Dans la profonde tristesse, on pleure nos martyrs,

0
1211

Hakim Allouche

Détenu arbitrairement pour ses opinions, il décède en prison, laissant 03 orphelins.

  Hakim Debazi, est un martyr de la révolution pacifique.

C’est une perte d’un homme digne ayant pour seule espérance: la dignité et la liberté. Ce militant pour la noble cause laisse 3 de de ses enfants orphelins, meurtris et une veuve inconsolable. Toute sa famille et ses proches sont abattus. Nous sommes touchés et émus. De tout cœur avec vous!

L’Algérie entière est sous le choc et profondément triste en apprenant la disparition de Hakim Debazi, paix à son âme. Un homme valeureux et modeste. C’est une voix digne parmi les millions et les millions de la révolution pacifique Hirak. C’est un citoyen algérien exemplaire de la ville de Hadjout d’un quartier populaire -Wilaya de Tipaza.

Depuis le 22 février 2019 à ce jour, le peuple algérien vit une sorte de rêve admirable qui se transforme peu à peu en cauchemar des plus horribles. Il est difficile de trouver des mots pour décrire ce constat insupportable et amer. Les appels à la raison, la sagesse, le respect du droit n’ont pas cessé émanant des esprits responsables et des enfants légitimes du peuple qui s’avèrent presque comme un temps perdu et une énergie dépensée vainement.

Et pourtant, le choix de la voie pacifique par le peuple digne fut intelligent et remarquable. Il faut reconnaître que l’anticipation bienveillante n’a pas pu éviter visiblement le pire. Hélas, la réponse des hautes autorités illégitimes en place n’est que le mépris et la hogra. La propagande, la contre-révolution et les arrestations injustes ont pris le dessus pour faire la une en imposant une force aveugle ayant des conséquences des plus tragiques, maléfiques et irrémédiables. Ce sont des milliers et des milliers de citoyens dignes qui sont harcelés, privés de liberté ainsi que leurs familles complètement désemparées, attristées et brisées à jamais.

La terreur a pour résultat de longues liste injustes des emprisonnés d’opinion et la pénible disparition de Hakim Debazi, Athyerham Rabi. Le pouvoir en place ne sait faire d’autres que noircir la dimension du mal touchant incontestablement l’irréparable. Le déni ne peut emmener ces monstres qu’à creuser leurs tombes par leurs propres mains assumant, sans gêne aucune, d’être les criminels de la mère patrie et de ses enfants.

À vous les broyeurs malsains de tout signe de vie, à vous les ennemis de tout espoir, sachez que tôt ou tard vous serez piétinés et à jamais dans le rang exécrable de la lâcheté et la traîtrise par la puissance de la vérité qui finira par triompher. Nul ne peut changer cette profonde et déterminante conviction.

Justice pour notre frère Hakim Debazi.

L’Algérie de la dignité, liberté, droit n’a pas d’autres choix que d’être unie la main dans la main et oeuvrer ensemble pour la bonne cause dans la fraternité.

Que la justice soit faite!

Gloire à nos martyrs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici