L’Algérie face à une vague pandémique meurtrière inédite

3
1410
Hakim Allouche

Sur le graphique comparatif des trois pays (Tunisie, Algérie et Maroc) Source: (https://coronavirus.jhu.eduhttps://graphics.reuters.com), on constate que les contaminations de Covid-19 sont en baisse pour la Tunisie et en hausse pour l’Algérie et le Maroc. Sans vouloir polémiquer sur les statistiques algériennes qu’on peut qualifier évidemment d’aberrantes mais cette analyse veut être focalisée essentiellement sur la tendance des contaminations.

On peut se demander en s’inspirant du cas de la Tunisie, dans combien de temps l’Algérie passerait-elle la présente vague pandémique ? Actuellement, tous les indicateurs sont en rouge où on peut dire que la situation sanitaire algérienne est vraiment catastrophique. En effet, les structures sanitaires sont complétement dépassées. Il y a lieu de noter en plus d’opacité en n’ayant pas les vraies statistiques avec transparence, il y a le manque flagrant d’anticipation des autorités en place et le retard inquiétant de vaccination et en tests de dépistage Covid-19.

Tous ces paramètres sont sans doute défavorables pour l’Algérie par rapport aux deux pays voisins. Le scénario pessimiste nous fait craindre que le pic de la vague pandémique algérienne soit encore plus long avec un palier comparativement à la dernière vague tunisienne. L’option la plus optimiste laisserait espérer que le pic va être dépassé dans quelques jours. Le Maroc semble être plus dans une situation la moins inquiétante avec plus de maîtrise.

La situation sanitaire actuelle des trois pays Tunisie, Algérie et Maroc:

Tunisie : Les cas de COVID-19 sont en baisse avec 3 749 nouvelles contaminations recensées en moyenne chaque jour. Cela représente 47% du pic des infections

— le nombre moyen le plus élevé de cas de contamination quotidiens a été reporté le 12 juillet. Il y a eu 575 002 cas de contamination et 18 968 décès liés au coronavirus recensés dans le pays depuis le début de l’épidémie.

Doses administrées : 2 663 438 Personnes entièrement vaccinées: 963 633
% de la population entièrement vaccinée : 8,24 %

Algérie: Le nombre moyen de nouveaux cas quotidiens atteint un nouveau record avec plus de 1 300 cas par jour désormais recensés Algérie : Les cas de COVID-19 sont toujours à leur pic — le nombre moyen le plus élevé de cas de contamination quotidiens reporté — avec 1 345 nouveaux cas reportés chaque jour.

Il y a eu 168 668 cas de contamination et 4 180 décès liés au coronavirus recensés dans le pays depuis le début de l’épidémie. Doses de vaccin administrées: 75000

Maroc: Le nombre moyen de nouveaux cas recensés chaque jour a augmenté de plus de 3 600 au cours des 3 dernières semaines, à 70 % de son précédent pic d’infections

Maroc : Les cas de COVID-19 sont en hausse avec 4 502 nouvelles contaminations recensées en moyenne chaque jour. Cela représente 86% du pic des infections — le nombre moyen le plus élevé de cas de contamination quotidiens a été reporté le 17 novembre. Il y a eu 597 876 cas de contamination et 9 665 décès liés au coronavirus recensés dans le pays depuis le début de l’épidémie.

Doses de vaccin administrées :22 986 926 Personnes entièrement vaccinées: 10 015 447

% de la population entièrement vaccinée :27,46%

La réalité des statistiques des remontées de vaccination des pays au yeux du monde entier sont là. L’Algérie est très loin du Maroc et de la Tunisie.

3 Commentaires

  1. On est entrain d’assister au vrai visage criminel et sanguinaire de ce système mafieux, après avoir privé le peuple du lait, de l’eau, pour ce venger de tout un peuple qui avait réclamé leurs incarcérations, les janvieristes (du moins ce qui reste) privent les algériens de l’O2. Cette situation rappelle celle de 1997, quand les généraux mafieux à travers le massacre des populations civiles ont poussé le clan de Zeroual à la démission. Les jours à venir nous renseigneront sur les vrais raisons de cette tragédie vécu par le peuple une nouvelle fois.

  2. Le mensonge jusqu’à la mort

    Le « gang des généraux » ne se contente pas de mentir sur notre peuple et sur les vivants, il le fait sur nos morts رحمهم الله , sans scrupule malgré le nombre des tombes creusées dans nos cimetières, malgré le nombre de ces corps inertes qui jonchent le sol de nos hôpitaux , malgré le nombre importants des familles endeuillés par la pertes de ceux qui leur sont chers , et des funérailles dans nos quartiers villes et villages. On continue de nous mentir, comme s’il nous fallait les réseaux sociaux pour mettre à nu le canular du « premier système de santé » en Afrique et dans le monde arabe dixit le premier magistrat menteur Teboune.

    Sachez Messieurs, que cette fois vous êtes responsables de morts d’Hommes (hommes ; femmes et enfants) par vos mensonges et votre gestion chaotique. Les dernières images du discours de Chengriha et ces généraux de pacotilles assis dans leurs fauteuils, témoigneront de votre insouciance et arrogance alors que le peuple suffoquait et agonisait par manque d’oxygène. Idem pour les Tebboune, Benbouzid, Benaberahmane, Lamamara … qui rendront compte de leurs responsabilités devant dieu et devant le peuple cette hécatombe.
    Les vidéos sont là, pour vous rafraichir la mémoire. Vous n’avez aucune circonstance atténuante, alors que le peuple suffoquait au lieu de lui venir en aide, vous avez tous fait pour l’enfoncer, vous avez laissé le citoyen courir derrière non pas une bouteille mais une bouffée d’oxygène. L’anarchie préméditée et absence totale de l’état, aucun policier ni gendarme dans les hôpitaux, ni dans les rues pour stopper ces énergumènes qui se baladent avec des bonbonnes d’oxygène alors qu’il suffit de dénicher une pancarte ou l’emblème national de la part d’un hirakiste pour revoir l’état policier et les moukhabarat irhabiya dans toutes leurs laideurs.

    Al Hamdullah, une fois de plus le peuple et son Hirak ne s’en sortiront que grandis de cette expérience, une leçon de solidarité que seul un grand peuple est capable de faire. Au lieu de faire leur méa-culpa et de libérer tous les détenus sans exceptions et de se recueillir à la mémoire de toutes ces victimes non pas du Covid mais de la malgestion. Ce pouvoir au visage hideux use de circonstances aggravantes en continuant d’harceler les hirakistes et de promouvoir le mensonge par le biais de l’agence de régulation de l’audiovisuelle à qui il interdit de relayer les images oh combien réelles que le peuple partage heureusement sur les réseaux sociaux.

    L’Elan de solidarité grandiose de ce peuple coupera l’oxygène au « gang des généraux » une fois cette crise dépassée, le peuple saura quoi faire de ces généraux, de ces députés, de ces présidents de partis et a ce gouvernement de menteur et à son président illégitime et kadab.

    Gloires à toutes nos victimes que nous considérons comme des martyrs et honte à vous autres la mort ne vous a pas oublier, elle vous prendra au moment opportun aprés avoir rendu justice a ce peuple que vous martyrisez et qui vous tourne le dos , sachant qu’il ne s’attends a rien de votre part ,sans liquidité , sans éléctricité, sans eau et sans oxygene vous ne pouvez lui ôter cette instinct de survie et de solidarité. Je demande à tous les hirakiste de faire le mort pour dépasser ce douleureux épisode, et de s’entraider et surtout de prendre des précautions car méme en faisant dans l’entraide les moukhabarats continuent leurs sales besognes. Le retour du hirak est inéluctable , il se fera au moment opportun pour se débarasser des charognards et des menteurs sans vergogne.

  3. Attention à la récupération par l’état des lâches et des menteurs
    C’est avec les tirelires de nos enfants, les bijoux de nos femmes, la bravoure de nos hommes d’affaires, la mobilisation inédite de notre diasporas et de la solidarité d’un peuple livré à lui-même qu’en sortiras et non pas avec les mensonges du gang des généraux et de leur médias de services.

    C’est en comptant sur nous-même qu’on s’en sortira de cette dure épreuve et ce n’est certainement pas avec les déclarations d’un Benbouzid ou d’un Chengriha ou des chaines de caniveaux qui tentent de se cacher derrière une diplomatie sclérosé et des communications falsifiées mais plus grave c’est la tentative sans scrupule de récupérer l’élan de solidarité de ce peuple meurtri qui nous fait mal.

    Honte à ces médias et à leur commanditaires des moukhabarats qui en plus de minimiser les chiffres du désastre et le boycott des vrais images et vidéos de l’hécatombe, et la poursuite et incarcération des braves citoyens à l’origine de ces publications. Non, bande de charognard vous n’avez rien à voir avec cette élan de solidarité qui est vraiment par le peuple et pour le peuple. Sonnez le glas dans nos consulats ne serviras à rien le peuple à ces propres canaux. Vous voulez trompez qui ? Du moment que vous reconnaissez l’usage du mensonge, ce n’est point une surprise pour le peuple ni pour les autres d’ailleurs comment vous croire alors que le Maroc avec près de 10 millions de vaccinés annonce aujourd’hui 54 morts et que chez nous on annonce 38.

    Il ne faut surtout pas baisser les bras et continuer le confinement sachant que le pic de cette vague sera atteint vers le 15 aout et ne point se fier à nos menteurs qui compare la perte d’un humain à la perte d’un char en état de guerre pour expliquer l’inexplicable le MENSONGE banni par toutes les cultures du mondes et honni dans toutes les religions sauf chez nos charognards sans foi ni loi.

    L’heure est à la solidarité et à la mobilisation pour sauver des vies humaines, la solidarité se manifeste également en respectant le confinement, en portant des masques, en gardant la distanciation sociale, le gel et l’entraide entre nous autres citoyens.

    Pour nos charognards qu’ils osent participer a l’élan de solidarité , en donnant les salaires des nouveaux députés, walis, ministres, chef de gouvernement, et président de la république et des généraux qui ne foutent rien depuis le dernier scrutin, qu’ils passent à l’acte en attendant leur contamination inch’Allah non pas par le covid car ils sont tous vaccinés , mais par les prières de toutes ces victimes qui les poursuivront ici sur terre et dans l’au-delàs Amen . Maintenant que la nouvelle vague n’épargne ni gendarmes, ni policiers et des agents de moukhabarets qui payent de leurs propres vies et pour certains qui perdent leur proches, la situation changera inéluctablement.

    Une pensée à toutes nos victimes martyrs et sans oublier tous les détenus qui souffrent en silence plus que nous autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici