Édition du
29 June 2017

L’imbécillité triomphante.

Route piscineFerhat Ait Ali In Facebook

Après avoir rebouché le trou de l’autoroute le 18 Novembre, et fêté l’événement avec une Troupe de Zorna, et même félicité ennahar en lieu et place des malheureux ouvriers de la DTP qui ont passé deux nuits sur cet accident de Terrain, révélateur d’un autre accident Historique et politique datant de l’été 62.

L’autre Sinistre des travaux publics privatisés, mais dont seuls les dégâts semblent être publics, s’est même vanté d’avoir fait mieux que les japonais.

L’image contient peut-être : ciel et plein airA cette date précise, nous avions dit que cet endroit constituant le lit initial de oued Romane, les canalisations éventrées sous le poids des véhicules et du travail des différentes couches du Terrain, ne pouvaient être ni différées en matière de réparation, ni encore moins déviées vers un autre affluent du même oued, comme cela semble être l’idée lumineuse du ministre et de ses équipes de conseillers en zornas et catastrophes en chaîne.

Je suis passé par cette zone, juste après l’inauguration du fameux tronçon rebouché empiriquement, et j’ai constaté un alignement de buses sur l’ancien chemin du Kaddous, certainement destinées à remplacer la canalisation Rompue, mais il est évident que l’intention des concepteurs de cette solution, était de laisser la jonction cassée au niveau de la rocade en dernier, après avoir réparé la plus grande partie du tronçon en amont.

Cette logique est valable, mais quand la météo s’y prête en été, et la cadence maintenue 24 heures sur 24, après le départ des camera d’ennahar.

Cela ne semble pas avoir été le cas. et les pluies sont arrivées quand même un mois après l’entame des travaux, qui eux étaient partis pour quelques mois, comme tous les projets supervisés par des sinistres promus sur un cahier de charge ou la tribu, la zaouia ou les protecteurs ont plus voix au chapitre que les compétences. et surtout pas le choix populaire.

Alors ce qui devait arriver, arriva, la nature n’étant bien sur pas encore passée au service courtisan d’une bande de plus en plus disloquée et noyée sous le poids de sa connerie.

Il était évident que tant que les causes réelles de l’apparition du trou, n’avaient pas été traitées en amont et en aval de la zone traversée par l’affluent canalisé par les français, toute l’opération de colmatage relevait du maquillage dangereux, et pouvait en fermant le flux hydraulique, occasionner des inondations en surface, ou pire d’autre trous plus loin en amont ou en aval,éventuellement encore plus grands que le premier, aucun sondage n’ayant été faits loin du trou pour savoir ce qu’il en est du reste de la zone.

Estimons nous heureux, que les résultats de ces bricolages se soient manifestés en surface ce qui prouve que le terrain est bouché pour le passage des eaux vers le contrebas de cette vallée.

Parce que l’autre alternative, aurait été un passage forcé par le lit initial, de nature à emporter l’intégralité du tronçon vers le bas, avec des dégâts humains impossibles à imaginer vu le flux sur cette rocade

Imaginons aussi, que cet affaissement se soit produit en même temps qu’une pluviométrie comme celle de ces deux journées, les véhicules Tombés dans ce trous, auraient été repêchés par des hommes grenouille et pas par des échelles de fortunes tendues par des citoyens volontaires

Dans tous les cas de figure, on ne peut pas espérer s’en sortir à bon compte, avec une gouvernance, qui vogue entre les faux laboratoires et les cliniques pour djinns, et les trous multidimensionnels dans les routes, les caisses surtout et plus grave dans les esprits obscurcis par l’irrationnel promu en mode de vie, et l’esbroufe promue en mode de promotion.

L’addition de tous ces trous et flaques, risque de se présenter un jour ou l’autre, sous la forme d’un gigantesque trou noyé, qui peut avaler une bonne partie du pays et de nos espoirs d’en faire une vraie patrie vivable avec.

Le malheur, dans cette histoire, étant en plus que le fait que des crocodiles en attente de l’inondation, Ici et ailleurs, sous l’égide de l’internationale du chaos sacralisé, ne semblent pas inspirer plus de prudence ou de sérieux, à nos coyotes en goguette, avec le pire gouvernement depuis le sinistre constitutionnel de 1962.

Mais semble même leur servir d’assurance tout risques contre toute remise en cause de imbécillité triomphante, et s’en servent même comme chantage.

Or il se trouve que les assurances, même tout risques, ne valent que par les clauses qui précisent qu’il ne faut pas trop tirer sur la corde, et que les polices bien lues, ne couvrent que ce qui n’était censé arriver, et jamais ce qui est arrivé du fait de notre démarche erratique.

En attendant le déluge devenu imminent, remplacer ce sinistre et même toute le gouvernement grotesque de Sellal, rapidement par autre chose que ce qui se concocte en ce moment, sur la base du même cahier de charge de la médiocratie triomphante, serait déjà un bon retardateur de catastrophe.

Pour faire mieux, envoyer à la maison chaque « Décideur »et imposeur de ministres et autres responsable, avec ceux qu’il a coopté sans avoir qualité pour le faire, serait une garantie supplémentaire.


Nombre de lectures : 2763
16 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • rachid dahmani
    23 décembre 2016 at 10 h 48 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Voila une analyse objective dans le secteur des infrastructures routières en marge de la savane du serguenti et celle du massai marat. La nature opère en toute bonne volonté et nous caricature le trou noir massif édifiant au sein du gouvernement dirigeant. Comme la mécanique quantique doit aussi s’appliquer dans les esprits de l’imbécillité triomphante, deux raisonnements imbéciles ne peuvent pas se trouver dans le même état, à fortiori deux esprits imbéciles. Résultats des courses, le trou noir massif en vogue dans l’espace Algérien fera tournoyer toutes les imbécillités du monde croyant que toutes les catastrophes n’arriveront qu’aux autres en attendant que le temps passe… bonne journée à tous.




    0
  • Dria
    23 décembre 2016 at 11 h 10 min - Reply

    il est impératif de penser à un Hamla populaire pour charrier ce gouvernement , ces ministres et ce président qui se maintienne au pouvoir comme des sangsues, continuant de sucer au vu et au su de tout un peuple qui ne fait que regarder la catastrophe prendre de l’ampleur chaque jour un peu plus…Mais est ce qu’il y a une relève compétente pour reprendre le pays en main that’s the question…apparement est tous souillé




    0
    • rachid dahmani
      23 décembre 2016 at 18 h 45 min - Reply

      Bonsoir Dria,

      Dégagez ce pouvoir malsain de là où il est et je vous parie que tout le reste est facile avec les potentiels que recèlent notre pays… bonne soirée l’ami.




      0
      • Dria
        25 décembre 2016 at 1 h 38 min - Reply

        Cher Dahmani
        Le bonjour de Paris, on dit que l’air est pollué, ça n’en a pas vraiment l’air, ça fait du bien de marcher, de voir, d’entendre, de vivre quoi …
        Ce n’est qu’on relisant nous nouvelles que je ressens un semblant de dyspnée…et je me rends qu’on compte que chez nous ceux qui arrive a tenir le coup font des apnées.

        Alors cher ami tenez bon et dés qu’ ils dégagent, je reviendrais pour une grande bouffée d’oxygènes d’ici là,je respire la démocratie…




        0
        • rachid dahmani
          25 décembre 2016 at 7 h 27 min - Reply

          Bonjour Dria,

          Heureux qui comme toi malgré « la pollution factice à paris ». Je vais aussi faire une virée en janvier comme convenu histoire de respirer un grand coup de « pollution » à vincennes, saint cloud et autres maisons laffitte, longchamps et enghien. La dyspnée ici nous rattrape à chaque pas, du coup on est soit en apnée soit sous masque à gaz pour tenir le coup. Le bonjour à la tour Eiffel. Bonne journée l’ami et agréable séjour.




          0
        • Ali SBIH
          25 décembre 2016 at 16 h 23 min - Reply

          Bonjour Rachid,

          Étonnant notre ami Dria qui a le corps ailleurs et la tête avec « nous » ,un exercice périlleux !

          Une nouvelle technique pour mener le changement ?

          Attention quand même aux « vapeurs » d’oxygène ,si cela est ,il y aura au bout un exil douloureux ,surtout que la bas ,il n’y a pas de Profileurs de la trempe de notre ami K.Guerroua pour rêvasser ; donc pas de rond point mais une tour de contrôle géante.




          0
          • rachid dahmani
            26 décembre 2016 at 7 h 28 min -

            Bonjour Ali,

            Nos racines sont ancrées profondément, c’est notre cerveau du fait du rond point qui est volage, et notre ami Dria ne s’en plaint pas, bien au contraire et c’est peut être pour lui la nouvelle technique pour du changement en soi… mais pourrait’on faire d’autres me diras tu? l’essentiel est qu’on n’arrive pas aux hallucinations même avec des taux d’oxygène élevés. Trois petits tours et puis s’en vont. Bonne journée cher ami.




            0
          • Dria
            28 décembre 2016 at 19 h 01 min -

            salam cher Sbih

            Pas aussi périlleux que ça, ce corps ne comprends plus pourquoi « fi biled el kofr » (comme aime la nommer certains de nos illuminés)ma foi augmente paradoxalement, ce corps dont les oreilles sans entendre l’Adhan sont en harmonie avec mon horloge biologique qui fonctionne à merveille, ces pieds qui ne se fatigue point et les yeux contemplant des êtres , des visages, et des horizons nouveaux, même le temps semble prendre une autre dimension , la preuve je dois gérer pour écrire ces quelques lignes.

            Toutes les techniques aspirent au changement, si je saurais que c’est l’EXIL qui nous mènera au changement je le ferais volontiers, entre nous il n’est pas aussi douloureux qu’avant.

            Pour le rond points, personne n’a parlé des ronds points carrées qu’on retrouvent chez nous surtout dans les villes de l’intérieur une spécificité qui reflète une pensée carrée même si tout semble tourner rond.

            Alors comment laisser ce pays et ces paradoxes , ce n’est pas une question d’air ou d’oxygène ni une histoire d’anorexie, chez nous ce sont les mentalités qui sont polluées, et ca me manque , il faut que rentre car je suis addictif au verbe SUBIR que je n’arrive pas à conjugué ici, la HOGRA me manque, la photo de FAKHAMATUHU, on m’a certainement collé un sortilège, je dois voir Belahmar s’il n’a plus de clinique , il doit bien avoir un cabinet, je veux essayer le RHB, pourquoi rester et prendre part au premier tout de la gauche , moi je veux participer aux prochaines législatifs , c’est décidé je rentre c’est l’air pollué de Paris qui m’a permis de retrouvé la vrai mentalité d’algérien ..pauvre de nous car au fond nous sommes tous ANOSOGNOSIQUE.




            0
  • Hamani Bihmane
    24 décembre 2016 at 15 h 49 min - Reply

    Chers amis internautes, moi je vous dit ce n’est pas très grave tout çà. Même si nos gouvernants font n’importe quoi, même s’ils décident de tout à notre place, ce n’est pas trop grave. De toute façon, grâce à nos chercheurs algériens on a réussi à inventer un produit miracle pour nous protéger de tout, pour corriger toutes les anomalies et pour nous soigner de tout, en l’occurrence le RHB. On n’a donc pas besoin de consulter nos compétences ou nos ingénieurs. J’espère que cette invention rare est protégée par un brevet. Attention à ce que l’occident et les sionistes s’en emparent !!!! Balak !!! Donc, nous les algériens, nous les musulmans, el hamdoulillah ya rebi, on ne pouvait espérer plus !!! Dieu est avec nous, toujours près de nous et donc on a rien à craindre ! Et puis, la vie sur terre n’est pas importante. C’est là-haut que la vraie vie commence. Bon courage à tous, chers compatriotes.




    0
    • Dria
      25 décembre 2016 at 1 h 19 min - Reply

      @Bihmane
      Oui effectivement ce n’est pas très grave on accepte ce destin , mais il n’ya pas que cette frange de la société qui represente l’algérie, ou sont ceux qui pensent autrement, ceux qui croient qu’il n’ya qu’une seule vie ici bas, pourquoi ils ne font rien eux aussi , pourquoi ils acceptent ce sort sordide , ils n’ont rien a craindre eux aussi apparemment du moment qu’ils ne bougent pas. Pire ils s’en foutent éperdument et ne font rien pour que ca change, le seul responsable a leur yeux ce sont ceux qui disent al hamdullah. Mais que font et où sont les laïcs et les pseudo laïcs laïcs qui font endosser la responsabilité aux islamistes.

      Le RHB fut destiné à l’ensemble des algériens islamo-laics, chez nous on INVENTE des médicaments. Ailleurs, on fait de la recherche pour PRODUIRE un médicament.

      Alors de grâce à tous les ALGÉRIENS de tous bords arrêtons de CHERCHER nous connaissons les vrais coupables, il ne reste qu’un médicament il faut AGIR quelque soit nos croyances, idéologies,religions,ethnies…




      0
    • rachid dahmani
      25 décembre 2016 at 7 h 34 min - Reply

      Bonjour Bihmane,

      Oui effectivement c’est la haut que la vraie vie commence… pas ici sur terre. Le la haut est quand même difficile à cerner. On l’a mesuré pour le moment à 13,8 Milliards d’années lumière et il grandit très vite, et la vitesse du grandissement augmente à chaque instant. Donc el hamdoullah ya rebi comme tu dis. A moins que WR140 vienne nous crucifier à son explosion par son rayonnement gamma, ou bien qu’apophis vienne nous percuter pour faire de nous une bouillie dans une nuit nucléaire ou alors que le soleil à son agonie vienne nous gober dans son enfer brûlant… on a vraiment le choix. Pour l’instant c’est vrai on se porte vraiment bien et pourvu que ça dure. Bonne journée l’ami.




      0
      • Alilou
        27 décembre 2016 at 16 h 39 min - Reply

        Bonjour à toutes et à tous du grand nord à -45C pays du père Noël. …hihihi je l’ai rencontré cet été à une partie de pêche au doré…

        J’ai lu l’article en entier, j’ai lu tous les avis. .. ma parole vous êtes tous pessimiste…nous avons le soleil non !!!!

        En plus nous sommes des musulmans et le monde ci-bas n’est qu’éphemere…..sinon pourquoi prier Dieu si nous ne croyons pas tous avoir un stapontin au paradis qu’un chateau en enfer….




        0
        • Ali SBIH
          28 décembre 2016 at 9 h 17 min - Reply

          Bonjour Alilou,

          Incorrigible ,commencer par le père Noël et terminer par….l’enfer .

          Il faut y croire,car l’un ne va pas sans l’autre ,sinon le pari de Pascal peut être d’un grand secours quoique dans notre culture ,la Foi étant très personnelle,le rapport de Chacun de nous avec ALLAH n’est pas le même,difficile d’improviser.




          0
          • Alilou
            31 décembre 2016 at 15 h 39 min -

            @Ali SBIH…

            Normal, quand on a froid il faudra bien se réchauffer….ou mieux donc trouver de la chaleur si ce n`est au pays….

            en plus de vous a moi je me suis exilé pour alleger l`etat du fardeau de ma petite personne…une bouche de moins a nourrir…ca n`a pas fait de difference a ce que je vois…normal j`etais deja tout maigre je mangeais peu….hihihihi masse negligeable….




            0
  • Ali SBIH
    28 décembre 2016 at 22 h 22 min - Reply

    Bonjour DRIA

    Faut faire attention au charme discret de la démocratie et ce qui était un butin de guerre peut nous transformer en butin de la langue .
    Quelques propos m’ont agréablement rappelé un sketch (préféré de RACHID) de Mr FELLAGUE « qui avait une nostalgie atroce du pays » ,il avait lui aussi trouvé les moyens pour l’exprimer admirablement.

    Ce qui m’étonne @Rachid c’est presque une utilisation abusive par DRIA des majuscules ,reconnues sur notre site comme été breveté et propriété inaliénable de notre ami @AMAR MOKNACHE ,des procès voire des réquisitoires en règle et absolument en majuscule vont pleuvoir.




    0
    • rachid dahmani
      29 décembre 2016 at 10 h 14 min - Reply

      BONJOUR ALI,

      JE NE FAIS QUE COMMENCER, SANS VOULOIR DÉPASSER LES AUTRES SAUF QUE JE N’AI PAS L’HABITUDE ET QUE JE NE SUIS VRAIMENT PAS A L’AISE. COMME CE N’EST PAS MA PROPRIÉTÉ JE LAISSE LE SOINS A QUI DE DROIT D’EN USER A SA GUISE. Bonne journée.




      0

    Congrès du Changement Démocratique