui d’aujourd’hui) a ete fondé a Nanterre en France. En plus actuellement en Algérie les citoyens sont tellement désorientés, «dégoûté» par la politique et les politiciens qu’ils sont complètement démobilisés. Ensuite la mafia qui gouverne a fermé toutes les issues d’expressions, il n’y a qu’à voir la manière avec laquelle des journaux et tv ont été fermés, la dernière en date la chaîne el watan. Aussi il faut faire appel a notre diaspora, elle répondra j’en suis sûr comme elle a répondu en 1937 et en 1961. Il faut débusquer puis dénoncer cette mafia qui pond des loi pour les piétiner juste après, il faut dénoncer les marionnettes du parlement, qui ne sont là que pour leurs intérêts personnels et étroits. Il faut secouer tout ces énergumènes qui nous ont imposé un malade a la tête de notre pays. Il faut déposer des plaintes contre les voleurs et ceux qui les couvre. En un mot il faut en finir avec les truands qui ont pris l’Algérie et le peuple Algérien en otage.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 10

  • souhila
    16 avril 2016 at 18 h 35 min - Reply

    pourquoi vous dédouanez le journal le Monde? ce n’est plus la même équipe d’il y a quelques années,en plus pourquoi mettre la photo de boutef au lieu de celle de bouchouareb puisque c’est ce dernier qui est incriminé dans le scandale des panamapapers? la liberté de la presse n’est pas un modèle en France, il faut peut-être arrêter d’idéaliser ce pays et ses médias, ils ont montré à maintes reprises qu’ils n’étaient pas impartial, sinon pour le reste je suis assez d’accord, nous sommes aussi responsables de cette mascarade

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

    • Salim METREF
      17 avril 2016 at 11 h 06 min - Reply

      Madame, Bonjour

      Je ne pense pas que le texte dédouane quiconque et je respecte cependant la lecture que vous en faites. Je m’en tiens au refus qui est le mien de continuer toujours à incriminer les autres et je ne me fais pas d’illusions sur la liberté de la presse surtout lorsque les puissances financières qui en détiennent désormais la propriété la dévoient et la brident.
      Le mot mascarade que vous utilisez me semble adapté à cette étape de turbulences et de défis à relever que nous traversons. Nous devons en sortir enrichis d’une certitude. Ne compter désormais que sur soi-même et nous repentir.

      Cordialement

      PS: Lire d’autres analyses sur la relation Algérie – France sur Confluences DZ et sur Le Quotidien d’Algérie

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 18

  • Noedine
    16 avril 2016 at 19 h 32 min - Reply

    la France a su trouvé des serpillières pour assurer et préserver ses intérêts en Algérie, avec surprises elle en espérait pas mieux ……
    encore aujourd’hui la gaulle s’étonne de la haute dévotion des défroqués de la gouvernance d’Alger à son égard……..

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • rachid dahmani
    16 avril 2016 at 20 h 31 min - Reply

    Comme si on découvrait sans cesse, que tout est nouveau et que ça nous ouvre des fenêtres de discussions, de dialogues, d’écritures et tout ce qui suit avec. Les choses étant claires depuis des lustres, que ça ne devrait étonner personne sauf les simples d’esprit…on adore la papote…alors papotons et buvons encore une dernière fois à l’amitié, l’amour, la joie…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Jamal.S
    17 avril 2016 at 15 h 22 min - Reply

    Mr DAHMANI:J’ai pu lire des fois certains de vos commentaires qui demandaient des idées qui puissent avoir des chances de réussite quand à la solution du problème grave que traverse l’Algérie.Une proposition est publiée sur cette page.Au lieu de la débattre et nous donner votre point de vue,vous la rejetez et accusez ceux qui s’intéressent de papoter.Vos interventions sont contradictoires.Elles tendent souvent à détourner du sujet en question.Est ce que c’est du à ces « singularités » qui sont les vôtres ; oui je veux dire AARAAR,THÉ,ZAATAR,ou bien BRASSENS,ou même la diversion dans les SPORTS etc.
    Ou bien servez vous autres buts? .Alors soyez sérieux.
    Au plaisir.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 19

    • rachid dahmani
      17 avril 2016 at 18 h 41 min - Reply

      Bonsoir Jamel S;

      Merci de votre intervention. Effectivement il m’arrive de dire: elles sont où les idées. Mais si vous lisez mes commentaires, même juste des fois, vous avez certainement pu vous fixer une idée de ma profonde pensée. Car enfin mon ami, c’est quoi qui est publié comme proposition ici? on parle du geste du premier ministre français, de la relation passionnelle entre notre pays et son ex colonisateur, que ce n’est pas la faute du journal le monde, que c’est plutôt de notre faute…mais au fait il est où le problème? A moins qu’on ne regarde pas tous le problème de l’Algérie de la même façon. Où que chacun voit un problème à sa manière et le traite à sa manière et vient le présenter dans une discussion. Peur être…je ne suis pas contre. Mais alors, la véritable question réside ou? alors pour ma part et comme tout le monde je constate qu’il n y a qu’un seul problème en Algérie. Et c’est une constante chez moi ici sur LQA ou ailleurs. L’Algérie a un seul problème. Et il se résume à une seule question. Comment faire déguerpir le système de là ou il est. Touvez la solution à cette équation mon cher Jamel, et je vous résoudrai toutes les problématiques inhérentes au pays quel que soit le domaine et quel que soit le degré de difficulté. Faites partir ce régime pourri et tout le reste découlera de soi. pour ma part cela est impossible à court et moyen terme. Et lorsque ça se fera, il y aura tout à reconstruire. Vous m’avez compris. Alors papoter ne fait qu’engendrer du papotage plus fin à longueur de journée…ce n’est pas plus mal, ça nous fait passer le temps diront certains. Bonne soirée à vous.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Tsoufiq18
    17 avril 2016 at 21 h 38 min - Reply

    Bonsoir tout le monde , Salam, Azul

    Il y’a quelques mois de ça , bien avant la chute des prix du petrole les president des Francais est venu spécialement es qualité pour louer  » L’alacrité de notre président »;Pour autant nous n’avons pas eu droit à video montrant les « deux amis » deviser ensemble et pour cause; Mais cette petite phrase et l’usage de ce qualificatif puisé du vieux francois a suffi pour permettre à la france de rafler un paquet de marché et au clan des predateurs de recevoir l’onction supreme.
    inénarrable Saidani n’ at il pas demandé aux algeriens de s’adresser à Hollande pour s’assurer de la snanté de M.Bouteflika
    Pourtant le Président Bouteflika etait aussi malade qu’aujourdhui; Seulement à ce moment les caisses etaient pleines et l’Arabie n’avait pas encore mis en action son plan diabolique de bradage des prix du petrole;
    L’affaire des Panama papers est tombée au pire moment pour le clan des predateurs; Pourtant ils auraient pu s’en tirer à moindre frais en faisant le dos rond a lieu de crier à l’outrage et sortir cette arme ridicule des refus de visas ; Mal leur en pris , car quand on habite une maison de verre on ne jette pas la pierre aux autres;
    Le perfide VALLS ne s’est pas géné de reprendre la balle au vol ;

    Sur ce point Mr Metref a mille fois raisons; qui a accepté l’episode du VAL DE GRACE doit accepter stoiquement le coup de grace de VALLS.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • djelloul habib
    17 avril 2016 at 23 h 23 min - Reply

    @ Jama.S
    Enfin une proposition véritablement concrète ,mais ceci ne doit pas nous dispenser, nous les « autochtones »,de concert avec la diaspora,d’entamer des actions habiles sans exposer notre jeunesse aux balles des assassins du peuple comme par ex.;décider simplement de rester chez soi en instituant un cycle de « villes désertes » et le faisant savoir sur les réseaux sociaux.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • Jamal.S
    20 avril 2016 at 14 h 18 min - Reply

    @Dria
    @Djamel
    @Djelloul habib
    Vos sentiments,approbations,suggestions et la volonté de poursuivre et renforcer la proposition que j’ai portée sur cette page quand à la lutte non violente pour mettre fin a ce régime sont encourageants et vont vers le but bien précis.
    Commencer cette lutte de l’étranger à plusieurs mérites.Renforcer notre éducation civique et politique,surtout celle de notre jeunesse appelée à prendre les leviers de commande.Aprendre l’organisation et la discipline dans des milieux « pays »démocratiques.Engager les techniques de mobilisation de masse « state of thé art »,évitant ainsi les interférences du régime .Et pour moi surtout ,ne pas donner l’occasion à ce même régime,de s’engager dans SES EXPLOITS comme dans le passé en éliminant pas mal de jeunes Algériens.
    En Algérie ,aujourd’hui l’état n’existe pas.Le régime est très faible et titube.Propageons l’idée et organisons.
    Élevons nous du stade de simple GHACHI à celui de véritable CITOYENS ALGÉRIENS.Qui d’entre nous n’a jamais apprécié le slogans que nos jeunes chantaient en faveur de l’équipe nationale de football .Oui j’aimerai bien entendre ce slogan dans Paris prochainement ,mais avec une tout petite modification ;
    « ONE,TWO,THREE……ARRÊTEZ SAIDANI »!
    Salutations.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos