Édition du
23 February 2017

Trump face au néo maccarthysme

trumpSalim METREF

On attendait la Chine mais le vent est venu du nord, de Russie qui joue désormais seule la partition du nouvel ordre mondial. Le sien, celui qui ne s’accommode pas où plus de l’encombrant égocentrisme américain. La succession aux Etats-Unis se ferait-elle selon un tempo fixé par Poutine ? L’empire états-unien serait-il sur le point de tomber ? Un scénario hallucinant se déploierait-il à Washington sous l’ombre gardienne de Moscou ? Ces questions restent pour l’instant sans réponse mais sans doute pas pour plus longtemps. A quelques jours de la prise de fonction officielle de Donald Trump, une offensive sans précédent pour un président nouvellement élu et aux relents de néo maccarthysme se met en place pour affaiblir le magna des médias et pourquoi pas empêcher son intronisation. Il ne manquerait pour certains que de receuillir les preuves irréfutables qu’il est un agent de Moscou. Les doutes émis par certains sur sa capacité à diriger, les supposés conflits d’intérêt entre sa caquette de businessman et celle de président des Etats-Unis, l’agitation de l’entourage de son prédécesseur pour semer d’embuches son parcours ne résistent pas à une réalité imparable, une victoire incontestable d’une personnalité atypique qui a démenti tous les pronostics, déjoué tous les complots et qui n’a pas encore dévoilé toutes ses cartes. En réalité, de nombreuses inconnues demeurent quant à la remise en cause de certains fondamentaux de la politique étrangère des Etats-Unis et provoquent l’agitation de milieux politiques qui exigent dés à présent et à défaut de certitudes des preuves symboliques de sa fidélité. Comme Israël où la chute programmée de Netanyahu sonne comme une nécessité de dégager la voie à la nouvelle politique proche-orientale des Etats-Unis. Trump pourrait surprendre de nombreux observateurs en écrivant notamment une nouvelle page de la relation russo-américaine comme s’apprête à le faire François Fillon pour la relation franco-russe. Le ticket Trump-Poutine sera-t-il un ticket gagnant ? Beaucoup le pensent et le souhaitent. En tous les cas, il pourrait refonder la conception des relations internationales, bouleverser de nombreuses certitudes en et remettre en cause de nombreux acquis. Les conflits sont nombreux et les attentes sont intenses. Trump ne laissera sans doute personne indifférent et sous sa gouvernance beaucoup de surprisses pourraient survenir!


Nombre de lectures : 1590
3 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • rachid dahmani
    12 janvier 2017 at 7 h 47 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Ah ce Poutine….quel bel homme…, bonne journée à tous.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Farid
    7 février 2017 at 16 h 38 min - Reply

    Detrompez vous ! rien qu’à regarder les videos des ex-conspirationistes tel que Thierry Mayssant, Alex Jones, Jessy Ventura et bien d’autres comme le champion de la desinformation neo-fascistes Alain Soral ex FN et ses satellites etranges comme Dieudonnee, on se rend compte de ce qui se passe, ces conspirationistes sont connus pour etre des anarchistes confusionistes pro-Trump et certains d’entre eux iraient jusqu’a supporter Lepen pour un Frexit apres le Brexit, mais ce qu’il ne faut pas manquer est que TRUMP n’est pas à la solde de Putin c’est un Scenario theatral pour faire croire aux imbeciles fans de TRUMP et ses electeurs que TRUMP est entrain de mener une guerre pour faire tomber les globalistes scionistes ce qui n’est certainement pas le cas, preuve il a nomé tous les criminels fascistes du temps de Bush fils, et voici leurs noms : Betsy Devos nee Prinse soeur d’Eric Prinse d’origine hollandaise et president de Black Water ( voir la video de Jeremmy Scahill), sa soeur Betsy s’occupe de l’education figurez-vous, le secretaire d’etat de Trump n’est nul autre que Rex Tellerson president d’Exon Oil, alors s’il vous plait ne revez pas en couleur, vos enemis d’hier sont les memes enemis d’aujourd’hui! seule difference est que le fascisme vient de remplacer le globalisme question de commodité technique apres la sortie du royaume uni et probablement de la France apres la presidence de Marine Lepen l’ Iran est serieusement menace d’une attaque imminente on attend juste l’approbation de Putin qui lui meme est fasciste !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Mohammed
    12 février 2017 at 12 h 10 min - Reply

    Moins d’un mois après sa prise de fonction,Donald Trump par son impulsivité et son arrogance agit comme un novice en politique,comme quelqu’un qui est dangereux pour lui même et pour la politique des USA.
    Il sait qu’il est à la tête d’une grande nation.Mais,il est puéril de constater qu’il n’a pas pris en considération la nuisance que peut provoquer ses déclarations comme ce « Muslim ban »,sur le plan intérieur et extérieur des USA.
    Mais,il oublie,peut être,qu’il n’est pas à la tête d’un pays du tiers monde.
    Un récent article du « New York Times »décrivait Donald Trump errant dans les couloirs de la Maison Blanche en regardant la télévision en peignoir,ce qu’il a nié.
    Et,Gouverner un pays comme les USA ce n’est pas comme Gérer les affaires courantes d’un Hotel de Luxe et/ou ses employés!!
    Si les soutiens de Trump s’inquiètent de l’effet des fuites sur la présidence,les autres estiment que c’est le président lui même qui en est responsable.
    Eliot Cohen,l’ancien conseiller du Département d’Etat tranche dans le Huffingtonpost: »c’est ce qui se produit lorsque le Président est un Narcissique ».

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Photos et Dessins

    Congrès du Changement National