LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.

1
327

                                            Abdellah CHEBBAH                                        Mai, 2020

Les générations montantes qui vont se succéder dans les années à venir vont métamorphoser l’image de l’Algérie. Le génie et la maturité par lesquels elles s’expriment aujourd’hui, ne  laisse personne dans le doute. Sans moyens, sans libertés, sans aides, elles ont démontré depuis le 16 février 2019 que le mot ‘’impossible’’ ne figure plus dans leur lexique. Cette jeunesse qui n’a plus rien à perdre, affiche ouvertement, de façon pacifique et tolérante, son mécontentement et ses façons de faire. On a beau la traiter de tous les noms, mais une chose est sûre et certaine, c’est qu’elle désire vivre et sortir de cette latente et lancinante situation de laisser pour compte.       

                                C’est de leur avenir et de leur destin qu’il s’agit.

Ces jeunes ne demandent pas plus que de vivre paisiblement dans leur pays où leurs droits, leurs libertés et leurs doléances soient reconnus et pris en compte et que leurs rêves puissent être réalisables.

Le hirak par lequel ils s’expriment n’est pas un parti politique où une cooptation de certaines personnes qui donnent l’impression d’autoproclamés. Bien au contraire, ces personnes expriment en des termes politiquement correctes ce que le citoyen lambda ne sait pas formuler. Il n’a aucune prétention d’accéder au pouvoir, c’est uniquement un mouvement qui revendique pacifiquement le droit d’écoute et de parole d’un pouvoir sclérosé et obstiné dans sa gouvernance archaïque et frauduleuse qui décide du destin de tout un peuple.

Ces jeunes hirakistes n’ont nullement besoin de représentativité. Ils représentent tous une même cause. Leurs slogans sont tellement significatifs que le dernier des mortels comprendra la signification.

Le système n’a pas fait ses preuves et continue à perdurer dans son obstination à réduire cette jeunesse à un danger nocif aux intérêts de la nation par toute sorte de subterfuges.

Ceux qui poussent à une quelconque représentativité feront le jeu du système en le pérennisant. Prémunir cette jeunesse de représentativité n’a aucun sens ni raison pour le moment. Le jour où ceux qui insistent pour le maintien de ce système par la soumission et la servitude comprendront que leurs jours sont comptés et que par conséquent leur seul salut est de rejoindre le hirak, ce jour là ce système s’effondrera de lui-même.        Les représentants de ce mouvement de revendications seront alors élus par le peuple pour reprendre la relève et fondé un État-nation. Des élections se tiendront dans la transparence pour élire tous les commis de l’état, du chef de Daira au président de la république. L’armée rejoindra ses quartiers dont son rôle sera d’assurer la sécurité du pays et la souveraineté de son peuple.

Le Hirak n’a aucune dent contre l’armée, la présidence ou une toute autre institution. Il veut uniquement être entendu dans ses doléances.

En bref, plus les quelques imposteurs de ce système s’entêtent à se maintenir et plus leur reddition de compte sera certaine, car l’histoire ne pardonne pas.  

1 COMMENTAIRE

  1. Oui le hirak n est ni un parti ni une association c est un mouvement populaire qui a dit non au 5eme mandat ! un cinquieme mandat qui a devoilé un systeme de gouvernance qui a non seulement franchi toutes les regles de la retenue , mais qui a versé dans la depravations des moeurs et n hesite plus a faire usage des regles les plus viles pour regner! un systeme qui a regné hors de la loi et hors de toutes les regles sans pour autant faire bouger la moindre fibre sensible de ce qui faisait office de responsables! tout s achetait et tout se vendait meme l honneur et les choses les plus sacrees ! les bourses d etudes pour nos jeunes laureats au bacs et au master sont distribuées a la clientele du regime , les prises en charges pour soins a l etrangers se font sans commissions et meme sans document le systeme « regularise » par la suite! on nomme des ambassadeurs et des cadres superieurs un peu partout a travers le monde et payes en devises….en voulant consolider son regne ce systeme a presque vendu le pays et a achete les « consciences de l elite et de la classe politique » » peut etre qu il a rendu service au pays en montrant qui est qui……..le hirak doit poursuivre sa mission de revendication et doitl acces sur la construction d un « eddifice institutionnel  » qui survivra aux hommes car on sait desormais que les hommes sont tres fragiles et sont capables de faire du mal aux institutions lorsqu elles sont desarmées comme c ets le cas! nous devons tous nous unir et projeter cette jeunesse vers un cap de modernité ou l impunité ne trouvera aucune place……….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici