Édition du
12 December 2017

DÉCLARATION DE SOUTIEN AUX FRÈRES DU RIF.

 

Ce qui est en train de se passer au Rif marocain ne peut et ne doit nous laisser indifférents, et sans réaction : non seulement en tant que militants du mouvement amazigh et démocratique algérien, mais aussi en tant que nord-africains soucieux de la stabilité de notre région et de son avenir.

L’attitude autoritaire du pouvoir marocain, son approche répressive dans la gestion des événements du RIF (Al-Hoceima ) est la preuve tangible que la mémoire des régimes autoritaires est très courte. Au lieu de s’attaquer aux racines de la crise, d’arrêter un diagnostic juste des frustrations et des colères qui couvent au sein de la population, la répression physique et morale à été privilégiée, avec procès d’intentions et accusations à odeur de déjà entendu !

Or, tout le monde sait que la répression nourrit la crise au lieu de la solutionner, que la répression ne peut qu’aggraver la situation et provoquer des dérapages que personne, gouvernement et mouvements sociaux ne peuvent contrôler ! Une révolte écrasée par la répression reviendra tôt au tard, et le feu s’allumera de nouveau.

Cela n’est pas sans rappeler ce qui s’est passe en Kabylie et au M’zab . En notre qualité de citoyens de TAMAZGHA :

– Nous témoignons notre solidarité pleine et entière et indéfectible à nos frères du Rif

– Nous condamnons avec la plus grande fermeté la répression subie par les animatrices et les animateurs du mouvement de contestation du Rif .

– Nous revendiquons la libération immédiate et inconditionnelle de tous les détenus victimes de la police politique et l’arrêt de toutes les atteintes aux libertés démocratiques, d’expression et de manifestation .

– Nous saluons le mouvement de solidarité des autres régions du Maroc avec le mouvement de contestation du Rif.

– Nous appelons à constituer un comité international de solidarité avec le mouvement de contestation de nos frères du Rif.

C’est une vision globale qui doit guider notre réflexion et nos actions actuelles et à venir concernant l’analyse et la gestion des problèmes qui surgiront, inévitablement, dans notre région. Nous devons rompre avec les positions fragmentaires, sans ambitions, qui consistent à jeter de l’huile sur le feu sans anticiper sur les conséquences de nos actions.

Être solidaire avec le Rif, le M’zab ou la Kabylie doit être un sentiment et un acte généreux qui ambitionne la recherche des solutions, les meilleures, aux problèmes qui se posent d’un côté ou de l’autre des frontières, ces frontières d’ailleurs que nous refusons qu’elles soient otages de sacralisation nourrie par un chauvinisme dévastateur .nous en revendiquons simplement l’ouverture.

De leur fermeture, les peuples de Tamazgha en ont suffisamment souffert . Notre élan de solidarité doit se situer au-delà d’une manifestation sporadique c’est pour cela qu’il faudra l’inscrire dans la durée pour nous ouvrir des perspectives de la tenue d’états généraux qui déboucheront sur des Pôles Populaires de Convergences Citoyennes au niveau de Tamazgha . –

Les premiers signataires :

  • Said Khlil , Militant et Ancien Premiers Secrétaire du FFS ,Tizi-Ouzou –
  • Chemakh Said, enseignant universitaire en linguistique amazighe, Tizi-Ouzou –
  • Boukhari Said, militant du MCB,enseignant en Retraite , Tizi-Ouzou –
  • Ali Ait Djoudi , journaliste , Militant – Lahlou Mohamed Professeur d’université , Tizi-Ouzou –
  • Laoufi Amar, Doctorant ne littérature Amazighe, DLCA Université de Bouira/ INALCO, Paris –
  • Hacene Loucif – journaliste , France – Tahar Si Serir – ingénieur en informatique , France –
  • Aknine Essaid – Militant MCB . France 10-
  • Ben Mamar Boukhalfa – Secrétaire général du FIJDH , France
  • Belaidi Lyès, enseignant de Tamazight (PES), Tizi-Ouzou –
  • Belaid Tagrawla, artiste, Alger
  • – Shamy les ABRANIS, artiste-compositeur, France
  • – Oulebsir Rachid, écrivain, Akbou, Bgayet,
  • – Ferradji Ahmed, Proviseur de lycée, Boghni, Tizi-Ouzou,
  • – Hachour Madjid, Avocat, Tizi-Ouzou
  • – Sidali Brahim, informaticien, Rouen , France
  • – Iazzouguen Seddik, enseignant de Tamazight, Tizi-Ouzou. 20
  • – Alik Koussaila, enseignant universitaire en linguistique amazighe, UMMTO, Tizi-Ouzou
  • – Amatoui Amirouche, enseignant universitaire en linguistique amazighe, UMMTO, Tizi-Ouzou
  • – Said Sanae, étudiante-chercheuse en Langue amazighe, Aix, Marseille
  • – Idir Tazerout, Journaliste, Alger. – Boumghar Abdenour entrepreneur, Tizi-Ouzou
  • – Akaour Rachid, ingénieur en Génie Mécanique, Montréal, Québec
  • – Dahliz Tin Tahar, Fonctionnaire Tizi-ouzou
  • – Amara Meziane, ingénieur, Tizi-Ouzou
  • – Salhi Said, vice président de la LADDH, vice coordinateur CMODH M
  • – Touati Ramdane Doctorant en linguistique berbère, Aix-Marseille Université.
  • – Mahrez Bouiche – enseignant chercheur a L’université de Bejaia
  • – Salah Ait Ouarab – juriste, France
  • – Youcef Djaroune – Etudiant , France
  • – Samia Arhab Medecin , France
  • – Akli Drouez – Ecrivain , France
  • – Gacem Mokrane – journaliste . Tizi-Ouzou
  • – Ali Temouche , Journaliste ,France
  • – Mamart Arezki – Sociologue France
  • -Mohamed Gaya – Militant , France
  • – Habib Youcef Président de l’Association des Amis de l’Académie Berbère , France 40
  • – Hadjou Sadek , Militant Associatif , France
  • Akli Mameri , France – Animateur
  • -.Ali GuEnoune – Historien ,France
  • – Mhend Taferka – responsable et fondateur de l’Association Taferka , France –
  • – Nait Abedelah Mohamed . Militant , poète , Tizi-Ouzou
  • – Nait Ouakli Rachid – Militant , Tizi-Ouzou
  • – Nacer Bouzidi -Syndicaliste . France
  • – Salem Azzouk – militant MCB , Alger
  • – Ben Addi Slimane – journaliste , France
  • – Hocine Gasmi – journaliste , France 50
  • – Chemim Mokrane – militant , Auteur , Belgique
  • – AtHmani -Auteur – compositeur , France
  • – Ahmed Said Boudjemà – Ancien Maire . Tizi-Ouzou
  • – Nait Mohand Belaid – ancien cadre du FFS , France
  • – Mokrane Neddaf – comédien , France
  • – kheteah Boukhalfa – Militant , France
  • – Amrane Issula – Artiste , France –
  • – Bellil Youcef – ancien Maire .France
  • – Malek Abderrahmane – conseiller d’insertion Professionnelle , Marseille
  • – Touileb Fadhila , Traductrice interprète, France 60
  • – Rachid Beguenane , Professeur , Canada
  • – Zohra Awrass Bouras , Militante des Droits de L’homme ,Membre du Forum de la Jeunesse Africaine pour le Dialogue et la Paix, El Bayadh
  • – Hamid Chalal , Universitaire , France
  • – Idir Ounoughène , Dentiste – Tizi-Ouzou
  • – Nadia Amalou , Présidente de l’ASAFA , France
  • – Said Ould Oulhadj , Ancien cadre du FFS , Tizi-Ouzou
  • – Zalani Azedine , Juriste , France
  • – Ahmed Djenadi , Producteur Réalisateur, Béjaia
  • – Mougari Said , chargé des Travaux , France
  • – Hakim Fodil , Artiste, France 70
  • – Khelifi Sofiane , Avocat , Tizi Ouzou
  • Yamina Makhlouf , Présentatrice , France
  • – Semsoum Lounis , Responsable Associatif , France
  • – Hamid Anza , Auteur , Compositeur , Béjaia
  • – Adib Faycel , Chirurgien Dentiste , Tizi-Ouzou
  • – Hocine Boumedjane , LADDH , Béjaia
  • – Ait Iftene Hacene Djamel , Cinéaste , Tizi-Ouzou
  • – Mohand Belkacemi , Retraité , Béjaia
  • – Djamel Atta , Militant , Boumerdès
  • – Lalaoui Djamila , Étudiante , France 80
  • – Bouray Walid , Entrepreneur , Boumerdès
  • – Smail Metmati , Artiste Calligraphe Berbère , France
  • – Mahidine Nabil, Directeur artistique, Tubiret
  • – Oufella Ahmed, retraité de la Culture TO
  • – Flici Kahina, enseignante universitaire de tamazight Ummto, TO.
  • – Ait Amer Oussaid Hamz, conseiller, Tubiret
  • – Ferhat Hakim, technicien, Montréal, Québec.
  • – Derriche Amar, poète et animateur radio, Maâtka, TO.
  • – Aliane Khaled, enseignant universitaire de tamazight Ummto, TO.
  • – Bettahar Mouloud, enseignant de tamazight, Tizi- Gnennif, TO. 90
  • – Amrouche Farid, enseignant-chercheur, Ummto, TO.
  • Chabane Salem, profession libérale, Azazga, TO.
  • – Aguini Arab, enseignant de Tamazight, Tubiret.
  • – Laceb Djamel, Directeur de collège, Ouacif, TO.
  • – Firad Laid, retraité de l’Education, At Leqsar, Tubiret
  • – Bahmed Brahim, enseignant de Tamazight (PEM), Tubiret.
  • – Cherat Sami, militant associatif, At Yanni, TO.
  • – Loukad Salah, étudiant en linguistique, Nice, France
  • – Benini Ali, ex- enseignant de TamazighFrance.
  • – Tahiri Ahmed, fonctionnaire, Paris, F. 100
  • – Al Manouti Barahim, employé, Paris, France
  • – Khermane Akli, Infirmier militant MCB et du Mvt Citoyen 2001, TO
  • – Idir Rabah, commerçant, TO
  • – Bellal Nordine, enseignant universitaire de tamazight, Université de Tubiret.
  • Ikken Sofiane, avocat, Bgayet
  • – Adjlane Sofiane, Bgayet.
  • – Medjkoune Djamal, Akbou, Bgayet –
  • Ousmer Abderahmane, dentiste, TO. –
  • Brahim Medjoubi, militant associatif, Nantes, F.- –
  • Bourouba, enseignant Batna, 110-
  • Ouzlih Tayane, Agronome
  • Benmihoub Amir, Agent immobilier Alger –
  • Benguigui Djamila, médecin –
  • Medjahed hamid, animateut radio Alger. –
  • Ait Belkacem oulhadj, enseignant retraité, TO. –
  • Touah belkacem, TO. –
  • Khiar Enseignant, Rennes, Bretagne France –
  • Kamela Haddoum , Journaliste , Tizi Ouzou .
  • Boukhrouf Belkacem , Universitaire , Tizi Ouzou . –
  • Moula Houcine , Journaliste , Tizi Ouzou . –
  • Mourad Hammami , Journaliste , F rance
  • Mouhoub Maouch , Militant Opposant , France .
  • Hmida Ayachi, Journaliste, Homme de lettres, Algérie.

Nombre de lectures : 5343
13 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Mohammed Aouli -Auteur
    10 juin 2017 at 13 h 38 min - Reply

    Comme toute la communauté amazigh, je suis outré par les agissement d’un autre age des autorités marocaines envers les manifestants des régions amazighophone, qui somme toute ne demandent que le droit reconnu universellement à la liberté de disposer d’eux-mêmes, à savoir s’autodéterminer.




    1
  • HADJ MOUSSA Moussa
    10 juin 2017 at 16 h 43 min - Reply

    Les gouvernants-dictateurs utilisent la même tactique : rassembler leur population autour d’un pseudo-ennemi intérieur : une minorité ethnique, culturelle, etc. Le comble pour l’Afrique du Nord c’est que la partie qu’on présente comme majoritaire ne ‘est que par ignorance de son histoire. Et les dictateurs et autres exploiteurs font tout pour maintenir le peuple dans l’ignorance…




    2
  • Maxime
    10 juin 2017 at 20 h 59 min - Reply

    Que de la monarchie au Maroc !!




    0
  • SI AMMOUR Mohamed
    10 juin 2017 at 21 h 30 min - Reply

    Je souscris et signe cette declaration !! SIAMMOUR Mohamed!! Ex cadre FFS




    1
  • Alilou
    11 juin 2017 at 4 h 48 min - Reply

    Tout citoyen avec des valeurs universalistes soutiendrai le mouvement du rif et autres mouvements à travers le monde des peuples opprimés.

    Néanmoins on ne regarde que le doigt du sage au lieu de regarder la lune.

    La grande déferlante arrive tout droit sur nous et nous nous regardons le doigt.

    On a essayé en Algérie et au Maroc la mouvance islamiste pour déstabiliser ces deux nations et ça n’à pas marché à cause de la puissance de répression de ces deux États. Maintenant on essaye de diviser ces deux nations en utilisant l’identité amazigh….car la carte islamiste ne fonctionne plus…car c’est entré dans les moeurs de tuer de l’islamiste….mais pas les peuples autochtones. ..pas touche alors là répression risque de se retourner contre les maîtres à bord

    2 minutes avant la pendaison de sadam hussein il a dit aux témoins ceci: ne les laissez pas vous diviser….regardez maintenant qu’est devenu l’Irak et la libye…l’Égypte la Syrie là mouvance islamiste utilisée a portée ces fruits…..

    Ne soyons pas des idiots. Laissons de côté notre richesse ethnique et culturelle et notre orgueil demesurè de côté et pensons à notre unité nationale….il y a péril en la demeure.

    Si j’ai tort et je me trompe alors je suis prêt à entendre vos arguments.




    2
  • fatma
    13 juin 2017 at 15 h 11 min - Reply

    @Alilou
    Cher Alilou, bonjour ou saha ramdhannek, je vous connaissez plus habile et plus clairvoyant dans vos jugements, la langue de bois ce n’est pas votre tasse de thé n’est-ce pas ? Alors vous m’étonnez et je ne comprends pas d’abord, comment vous vous appuyez sur un dictateur comme Sadam Hussein pour nous nous brandir cette fameuse menace de la division du pays, une carte usée car mainte et mainte fois utilisée par tous les dictateurs de part le monde et notamment arabes. Vous nous rajoutez une couche avec cette fameuse « la main de l’étrangèr» qu’on brandit toujours contre tous ceux qui veulent sortir leur tête de l’eau, en nous apprenant que : « La grande déferlante arrive tout droit sur nous et nous nous regardons le doigt du sage au lieu de regarder la lune ». A chaque fois que les Amazighs se sont soulevés pour revendiquer leur droit de vivre leur amazighité pleine en entière, la réponse est toujours la même: Vous êtes manipulés par l’étranger, vous êtes contre la langue du coran etc…etc… Dans les meilleurs des cas on leur répond que leurs revendications sont légitimes mais que ce n’est pas le moment et boum voilà encore un slogan, «Ce n’est pas le moment». Quand est-ce que viendra ce moment ? Eh bien jamais tant que ces dictateurs sont au pouvoir. C’est d’ailleurs à cause de cette sourde oreille du pouvoir et des batthistes et à cause de la répression de notre identité et de nos droits que le MAK avance à pas de géant en Kabylie.
    Enfin je crois que le carême ne vous réussit pas bien, car si défendre son identité et ses droits fondamentaux devient de l’idiotie, alors je suis idiote et je l’assume et si c’est ainsi que vous concevez les choses, alors comptez-moi parmi ceux qui regardent le doigt du sage au lieu de regarder la lune.
    Amicalement et Saha f’tourek




    0
    • Alilou
      14 juin 2017 at 10 h 42 min - Reply

      C’est ce que je disais on ne voit que le doigt du sage.
      A l’époque de Sadam houssein le peuple irakien était le plus émancipé de la planète. Regardez maintenant qu’est-il devenu ? Une ruine total. Les musées irakien de vrais merveilles regardez ce qui reste de toutes les collections ???? Rien

      Dieu sait ce qu’il fait d’un peuple lorsqu ‘il m’est à sa tête un dictateur…. ça fait 30 ans ou plus que ce peuple est au fond du baril….qu’est ce qu’elle a apporté la démocratie ?????

      Par la déferlante je ne parlais pas de l’étranger mais d’un autre type de déferlante. ..mais continuant à regarder le doigt….

      Saha ramdankoum

      Alilou l’idiot qui regarde la lune




      1
  • fatma
    14 juin 2017 at 12 h 48 min - Reply

    @ ALILOU
    Croyez-vous sincèrement qu’à l’époque de Saddam hussein le peuple irakien était le plus émancipé de la planète, de la planète dites-vous ? Je ne crois pas mes yeux, ne croyez-vous pas que c’est un jugement qui relève de la démesure pour ne pas dire du délire ? Je ne pense pas que le peuple Irakien dans sa majorité soit de votre avis. Une grande partie a subie les brimades, les humiliations les plus abjectes et des boucheries justes parce qu’elle est chiite. Demandez aussi aux Kurdes ce qu’ils en pensent de «l’émancipation» à la Saddam, eux qui ont subi un véritable génocide (connu sous le nom d’Anfal) orchestré par ce fou raciste et assoiffé de sang, dites-leur ce qu’ils pensent aussi de Ali Hassan al-Majid dit «Ali le Chimique» l’exécuteur de cette sale besogne qui a conduit au massacre de plus de 180 000 kurdes par le gaz moutarde en 1988.
    Non monsieur Alilou, ce n’est pas cela l’émancipation, dire qu’à l’époque il y avait une stabilité (forcée et imposée) dans le pays oui, dire qu’il y a de la sécurité oui, dire qu’il y avait des universités de haut niveau et qui fonctionnaient c’est possible, dire qu’il y avait l’armée la plus forte de la région (sans Israël) certainement. Mais ce que vous semblez oublier c’est que c’est exactement le profit de l’Allemagne d’Hitler, ce dernier aussi avait «émancipé» son pays et l’a entraîne dans l’abîme, la grande différence, c’est que les Allemands ont tourné cette page et ont effacé le cauchemar d’Hitler pour se consacrer au travail et au développement de leur pays contrairement aux Irakiens qui ont sombré dans l’intégrisme, la corruption et les règlements de comptes avec un esprit bédouin et revanchard.
    Vous dites aussi que « Dieu sait ce qu’il fait d’un peuple lorsqu’il m’est à sa tête un dictateur», mais entre nous je me demande pourquoi Dieu ne la pas protégé lorsqu’il a été tiré comme un rat de son trou et quand il a été pondu le jour même de l’Aid. Au contraire, Je pense pour ma part qu’a travers ces images fortes comme aussi celle du lynchage inhumain de Kadhafi, Dieu a voulu montrer aux vrais croyons ce qu’Il peut faire des Taghouts comme le Pharaon, mais à chacun son interprétation.
    Cela dit, nous nous éloignons du sujet principal qui est le soutien aux frères du Rif qui souffrent de hogra incessante de la part d’un monarque qui se croit Dieu sur terre, il suivra tôt ou tard la même destinée que tous les dictateurs c’est inéluctable et Bi Idhni ALLAH.
    Pour finir, je ne vous ai jamais pris pour un idiot, et jamais je ne me permettrai de tels jugements, nous sommes dans cet espace pour discuter et échanger des idées, même si elles sont divergentes, elles ne doivent pas nous mener aux insultes. Notre seul but suprême reste bien entendu le bonheur de notre pays l’Algérie et croyez moi ce n’est pas de la démagogie.
    Amicalement et Saha f’tourkoum




    0
    • Alilou
      14 juin 2017 at 23 h 04 min - Reply

      With aller due respect il existe des choses qui dépassent ton jugement.

      Je préfère être un idiot qui continue de ‘admirer la lune….j’ai donné 35 ans de ma vie a la démocratie et j’y ai tellement cru que j’ai défendu cette dernière bec et ongles j’ai été honi par mes amis mes collègues j’ai failli laisser ma peu et celle de ma famille pour qu’aujourd’hui je regrette le temps de la dictature.

      Tu es jeune tu dois goutter et expérimenter des tas de choses de la vie avant de revenir à la sagesse….la démocratie et la justice ne sont que des illusions…..

      Alolou l’idiot du village qui continu à admirer la lune




      0
    • Alilou
      14 juin 2017 at 23 h 15 min - Reply

      PS:une erreur de frappe. Il faut lire Dieu sait ce qu’il faut lorsqu’il met et non m’est à sa tête un dictateur.

      Et je confirme et signé mes dire.
      Et je n’ai jamais dis que sa dam était un saint. J’ai bien dis dictateur. Sa fin était prévisible

      Regardez maintenant ce que la démocratie à fait à l’Irak plus de 5 millions de morts. Durant tout le règne de sa dam il n’à pas tué autant. Au moins il a fait plein de choses bonnes à son peuple entre autre il n’à pas détruit son pays.

      Système de santé gratis. Scolarité gratis. Construction de différents types et j’en passe.

      Maintenant je te pose la question sun vante qu’a apporté la démocratie à l’Irak. ..en ton âme et conscience tu choisirai quelle époque ? Et en Algérie ou tu vis tu préférerais qu’elle époque si nous sommes de la même génération 55 ans ?

      Débat en toute fraternité et sans rancune. Sa ha f’tourkoum




      0
      • batni
        15 juin 2017 at 14 h 25 min - Reply

        C’est ca qui a ramené ca. Voici la réponse a ton questionnement.

        Mes respects,




        1
  • fatma
    15 juin 2017 at 13 h 52 min - Reply

    @Alilou
    D’abord je dois te rappeler que mes remarques font suites (tel que tu l’as exprimé dans ton premier post) à ton souhait d écouter les arguments de ceux qui ne partagent pas ton point de vue sur le sujet. Par ailleurs, tu sais bien que mon intention n’est pas de donner des leçons de démocratie à quiconque, d’autant plus que ce concept n’est pas une panacée. Je n’ai pas ton âge mais je ne suis pas très loin, alors nous sommes à peu près de la même génération. A notre époque on respectait plus âgés que nous, en raison notamment des nos valeurs ancestrales et de l’éducation que nous avons reçue de nos parents, mais également à cause des expériences et du vécu de ces gens sages. Aussi, je tiens à te dire que je lis souvent tes commentaires, j’apprécie beaucoup ton franc parler je partage la plupart des idées véhiculées, ce n’est donc pas par animosité que j’ai émis des réserves sur les Saddam et compagnie.
    Maintenant s’agissant de la démocratie et de la dictature dans les pays arabes, on peut épiloguer longtemps sans trouver de terrain d’entente surtout si chacun de nous comme tout algérien qui se respecte campe sur ses positions. La seule chose que je peux dire sans risque de me tromper c’est que ce mode de gestion politique des états a mis beaucoup de temps pour s’imposer et continue d’être critiqué, car il n’est pas parfait du tout, mais on a pas encore trouvé mieux. Dans les pays dits arabes, on ne veut même pas essayer, on a tué le poussin dans l’œuf.
    Tu me demande de répondre aux questions suivantes :
    Qu’a apporté la démocratie à l’Irak. .. ?
    Quelle époque est meilleure ?
    Et en Algérie ou tu vis tu préférerais qu’elle époque ?
    Pour te répondre brièvement et sans détours et pour résumer le drame qui a envahi les pays arabes je te dirai qu’aujourd’hui malheureusement, il y a beaucoup de gens qui au vue de ce qu’ils voient et des drames qu’ils vivent dans leurs chaire regrettent infiniment la période des Saddam, Kadhafi, Hafed El Assad, Ben Ali et Boumédiène, c’est pathétique et dramatique à la fois. Un point de vue que je ne partagerai jamais, tant que je suis vivante.
    Voilà le résultat auquel sont arrivés ces monstres, voilà leur gestion et leur stratégie : après moi c’est le déluge, ils ont réussi c’est vrai, mais à vrai dire et grâce à eux nous sommes toujours au moyen âge. Abu Jafar al-Mansur Calife de Bagdad (754-775) disait : « Affame ton chien, il te suivra; engraisse-le, il te mangera » c’est cela la devise de ces énergumènes sans foi ni loi.
    Pour conclure mon propos, je te dirai que ce n’est pas la démocratie qui a brisé l’Irak, la Syrie et la Lybie au contraire c’est l’ABSENCE TOTALE DE DEMOCRATIE sans oublier bien évidemment les wahhabites, les frères musulmans et les Israéliens.
    Chez nous je ne crois pas que les Abane, Benmhidi et tous les vrais patriotes sont morts pour voir Boukharouba et sa clique instaurer leur dictature.
    Je sais que tu n’es pas pour la dictature, sauf qu’il ne faut faire aucune concession.
    Amicalement et Saha ftourkoum




    1
    • Alilou
      18 juin 2017 at 1 h 31 min - Reply

      @Fatma.

      Comme vous dites on peut argumenter longtemps sur les benefices des dictatures et les côtés négatifs des democraties.

      Tous ces flash qui nous aveugles et qui nous tiennent distrait des véritables enjeux mondiaux qui sont sur la balance.

      Le conflit réel et qui est occulté au commun des mortel eSt autre que de spread démocraty. ..

      On peut regarder l’enjeu principal de deux côté un celui des moutons qui vont à l’abbatoire et l’autre côté celui de  » tu crois toujours a ces connexes conspirationiste ? »

      Pendant que les puissances occidentales placent leurs pions aux positions les plus stratégiques et se font la guerre « tu me tiens je te tien par le bout de la barbichette » et pensent à assurer la subsistance de leurs idéaux et la survie de leurs congénérés et éviter un printemps occidental…nous on gobe tous leurs bobards sur les vertus de la démocratie et les droits de l’homme pendant que leurs troupes et drôle tuent sans scrupules et sans remords, pendant que leurs entreprises exploitent des enfants esclaves au bengladesh pour que leur citoyens se baladent avec des sacs à main en cuir luis vuton. …ils nous ont bousillé nos pays ont soutenu nos dictateurs et continuent à le faire à ce jour pour leur propres intérêts sans tenir compte de nos droits ni notre petites vie…we are collatéral damage….

      L’autre théorie « conspirationiste » une guerre silencieuse est menée depuis l’aube de l’humanité dont les derniers moments de sa mise en place sont imminent celle que nous sommes trop obnubilé par notre petite personne et aveugle pour la voir et qui est sur le point de se réaliser la venue du Big bad ass. …celle que nous ne croyons pas mais que eux prennent très au sérieux à l’exemple de l’élection d’un pur inconnu il y a de cela un an au poste de président. …un transfuge des puissances financières et des grosses fortunes du monde….une marionnette…la deuxième après celle de l’oncle Sam.

      Les pièces du puzzle se mettent en place doucement…..

      Lorsque le sage montre du doigt la lune l’idiot regarde le doigt…..la démocratie. …la nouvelle marie jeanne. …

      Live frère or de hard

      J’ai mit du temps pour voir la vérité. ..celle d’être un idiot qui regarde la lune.

      Respectueusement votre. …Simon templar. …wake-up people




      2

    Congrès du Changement Démocratique