Édition du
14 December 2017

« A ceux qui furent à l’avant-garde de tous les combats, batailles et dangers…….. »

Le seul salut pour venir à bout des inquiétudes qui nous hantent en ce moment et depuis déjà, quelques temps, notamment, sur le plan financier, c’est de battre le rappel des éléments du drs, situés en première ligne de ceux qui ont servi loyalement, le pays et le peuple, au péril de leur vie et de celle des leurs. Ceux-ci, ont eu à occuper les postes les plus ingrats et les plus périlleux, partout dans le pays. Ils trouvèrent néanmoins à leurs côtés, les franges les plus désintéressées et les plus engagées au sein de la société et de l’administration, tant civile, que militaire.
Ayant le sens des responsabilités et du dévouement, il est demandé à tous ceux-là, encore une fois, un ultime sacrifice: Celui de reverser une partie de leurs dus, somme toute, dérisoires, puisqu’il s’agit juste de quelques modiques centaines de milliards, ou au plus, quelques milliers de milliards, qu’ils n’ont d’ailleurs, nullement volé. Je témoigne devant le tout puissant, qu’aucune banque ou quel qu’autre organisme, n’a fait l’objet d’effraction ou d’attaque de leur part. Ils en ont pris possession au grand jour, au su et au vu de tout le monde, sans effusion de sang, ni brutalité, ni menaces, ni intimidations, auprès des différents commis et institutions de l’Etat. Ce serait commettre la pire des injustices, que de leur dénier quoi que ce soit, eux qui furent à l’avant-garde de tous les combats, batailles et dangers, qui faillirent emporter le peuple, le pays et l’Etat. Ils furent le bouclier contre lequel échouèrent, les ennemis de la nation dans leur projet destructeur. Depuis lors, les citoyens sont paisibles et heureux et le pays ne se porte que mieux. La preuve.

Chérif BELADACI.
Ex-officier du DRS.


Nombre de lectures : 1636
13 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • MOSTEFAOUI
    2 décembre 2017 at 21 h 41 min - Reply

    QUI SONT ILS ?UN NOM SVP




    1
  • Larbi Anti-Impunite’
    2 décembre 2017 at 23 h 58 min - Reply

    Quote: « quelques milliers de milliards, qu’ils n’ont d’ailleurs, nullement volé. Je témoigne devant le tout puissant, qu’aucune banque ou quel qu’autre organisme, n’a fait l’objet d’effraction ou d’attaque de leur part. Ils en ont pris possession au grand jour, au su et au vu de tout le monde, sans effusion de sang, ni brutalité, ni menaces, ni intimidations, auprès des différents commis et institutions de l’Etat »

    Non! tes gars, ils/elles n’ont rien extorque’, escroque’, vole’, pille’. Ils/elles se sont servi comme de vulgaire criminels et assassins ayant utilise’ l’Etat d’exception, l’Etats d’Urgence permanent, les juges cagoule’ pour effacer et detruire toute liberte’ a tout un peuple.

    Dans un certains temps l’argent qu’ils/elles ont accumule’ ne leurs sert a rien car le dinars n’a et n’aura aucune valeurs. Mais, la le peuple payera la facture en premier! Domage.




    4
    • Salah-Eddine SIDHOUM
      3 décembre 2017 at 11 h 40 min - Reply

      Ne vois-tu pas, cher Larbi, que c’est sur un ton ironique que cet officier parle de ses ex-« gars » ?




      7
      • Larbi Anti-Impunite’
        3 décembre 2017 at 12 h 13 min - Reply

        Cher Salah-Eddine,
        Pour moi il ne dit que ce que disent les Algeriens qui eux voyent de leurs propre yeux ces types de la Presidence/DRS/ANP/Ministeres/Wilaya/Daira/APC et aussi les types de Sonatrach?sonelgaz/Banques et les privee (Hommes/femmes des affaires louche qui generalement sont les parents des premiers) qui ont pille’, pillent l’algerie et tuee’ et tuent les Algeriens en leurs privant de leurs liberte’.

        J’ai juste ecris que c’est simple d’ecrire en tant qu’ex, un document avec des noms et crimes serait plus valeureux et moin cynique. J’ai voulu dire qu’ont est pas libre avec tous les etats d’urgence et l’illegitimite’ de ceux cite’ plus haut. C’est eux les createurs et reservoir du terrorisme avec leurs amis parasites en France, Allemagne, Holland, Denemark, Suede, Suisse, GB, USA, Canada, etc




        3
  • Si Tchad
    3 décembre 2017 at 13 h 53 min - Reply

    C’est fou ce que l’on est lucide dès lors que l’on devient « ex », des fois après avoir reussi son « ex »amen de conscience, mais le plus souvent après avoir été simplement « ex »pulsé de la familia…

    Par « ex »emple: Benbitour, Benflis, Benhadid…

    C’est « ex »traordiaire!




    8
    • Djamel El-Aoufi
      3 décembre 2017 at 21 h 53 min - Reply

      Tous les repentis sont acceptés dans l’au-delà,par la miséricorde divine,et leur sincérité est mise à l’épreuve,sauf le Diable!




      2
  • lyes Laribi
    3 décembre 2017 at 14 h 00 min - Reply

    Ils n’ont pas seulement volés les richesses matériels de ce peuple mais c’est qu’ils ont volés sa mémoire en falsifiant son histoire. Et ça pour moi, c’est le pire des crimes. Vous n’avez qu’à regarder le nombre d’Algériens qui optent pour une autre nationalité.




    8
  • beladaci
    3 décembre 2017 at 18 h 28 min - Reply

    Vous, les gens si prompts à réclamer des noms et étiqueter lâchement et cyniquement les autres d’ex-pulsés, et autres sobriquets indignes et indécents, ayez juste le courage, pour ne pas dire, la virilité, de mentionner vos noms et prénoms. Je sais que c’est trop vous demander. Vous évoluez comme des sangsues, qui ne survivent qu’en jouissant du sang des autres.
    Sachez qu’au moment où l’auteur de ces lignes affrontait seul, l’hydre à mille têtes, rien que pour demeurer UN HOMME, vous vous prélassiez auprès de vos femmes, parents et enfants. Lui n’avait que sa vieille mère pour le pleurer et redouter de le perdre à jamais. Sans la grâce de dieu, cette disparition aurait bel et bien eu lieu, sans droit, ni au deuil, ni à une sépulture, ni à une épitaphe.
    Vous avez raison, il aurait pu se la couler douce et éviter d’engendrer à ses proches des souffrances et douleurs indicibles. Il ne manquait de rien, absolument de rien, lorsque sa conscience et sa maturité lui dictèrent de rompre le cordon ombilical.
    Mais que savez-vous des principes, de la conscience, du sacrifice, de la souffrance d’autrui? Avec vous, le combat est irréversiblement perdu, comme que je l’ai dit au responsable de ce site.




    0
    • ibn Arabi
      3 décembre 2017 at 20 h 49 min - Reply

      Ou sont les milliers disparus kinadpes par vos collegues? Qui a ordonne l’assassinat de Boudiaf, Kasdi Merbah, Hachani, etc…Que repondez-vous aux aveux de votre collegue
      le colonel Ali Benguedda, fait en novembre 2012 au journaliste français Nicolas Beau.
      , à propos de la guerre au Mali qui s’annonçait: « Il faut comprendre que dans une grande partie du Sahel comme en Algérie, les sociétés sont profondément islamisées. Nous, républicains et progressistes, sommes un peu les derniers pieds-noirs, dans la mesure où nous défendons des valeurs de société qui sont désormais minoritaires. Nos amis français doivent nous laisser agir, car nous connaissons le mode de fonctionnement des groupes islamistes. »




      1
    • Dria
      3 décembre 2017 at 21 h 53 min - Reply

      @Beladaci

      Avec les principes, la conscience, le sacrifice, la souffrance d’autrui, on gagne tous les combats, même contre l’hydre a milles têtes, je vous citerais deux noms et vous comprendrez où je veux en venir EDWARD SNOWDAN, JULIAN ASSANGE …si par conscience il fallait rompre le cordon ombilical, par maturité il fallait , il faut et il faudra dénoncer, donc il n’est jamais trop tard pour bien faire en tant qu’HOMME. Alors de grâce Mr Beladaci n’en voulez pas trop aux lecteurs de LQA, la plupart ont affronter l’hydre comme vous.

      Nb/chaque algérien affronte l’hydre seul, ce dernier tire sa force de notre égoïsme même dans le combat, et dire que l’hydre n’est qu’un mythe, pour preuve vous êtes encore en vie.




      2
  • Hychem Zaidi
    4 décembre 2017 at 4 h 54 min - Reply

    Personne ne peut exiger aux autres des qualités qu’il n’a pas. Monsieur Beladaci fait ce qu’il peut et sans se cacher. Cela n’est pas facile déjà. Le traiter de lâche est en soi un manque d’intelligence et de maturité politiques. Alors de grâce mes amis ne soyez pas ingrats. Dans un pays encore colonisé et par la France et par la pseudo-mafia militaro-politico-financière, je dis pseudo parce-que la mafia à un code d’honneur, où l’omerta est de mise, sans parler des risques de liquidation physique, comme ce fût le cas du gendre du commandant Azzedine, c’est déjà courageux de sa part. Notre pays a besoin de bcp de Beladaci pour venir à bout de ce régime felon et criminel. Je dis cela sans enlever le mérite aux S.E.Sidhoum et autres…qui ont le courage de combattre ces criminels.




    0
  • Hychem Zaidi
    4 décembre 2017 at 4 h 59 min - Reply

    NB: je ne dis pas que le gendre du commandant Azzeddine est courageux ou a combattu les criminels. J’ai donné cet exemple pour montrer à quel point ce régime est abominable. Car ils ont assassiné un délinquant qui est des leurs. Que dire alors de ceux qui les combattent réellement !!??




    2
  • Meriem
    4 décembre 2017 at 19 h 58 min - Reply

    Vidéos

    Argentine: 48 anciens militaires condamnés � …
    Dictature argentine: 48 anciens militaires condamnés à la prison
    https://www.msn.com/fr…argentine-48-anciens-militaires-condamnés…/vp-BBFX5cF
    Il y a 4 jours – Quarante-huit anciens militaires argentins ont été condamnés mercredi à la prison, dont 29 à perpétuité, pour des crimes commis à l’Ecole de mécanique de la Marine (ESMA), principal centre de tortures pendant la dictature argentine (1976-1983)




    1
  • Congrès du Changement Démocratique