Édition du
26 September 2017

Grenouillage boulitique au sein de l’oligarchie militaro-financière.

Après les diversions de l’été, nous assistons ces derniers jours à une mobilisation des habituels chargés de mission des officines (fonctionnaires de presse, troubadours boulitiques, intellectuels organiques), appelant l’armée à « prendre ses responsabilités » afin de se débarrasser du locataire d’El Mouradia et du Gaïd des Tagarins, prétextant « l’inquiétante dégradation de la situation ». Subitement et comme par hasard, ils se réveillent pour découvrir aujourd’hui que notre malheureux pays coule.
L’oligarchie militaro-financière, véritable pouvoir en Algérie et dont les aiguilles de son horloge se sont arrêtées aux années 70 et 80, pense continuer à manipuler l’opinion publique et pouvoir peut-être encore une fois utiliser notre jeunesse à qui elle a fait perdre ses repères et qui se trouve sans présent ni avenir, comme chair à canon comme en 88, 92 et 2001, pour régler ses comptes internes, dans le cadre du partage du butin de guerre que représente notre Algérie, à ses yeux.
Nous ne sommes pas dupes pour participer à ce jeu malsain que se livrent les gangs de l’oligarchie. Le problème de l’Algérie n’est pas le locataire d’El Mouradia, ni tel ou tel officier supérieur. Le problème de l’Algérie est celui d’un pouvoir illégitime qui perdure depuis 62 et qu’il faudrait régler définitivement afin de mettre un terme à la crise politique qui s’aggrave au fil des ans et qui risque de mener le pays vers d’autres drames, à Dieu Ne Plaise.

Quant à l’armée nationale, elle ne peut-être républicaine que si elle est sous l’autorité et le contrôle d’un pouvoir politique LEGITIME.
Il est temps de rappeler aussi et de manière claire et franche à l’oligarchie qui a pris en otage le pays et utilise l’institution militaire comme bouclier que cette dernière ne doit être ni à son service ni au service d’un clan, mais au service exclusif de l’Algérie, Etat et Nation. Elle doit donc cesser d’être la source du pouvoir et doit impérativement cesser d’être instrumentalisée, comme elle l’a été depuis 62.
Cette institution nationale doit prendre conscience de sa responsabilité historique, en ces moments de grave crise politique que traverse le pays, dans l’accompagnement des forces politiques REELLES, dans la voie d’une transition démocratique vers un Etat de Droit et des Libertés démocratiques.
C’est à ce prix que se réglera définitivement la question de la légitimité du pouvoir, une légitimité usurpée par l’armée des frontières un certain mois de septembre 62 au prix d’un millier de morts.

 

Salah-Eddine SIDHOUM


Nombre de lectures : 3307
23 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • lyes Laribi
    30 août 2017 at 23 h 21 min - Reply

    Bonsoir salah-eddine
    Croyez-vous qu’ils ne le savent pas? J’en suis sûre que ça les fait marrer. Ils savent qu’ils ont l’armée, le DRS, la gendarmerie, la police, la douane, les indics, les chiens, les avions, les hélicos, les chars, les ninjas, les GIA, Aqmi, daach bis, ghaadiboun aala Allah, … et surtout l’argent.
    Une porte qui est fermée de l’intérieur et que vous ne pouvez pas ouvrir, si vous habitez un pavillon ou un rez de chaussée, vous passez par la fenêtre après l’avoir cassée (dégâts mineurs) mais si vous habitez un immeuble et au dernier étage vous êtes sensé de défoncer la porte pour pouvoir rentrer et après vous la remplacer par une neuve.
    Cordialement.




    6
    • wahid
      31 août 2017 at 8 h 49 min - Reply

      Vous vous trompez ya si Lyes, Si jamais ils oseraient réprimer le peuple, ils risqueront le TPI, nous sommes plus dans les années 70,80,90. Le crime comme la justice dépassent les frontières des états surtout des états voyous comme l’Algérie, et les droits de l’homme ne sont plus une affaire d’un état cela concerne d’autres états.

      J’ai la certitude, le cas Algérien sera réglé rapidement, juste il faut donner le temps au temps, et vous allez certainement assister au plus spectaculaire changement. Il est facile de réprimer un peuple sans défense, sans armes et son préparation, le peuple ne peut affronter une armé régulière lourdement armé et préparé au même temps une armé ne peut réprimer un peuple qui aspire au changement. Prier pour qu’il ai moins de victimes possible parmi les civiles car ce peuple a trop endurer de souffrances sous autoritarisme de ces maudits oiseaux de malheur qui ont confisqué l’indépendance du peuple Algériens, cela même qui ont briser le rêves et priver de millions d’Algériens de prospérer.




      7
    • Ahcèn Habib
      31 août 2017 at 12 h 03 min - Reply

      Je pense que vous avez raison Monsieur Laribi,comme par hasard,ce jour de Wakfat Arafat,en ce 31/8/2017 certains voyous commencent à « souffler dans la trompe » de la peur du côté de l’ouest, Tiaret-Capitale des Rostomides-cette fois-ci, pourquoi?
      Veut-on encore tétaniser ce peuple et le détourner des vrais enjeux du moment?
      De cette rentrée sociale pleine de plusieurs dangers?
      Ou ce sont simplement des bruits habituels qui cachent autres choses désastreuses pour l’avenir de ce pauvre peuple?




      6
  • Mohammed
    31 août 2017 at 0 h 13 min - Reply

    « Après les diversions de l’été,nous assistons ces derniers jours à une mobilisation des habituels chargés de missions des officines(fonctionnaires de presse,troubadours boulitiques,intellectuels organiques)appelant l’armée à « prendre ses responsabilités »
    Ya Bouguelb Wine Rayhine.
    Tout le monde dit que le mal de ce pays vient de « l’armée des frontières » qui a pris le pouvoir de force un certain septembre 1962.Et,55 ans après certains voudraient refaire le même scénario !?
    Moi,je suis d’accord avec vous,Mr S.E.sIDHOUM quand vous dites: »qu’on assiste à une Mobilisation des Habituels Chargés de Mission des Officines ».
    Je pense,d’ailleurs,que ces personnes sont parmi nous ici-même sur LQA,et ce depuis longtemps,qui nous roulent,tous,dans la farine comme des sardines.Ce sont des personnes opaques qui disent la chose et son contraire,adeptes de la Manipulation pure et simple.Elles sont aisément reconnaissables par leurs agissements sans citer leurs pseudonymes.
    Le problème n’est pas là!Le problème c’est leur manipulation de deux sujets à polémiques et qui font le plaisir de ces personnes « l’Identitaire et le Religieux »,là,nos « ami-e-s » s’éclatent de joie et jouent avec l’esprit des gens pour essayer d’orienter le débat.En commentant le même article,la même personne peut dire la chose et son contraire,le noir et le blanc,souffle le chaud et le froid,caresse(Mrs S.E.Sidhoum et A.Dehbi)dans le sens du poils pour les « poignarder » de suite dans le dos sous d’autres pseudo.Elle peut aussi sauter sur d’autres occasions pour accaparer même les pseudo.d’autres internautes qui interviennent régulièrement sur ce site(on n’a jamais vu ça).

    Moi,honnêtement,je croyais que c’étaient des idéologues,d’ailleurs,pas mal d’internautes qui les suivaient sont déçus,non seulement qu’elles les ont trahis mais carrément roulés dans la farine jusqu’au cou pour voir certaines de leurs contributions mises en exergue par LQA,mais jamais satisfaites,elles récidivent.

    Non,ce ne sont pas des idéologues,ce sont des gens sans principes,et qui sont là,juste pour Exécuter des Tâches!Oui un Travail!Tout le monde comprend ce que je dis:
    ===c’est de la Manipulation,
    ===du Sabotage des Esprits pour que les Intellectuels de ce Pays ne se Rencontrent pas,ne se Mettent pas d’accord sur un Minimum de Principes et de Valeurs,un Consensus quoi,ça c’est le rôle que se sont assignés ces gens d’officines et partout.Et je vous parie qu’ils le font très très bien jusqu’à présent!
    Si vous voulez les Débusquer(au moins sur ce site),les faire Paniquer,Parlez-leur de la « Sale Guerre »Là!Ils s’affolent!Et essayent,comme d’habitude,de chercher autres choses pour Orienter le Débat!Et,faire dans la Diversion leur Domaine de Prédilection.




    4
  • Abdellah Chebbah
    31 août 2017 at 3 h 33 min - Reply

    Pouvoir occulte, peuple occulte. A qui dois-je me vouer?




    1
  • Rachid ELAÏDI
    31 août 2017 at 8 h 26 min - Reply

    Beaucup d’observateurs entendent le bruit des bottes . l’armée ,ici en Algérie comme au Maroc, peut rentrer en scène avec un coup d’Etat militaire, afin de rétablir l’ordre.Une première république au Maroc et une deuxième république en Algérie et comme disaut le général Haddad , un coup d’Etat militaire est une affaire des capitaines et des commandants…qui voient les dérives de l’Etat ;corruption jusqu’à la moelle, …et autres , non de démocratie, émigration, pas de pouvoir d’achat pas d’infrastructures et autres ,la question du Saha occidental, les frontieres




    2
  • si houcine
    31 août 2017 at 10 h 46 min - Reply

    Bonjour : bon sujet, il ne faut pas non plus perdre de vue juste après l’indépendance et les clivages qui ont eu entre divers faction « Chaabani, Boumedienne, Zbiri, Ait ahmed etc….a un point que le peupel algérien de l’époque seraient sorti dans la rue avec des slogans Sabaâ sninne barakate » 7ans sa suffit » il faut aussi tenir compte de l’aspect notre peuple tribu etc..est analphabète ne connait pas ses devoirs de ses droits, c’est un contexte qui a fait que cette situation et ce non lien entre le peuple et le pouvoir perdure aussi longtemps, personnellement je ne met la « pleinement coupable au pouvoir mais ils ont une part de responsabilité immense surtout après à la désastreuse gestion du pays après l’indépendance, ont échouer donc et doivent revenir au peuple avec une possible démission et un constitution d’une assemblée constituante.




    1
  • DRIA
    31 août 2017 at 12 h 35 min - Reply

    Chers Tous et particuliérement à Mohammed
    J’ai peur que ma suggestion en réponse à l’appel du journaliste Ayachi à Gaid Salah (qui n’aura aucun effet ni retombée) soit mal interprétée, j’ai émis une vision utopique car émanant de l’armée, et qui consisterait à une prise du pouvoir par de jeunes officiers qui n’ont jamais souillé leurs mains de sangs ou d’argents des algériens, des jeunes qui vont prendre le risque de s’opposer et de renverser les tenants du pouvoir actuel…
    c’est vrai que le changement par le peuple est la meilleure solution pour ne pas dire l’idéale , mais devant l’INACTION et l’ABSENCE TOTALE de perspectives de notre part,imaginer un scénario sans une partie de l’armée c’est un peu dur a avaler connaissant notre système.
    je me suis senti interpellé par le post de MOHAMMED, et pour lutter contre le syndrome de persécution dont souffre plusieurs de nos compatriotes et parmi les lecteurs de LQA, il ne faut pas prendre tous le monde pour des chargés de missions des officines , des agents de DRS, ce genre de discours crée une inhibition des bonnes volontés des suggestions et des propositions.c’est vrai qu’ils nous ai impossible de savoir QUI est QUI, et des taupes et des chargés de missions existes partout et sur ce site cela va de soit , les modérateurs de LQA peuvent les reconnaître et savent très bien QUI est QUI, alors ce n’est point une question de Pseudos ou de Nom. Mais il faut répondre à la vrai question COMMENT ABOUTIR AU CHANGEMENT sachant qu’au fond de nous mêmes on est persuader qu’il faut passer à l’acte et entre temps on est tous persuader que notre sacrifice sera vain vu notre état et notre peuple …

    je connais un seul qui va se sacrifier plutôt que je vais sacrifier demain mon kabch , SAHA AIDKUM

    NB:signée Dria mon authentique peudo




    3
    • Mohammed
      31 août 2017 at 13 h 05 min - Reply

      Cher @ DRIA,
      peut être que vous vous êtes sentis visé par mon post,mais ,honnêtement, je ne visais
      pas les gens de principes(et je pense sincèrement que vous en faites partie)quand ils changent de pseudo,c’est leur affaire.Moi,je visais les Manipulateurs et les Racistes
      .Vous dites: »les modérateurs de LQA peuvent les reconnaître et savent très bien QUI est QUI »! Vous avez tout compris mon cher ami.




      3
  • Yazid
    1 septembre 2017 at 10 h 13 min - Reply

    .
    Militaro-financière ou militaro-mafieuse ?
    Non, il ne faut pas faire honneur à ces mafieux, prédateurs, sanguinaires et criminels qui répriment et massacrent la population civile, pour asseoir leur suprématie et domination sur le pays, et accaparer ainsi ses richesses. C’est ce qu’ils font depuis 1962… C’est donc une caste militaro-mafieuse …. Ils n’ont ni honneur, ni dignité, ni foi, ni loi. ils ne pensent qu’à leurs intérêts !
    Il faut donc sortir de ces vocable doux et mous, et développer un discours offensif (pas agressif), véridique !




    17
    • Salah-Eddine SIDHOUM
      1 septembre 2017 at 10 h 29 min - Reply

      Ce terme d’oligarchie militaro-financière semble le plus approprié. La 1ere personnalité à l’avoir utilisé est notre frère aîné Si Hocine Aït Ahmed, Rahimahou Allah. Et je trouve cela juste. Car cette oligarchie détient les armes et l’argent. Quant à ses dérives mafieuses, elles sont claires et limpides.
      Amicalement.




      6
      • Sadek S
        15 septembre 2017 at 14 h 54 min - Reply

        .
        @ Sidhoum
        Non ! Parce que cette expression oligarchie militaro-financière équivaut à à l’expression oligarchie militaro-industrielle, or les deux ne conviennent à la Junte militaro-mafieuse au pouvoir depuis 1962. Et les vrais décideurs, en l’occurrence les Généraux-et-les-Colonels (de la SM/DRS d’abord, et de l’Etat-major) n’ont ni sciences militaires, ni stratégie ou géo-stratégie, ni les sciences économiques et financières. Ce sont des criminels, des sanguinaires, des assassins, des mafieux, des prédateurs…
        .
        Alors, il faut éviter et réfuter toute expression qui leur donne une ‘ distinction honorifique ‘….
        Sortopns des ‘ discours doux et mous ‘ !




        8
        • Salah-Eddine SIDHOUM
          15 septembre 2017 at 16 h 19 min - Reply

          Ne confondons pas finance sale et industrie. Ce concept d’oligarchie militaro-financière (pouvoir de la force des armes et de l’argent) a été utilisé pour la première fois par notre frère aîné Hocine Aït Ahmed,Rahimahou Allah, concept que je partage. Il ne s’agit nullement d’une « distinction honorifique », loin de là. Il n’est pas de mes habitudes d’agir sous couvert de l’anonymat pour donner des leçons à mes compatriotes ni de tenir des discours « doux et mous » à l’égard de cette voyoucratie anti-nationale.




          1
    • Said
      1 septembre 2017 at 14 h 42 min - Reply

      .
      Ils n’ont sciences militaires, ni sciences financières : ce sont des criminels, des sanguinaires, des assassins, des tortionnaires, des prédateurs, des mafieux, et rien d’autre. Dire oligarchie militaro-financière, c’est comme dire oligarchie militaro-industrielle, or ils ne sont ni dans l’une ni dans l’autre. C’est effectivement une Caste militaro-mafieuse ….

      Militaro-mafieux, c’est ce qui convient, et ça les définit et les nomme bien convenablement. Militaro-financière ça leur fait honneur, ce qu’ils ne méritent pas ….




      16
      • wahid
        1 septembre 2017 at 18 h 25 min - Reply
        • Larbi Anti-impunite’
          1 septembre 2017 at 23 h 31 min - Reply

          Il n’y a pas de Court de Justice International pour les victimes des dictateurs criminels. La CJI est une justice pour juger les dictateurs et criminels qui refusent de payer les criminels occidentaux ce qui leurs ai demander de payer ou de donner.

          La caste de parasites criminels Algerienne qui est en majorites constituer d’officiers et ex-officiers des armees, gendarmerie, polices, milices et escadrons de la mort emanant du MALG eux payent toujours et correctements leurs protecteurs Francais, Americains, Anglais et Russes. La solutions ne viennent des autres parasites criminels Occidentaux (chefs des services de securites des dits pays, leurs Ambassadeurs, clercs des affaires etrangers, journalistes, cineates, hommes/femmes de « cultures », etc.). La solution ne peut etre qu’Algerienne. La justice International et les justices des pays Occidentaux peut etre actioner mais juste pour monter et prouver aux occidentaux qu’ils sont hypocrites et aussi criminels.




          5
  • wahid
    1 septembre 2017 at 18 h 25 min - Reply
  • fatma
    2 septembre 2017 at 10 h 59 min - Reply

    Aidkoum moubarek
    En vérité cette oligarchie militaro-financière n’est pas nouvelle, elle a seulement subi des transformations, des mues qui lui ont permis de présider aux destinées de ce pays. Passant du service de renseignement de l’ALN (MALG) en une armée très bien équipée et stationnée aux frontières du pays à la veille de l’indépendance. Elle a commencé à tisser ses tentacules et à organiser la confiscation de la révolution dès l’assassinat programmé de Abane Ramdane, l’arrestation suspecte (il a certainement été donné) de Larbi Benmhidi et le traquenard dans lequel ils ont fait tomber les colonels Amirouche et Si El Houes. Depuis l’élimination de ces principaux défenseurs « de la primauté de l’intérieur sur l’extérieur et du civil sur le militaire », la voie est devenue libre et rien ne pouvait les arrêter surtout que Didouche Mourad, Mustapha Benboulaid, Zighout Youcef et beaucoup d’autres valeureux moudjahidines sont tombés au champ d’honneur, alors que Khider, Boudiaf et Ait Ahmed étaient en prison. Ils ont tout naturellement cueilli l’indépendance comme un fruit mûr qui les attendait. Mais n’ayant aucune légitimité historique pour gouverner le pays, le groupe d’Oujda puisque c’est de lui qu’il s’agit a fait appel à un dindon de la farce en la personne de feu Benbella qui n’a pas hésité à accepter une mission éphémère passant outre le GPRA et les engagements pris envers ses frères d’armes. Cette grave trahison constitue à la fois le certificat de décès de l’ALN et du FLN historique et l’acte de naissance d’un puissant appareil de propagande au service d’une nouvelle Armée prétendument Nationale et Populaire dirigée par des D.A.F.
    Après avoir écarté les principaux dirigeants de la guerre de libération encore vivants soit en les exécutant physiquement (Chabani, Krim Belkacem, Mohamed Mohamed Khider…) ou en les emprisonnant (Ait Ahmed, Boudiaf, Ferhat Abbas, Benkhedda, Moufdi Zakaria…) ils ont jeté une chape de plomb sur tout le pays en l’enfermant dans un système totalitaire bien huilé qui ne laisse aucune place à une véritable opposition.
    Après s’être accaparé du pouvoir politique et militaire, ils ont balayé d’un revers d’une main toutes les contraintes idéologiques liées notamment au socialisme en optant pour une soi-disant économie de marché dans le but de légaliser leur main mise sur les richesses du pays en se substituant aux entreprises publiques d’où la dernière transformation en oligarchie militaro-financière comme l’appelle à juste titre le Dr S.E SIDHOUM. Maintenant, ils ont le pouvoir politique, le pouvoir militaire et le pouvoir financier c’est-à-dire tous les moyens pour faire marcher le peuple à la baguette, corrompre les gens, les affamer, les humilier, les torturer et les assassiner si c’est nécessaire.
    Alors faire appel aujourd’hui à ces gens pour sauver le pays, c’est vraiment faire preuve de naïveté pour ne pas dire d’idiotie. Cependant, il est vrai aussi que les appels au soulèvement du peuple ne risquent pas à mon avis de trouver des échos favorables du fait de ce que ce même peuple a subi durant la décennie noire et aussi en raison des résultats catastrophiques et décevants des printemps arabes notamment en Syrie, en Libye et en Egypte qu’on ne cesse de nous rappeler pour nous dire voici ce qui va vous arriver si vous bouger.
    Conclusion ils nous ont coincé, mais si le peuple ouvre les yeux et sort de sa léthargie tout devient possible. Le salut se trouve donc entre nos mains, ce n’est que grâce à notre union et à l’élimination des toutes manipulations qu’on nous fait subir que nous pouvons voir le bout du tunnel. En d’autres termes il faut identifier le véritable ennemi du peuple et toutes les manœuvres et autres machinations qui nous empêchent de nous entendre et faire bloc contre nos bourreaux, c’est une étape essentielle du combat pour la liberté.




    3
  • Nordine
    6 septembre 2017 at 16 h 46 min - Reply

    André Caillate realisateur de l’exellent film « La Raison d’Etat » avait pour amis pas mal d’agents de la DGSE et de la DST, dont deux; alain chouet ex officier de la DGSE et un certain yves bonnet de la DST, qui on inspiré son film ou l’on voit une replique identique de Sieur Boutelflika je ne vous en dis pas plus REGARDER et ECOUTER !!!!
    durant le mandat giscard, courait « une rumeur » qu’il y avait un haut fonctionnaire nord africain « etait fier d’aidait la france »




    0
  • caramba
    11 septembre 2017 at 13 h 34 min - Reply

    « L’oligarchie militaro-financière, véritable pouvoir en Algérie et dont les aiguilles de son horloge se sont arrêtées aux années 70 et 80, pense continuer à manipuler l’opinion publique et pouvoir peut-être encore une fois utiliser notre jeunesse »

    Je suis d’un autre avis
    le pouvoir militaire n’est plus monolithique depuis l’affaire Tiguentourine
    Une base sans surveillance durant une réunion des grands chefs venus d’Europe et du Japon
    En fait, le pouvoir militaire est vaincu puisque c’est un repris de justice condamné pour trahison qui commande la vache laitière Sonatrach (kaddour aui n a pas ete juge pour les dossiers de corruption)

    C’est donc la roue libre vers le printemps algerien

    Les islamistes observent en esperant heriter du pays même s’il y a une guerre civile
    Le MAK croit que l’opportunité d’une scission est pour bientot




    0
  • Congrès du Changement Démocratique