Édition du
27 March 2017

CE QUE NOUS DISENT LES CANADIENS.

Le Canada est un grand pays, une terre où le vivre ensemble est une culture vécue au quotidien.

La preuve par les faits :

Qualifiée d’attentat terroriste dirigé contre des musulmans se trouvant dans un lieu de culte et de refuge».  » par le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, la fusillade du Centre islamique de Québec qui a fait six morts et cinq blesses ne peut en aucun cas rendre cette terre hostile à tous ceux qui désirent s’ y rendre ou y vivre.

En digne fils de son père, Pierre Elliott Trudeau qui durant les années 19970 et 1980, a grandement œuvré à enraciner la tradition d’accueil chez les canadiens, M.Justin Trudeau a invité ses concitoyens à offrir au monde entier le plus bel exemple de solidarité citoyenne envers les musulmans du Canada.

« Dans cette heure sombre, nous devons nous efforcer d’être la meilleure version de nous-mêmes. Le crime horrible d’hier soir contre la communauté musulmane est un acte de terrorisme commis contre le Canada et contre tous les Canadiens. Nous pleurerons et nous guérirons ensemble. Les Canadiens ne seront pas intimidés » a-t-il posté sur sa page Facebook, en haut du partage d’une vidéo vue plus de 460 000 fois en 19 heures seulement !

Ces mots qui invitent à remettre l’humain au cœur du discours et de l’action politique, ont , quant à eux, été partagés plus de 8 500 fois.

LA SOLIDARITÉ CITOYENNE POUR FAIRE FACE A LA BARBARIE :

En ces temps de confusion haineuse, des mots aussi lumineux sont la traduction politique du formidable élan de solidarité citoyenne par lequel les canadiens ont tenu à opposer leur humanité à la barbarie.

En effet,  » des vigiles ont été organisées spontanément sur Facebook un peu partout au Québec et au Canada. » a indiqué, à ce propos, le Journal de Québec.

C’est le cas, notamment, à Ottawa, à Montréal, à Sherbrooke et dans beaucoup d’autres villes.

Par devoir de lucidité, cet attentat devrait inciter les Gilles Kepel, les BHL tous les Botul de « la philosophie de la guerre », tous  » les intellectuels médiatiques » du microcosme parisien et tous ceux qui boivent leurs mots sans modération à se remettre en question, à reconnaître l’ineptie d’expliquer cette violence meurtrière par « la radicalisation de l’Islam », la fumisterie choquante de la thèse d’une violence terroriste « consubstantielle » à cette religion et la supercherie aliénante du « choc des civilisations ». A moins que leur discours ne serve d’autres fins.

L’auteur de l’attentat du Canada, Alexandre Bissonnette, est un jeune de 27 ans. Selon le portrait qui lui a été fait, il s’agit d' » un étudiant en sciences politiques à l’Université Laval. Il aurait précédemment étudié en anthropologie »

Ne jouant pas sur mots. Ce terroriste -oui, c’en est un !- est un militant de l’extrémisme identitaire, un nationaliste.

« C’est avec douleur et colère que nous apprenons l’identité du terroriste Alexandre Bissonnette, malheureusement connu de plusieurs militants à Québec pour ses prises de positions identitaires, pro-Le Pen et anti-féministes à l’université Laval et sur les réseaux sociaux. » peut-on lire, à ce sujet, sur la page Facebook de Bienvenue aux réfugié.es – Ville de Québec.

UNE LEÇON A TOUS LES DONNEURS DE LEÇONS !

Le discours politique rassembleur de M.Trudeau devrait servir de source d’inspiration -pour  » (se)réinventer », dixit, Manuel Valls, après sa défaite à la primaire socialiste- à tous les va-t-en guerre et les « identitaro-centriques » d’une sphère politique française réduite à consacrer le triomphe idéologique de l’extrême droite de par la bêtise de politiques assujettis par le primat de la finance sur la citoyenneté humaine.

Car, aux prochaines élections, en France, il va falloir mener un combat hautement citoyen et résolument républicain contre le populisme et toute forme de radicalisme.

Au-delà des limites de la version canadienne du multiculturalisme, le discours de M.Trudeau est une bouffée d’oxygène en ce temps politique mondial pollué par un trumpisme aussi vulgaire qu’étouffant !

Trump, c’est l’incarnation du « degré zéro de la politique ».

Ce « zéro » est attractif. Il attire les chauvins nationalistes, les extrémistes identitaires et leurs contingents d’idiots utiles de tous les bords de la haine et de l’ignorance.

Heureusement que des nations aussi grandes, aussi brillantes que la nation canadienne nous montrent la voie à suivre pour éviter un piège aussi destructeur !

A nous tous, les citoyens canadiens nous ont envoyé un message à méditer et à traduire en ligne de conduite : :musulmans, chrétiens, juifs, croyants ou non-croyants, nous sommes avant et après tout des être humains !

Hacène LOUCIF.


Nombre de lectures : 1939
2 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Farid
    2 février 2017 at 1 h 57 min - Reply

    Je suis à 100% d’accord avec vous sur Trudeau Justin, vous ne me croirez peut etre pas mais pendant sa compagne electorale dans l’arrondissement de Villeray près de Jean Talon, il est venu dans la mosquée Abou bakr sur la rue Jean Talon au coin St Denis nous serrer la main apres avoir prié avec nous un vendredi memorable et sans garde-corps, et son frère pour votre information est un documentariste connu pour ses positions propalestiniennes et ses problèmes avec les authorités israéliennes sont connus. Certes ce que vous dites est vrai, je vous confirmerai par exemple que personne, pas un seul politicien en activité ou même en retraite n’a rencontré ni même venu acceuillir Marine lepen â l’aéroport Dorval (P.E.T) mais détrompez-vous, il y a des partis de droite tel que le P.Q et l’A.D.Q infiltrés par des extrémistes ( souverainistes du P.Q )ainsi que leurs relais médiatiques comme T.V.A et les radios poubelles de Quebec tout comme les émissions satiriques tel que les Francs Tireurs qui véhiculent cette haine envers les nouveaux arrivants ( communément appelés : les IMPORTES )depuis longue date,sans parler de l’appropriation des courants d’extreme droite xenophobes et islamophobes de tout ce qui se passe en France surtout depuis l’affaire de Charlie Hebdo et le Bataclan, pour vous dire à quel point la stigmatization a joué son role dans cette polarisation ou le musulman est devenu l’islamiste et même le terme ‘Terroriste’ dans le dictionnaire veut tout simplement dire relié à Al Qaida ou l’islam radical, souvenez vous du pilote suisse allemand qui s’est suicidé en emportant avec lui tous ses passagers à bord de l’avion et dont l’acte n’a pas été considéré comme un acte terroriste. Exceptionnelement et pour la première fois et je tire chapeau à Justin Trudeau qui a nomé le chat par son nom en mettant l’accent sur l’aspect terroriste de cet attantat d’extreme droite Dieu Merci ! mais Trudeau a une authorité fédérale et heureusement que cette affaire vu son ampleur a été prise en charge par la sécurité du Québec conjointement avec la GRC.Le reste c’est le temps qui nous le dira, affaire à suivre…




    0
  • Alilou
    10 février 2017 at 15 h 20 min - Reply

    25 ans dans ce pays… la moitié de ma vie.
    le canadien français. Communément appelé quebecois n’est pas vu comme un raciste déclaré…mais bien comme un raciste frustré.
    Les québécois ont subit des canadiens anglais une humiliation historique et ont été traité par le colonisateur anglais comme esclave.
    Les riches prolétaires du plateau et outre-mont utilisaient le pauvre québécois d »oshelaga-maisonneuve comme ouvrier et souffre douleur. Ce dernier vivait dans des condition de misère.

    Maintenant ce pauvre miséreux qui ne peut se retourner contre l’envahisseur anglais se comporte comme lui contre nous les importés.

    Le québécois n’à pas d’amis autre que québécois. La preuve je n’en ai pas à ce jour. J’ai des amis presque de 11 nationalités différentes mais pas de québécois. J’ai été invité chez tous sauf chez les québécois. …bizarre. ..

    La majorité sont ingrats et sournois…les anglo-saxonne s’en foute de nous…sont hypocrites sont des snobes




    0
  • Congrès du Changement Démocratique