Édition du
5 December 2016

Sadek Hadjerès et les élections législatives de 2012

Publié par Saoudi Abdelaziz

L’engagement dans ce type de bataille, y compris dans les conditions les plus défavorables, ne trouve pas sa justification dans une approche illusoire purement tacticienne et de court terme, en termes de représentativité électorale immédiate ou d’avantages étroitement partisans, une approche mesquine qui expose à ce que Lénine qualifiait de « crétinisme parlementaire ». Ce n’est pas du nombre « d’élus » ou même de l’absence d’élus, que cet engagement tire son importance. Il prend par contre son plein sens si, et seulement si, il s’inscrit comme un des éléments d’une stratégie politique d’ensemble et de longue haleine, de mobilisation et de conscientisation de masse, comprise et appliquée sur le terrain, visant à instaurer à terme un rapport de force global, une large hégémonie populaire en mesure de modifier radicalement la nature et le contenu du pouvoir dans un sens démocratique et social conforme aux intérêts de la société et de la nation.


Nombre de lectures : 1181
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement National

Galeries photos