Édition du
5 December 2016

Au sujet du paracétamol « sioniste » mortel….

Gat austèreFerhat Ait Ali in facebook

En dehors des données financières, et du prix du Baril, l’économie est aussi et surtout tributaire d’un état d’esprit, qui reflète le niveau réel de développement ou d’arriération de l’intellect Local.

Cet intellect, qui n’est ni génétique, ni statique se forme et se déforme au gré des politiques suivies et des cheminements de la pensée sociale locale et des additifs exogènes qui s y greffent avec le temps.

Et dans ce domaine, force est de constater que ni les politiques locales en matière d’éducation et de formation, et ni les connexions externes auxquelles elle se sont adossées, ne militent pour la promotion de l’esprit critique objectif et analytique, nécessaire à toute évolution positive du corps social et de ses diverses activités dont l’économie n’est qu’un volet déterminant, mais aussi une résultante.

Après cette digression, je voudrais revenir à une information gravissime colportée par Ennahar, devenu l’organe numéro 1 de la diversion en tous genres, et de l’insulte à l’intelligence humaine dans ce pays.

Cette pseudo information, n’aurait été qu’une ânerie de plus dans le catalogue déjà bien chargé de cet organe qui est à la presse ce que le rectum est à tout animal.

Mais il se trouve que pour une fois, il existe un document officiel émanant d’une direction stratégique pour le devenir des citoyens d’une wilaya du pays, en l’occurrence la Wilaya de Mila,

Cette direction est celle de la santé dont le directeur a tout l’air d’etre plus dangereux qu’une épidémie d’ebola, si son ignorance et sa mauvaise foi ne sont circonscrites par un licenciement immédiat, suivi de poursuites judiciaires, pour utilisation d’un poste public à des fins de propagande personnelles et idéologiques, en misant sur une imbécillité supposée dans la société éventuellement supérieure à sa dotation personnelle.

Ainsi ce Colibri, a trouvé le moyen, d’inventer une marque de Paracétamol, que personne n’a jamais rencontré dans la moindre pharmacie en Algérie, et qui serait Israélienne ce qui au demeurant est impossible à importer, distribuer et commercialiser dans les officines, sans que toutes les autorisations soient accordées par le ministère de la santé.

Mais il affirme que ce Paracétamol « Sioniste » est mortel, du fait qu’il contient des éléments métalliques que nos gosiers insensibles seraient incapables d’identifier dans un tout petit comprimé.

Ce serait la dernière Trouvaille du Mossad, pour se débarrasser des migraineux algériens, qui selon une déduction toute complotistes, seraient les derniers spécimens à réfléchir dans le pays, ce qui leur cause des maux de tete terrible, vu qu’ils naviguent dans un océan de tetes bloquées comme celle de ce « directour » de pacotille.

Le plus grave dans cette affaire, est que l’avertissement officiel lancé par ce responsable irresponsable, se réfère à une correspondance de son supérieur local, soit le Bey, pardon le Wali de Mila, qui semble être le premier à avoir levé ce Gros lièvre, de l’attaque « paracetamolitique » israélienne, contre la puissance régionale invincible que nous sommes devenus, et surtout les cervelles locales bloquées dans un sachet de lait subventionné.

Et bien sur, comme dans n’importe quelle correspondance officielle qui se respecte dans un pays devenu un gigantesque zoo ou l’état est plus à prendre dans le sens constat de fait, que dans le sens gouvernance du terme, il n y a ni marque, ni dosage ni même identification visuelle du produit et de son emballage.

Les pharmaciens sont sommés par cet olibrius, sur instruction d’un wali dont la Wilaya est sinistrée au plan emploi et activité economique, de chercher un produit Israélien dans leurs stocks, sur simple suspicion de l’origine Israélienne du produit, qui bien sur n’est pas mentionnée sur la boite, le Mossad n’étant pas du même degré d’imbécilité que nos deux limiers locaux.

Ce qui rend tous les produits vendus dans le pays, sous cette dénomination scientifique, suspects d’être introduits par Israël chez nous.

Et bien sur, les Israéliens, qui détiennent des parts et des Brevets dans 90% des laboratoires qui nous vendent pour 2 Milliards de produits médicaux par année, n’ont trouvé que ce produit bon marché et disponible à profusion en Algérie, intégralement produit ici, pour nous piéger et commettre une hécatombe dans les rang du peuple le plus menaçant pour leur existence sur terre, particulièrement en économie et en recherche scientifique.

Et pour ce faire, ils ont pris le risque de passer pour des empoisonneurs universels, en laissant même des traces qui permettent à un directeur dont les cliniques publiques sont plus dangereuses qu’un foyer épidémique ailleurs, de les pister et de régler le problème par simple courrier aux pharmacies, de sa wilaya, et même d’Alger, Oran et Constantine, les directeurs de ces Wilayas semblant moins éveillés aux complots du Mossad que notre Héros National insoupçonné.

Dans le sillage, il faudra penser aussi à sanctionner les chefs des services de sécurité de tous les corps dédiés à cette tache qui n’ont pas pu déceler ce complot étranger, contre la sécurité de nos citoyens qui ne tient qu’à un paracétamol ingurgité suite à une migraine induite par le constat effrayant d’être dirigés par ce genre d’individus.

Le Ministre du secteur lui, a rassuré ses ouailles, qui attendent toujours Rahmet Rabbi sous Blister pour ne pas avoir des Hyperglycémies fatales, en récusant l’information, et en excusant le petit directeur inexpérimenté et jeune, en oubliant au passage que son courrier fait reference à une autre du Wali de cette Wilaya et de son cabinets, tout aussi jeunes et inexpérimentés manifestement.

On peut conclure selon ces pérégrinations guignolesques d’une administration tombée plus bas que le caniveau, que cette wilaya est une wilaya d’entrainement pour les recrues inexpérimentées du système, et que les habitants de cette malheureuse région sont dans le même statut que les Orphelins dont les tetes servent à former des coiffeurs.

Personne n’a été sanctionné, ni rappelé à l’ordre, ni même écarté de postes ou ce genre de personnages représentent un danger pour la santé publique et la sécurité Nationale, plus présent et plus pressant que n’importe quel complot ou attaque directe étrangère.

Tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil, même la société préoccupée par les soldes budgétaires bricolés et leurs incidences sur les poches des uns et des autres et sur la ration alimentaire importée en intégralité, semble se suffire d’un démenti.

En foi de quoi et après ce constat, je pense que le minimum requis pour construire une économie, et même une société équilibrée pour ce faire, n’est pas disponible dans le pays du moins au niveau des sphères dirigeantes qui ont choisi les ministres qui ont choisis ces walis et ces directeurs.

Toute autre discussion technique ou economique, relèvera désormais plus de l’avertissement et du défoulement personnel que de la tentative de trouver une solution objective à un problème dont le principal facteur est Humain et même animal au vu du niveau de perception de la responsabilité chez ses détendeurs de nos jours.

Cette Administration doit être reformée en profondeur et même laminée dans certains de ses segments

Sinon, le pire est au rendez vous, et il n y aura ni redressement ni même maintien ou ralentissement de la descente au fond,

Même une partition écrite par Mozart ne peut donner une symphonie, si les violons sont tenus par des singes Magots.


Nombre de lectures : 2315
6 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • ABDELLAH
    17 novembre 2016 at 13 h 34 min - Reply

    Peut etre que lui meme ce directour qui a importé cette molécule pour se débarrasser de ses concitoyens .Ces debiles nous empoisonnent notre quotidien avec leur incompétence et leur stupidité pour semer la zizanie dans un corps malade plus que ces alites.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • djamel
    17 novembre 2016 at 13 h 51 min - Reply

    Merci Mr Ferhat de nous rappeler que nous sommes digérés (pardon je voulais dire dirigés par des guignols.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • amar MOKHNACHE
    17 novembre 2016 at 15 h 51 min - Reply

    LE SYSTEME QUI A PRODUIT CE MOUDIR ET CE WALOU EST LE MEME QUI TENTE A L HEURE ACTUEL D IMPOSER DES CANDIDATS AUX ECOLES DOCTORALES SANS CONCOURS ET QUI LICENCIENT TOUT CE QUI S OPPOSE AVEC LE CONCOURS DES « UNIVERSITAIRES » je veux dire des baltaguis de service..

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • said
    17 novembre 2016 at 19 h 21 min - Reply

    Les dictatures fomentent l’oppression, la servilité et la cruauté ; mais le plus abominable est qu’elles fomentent l’idiotie. »
    de Jorge Luis Borges(citation)

    « Le drame des dictatures, c’est qu’elles donnent toute licence aux malades mentaux, aux mégalomanes, aux méchants, aux malhonnêtes gens d’aller jusqu’au bout de leur folie, de leur mégalomanie, de leur méchanceté, de leur malhonnêteté. »citation.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Ali SBIH
    18 novembre 2016 at 19 h 12 min - Reply

    Salam alikoum

    Ce n’est pas innocent cette « alerte » en ces moments de vaches maigres ou les restrictions imposées à l’importation des médicaments sont à peine dissimulées et ce secteur qui peine à s’organiser convenablement pour des raisons évidentes d’affection de jeu dans le clair obscur.

    Un immense marché ,juteux ,inextinguible et ………en pleine croissance. Une profession qui dans ses démembrements est loin de travailler dans un milieu « stérile » indemne de tout traficotage/manipulation ,de faux génériques, des molécules à bas prix tombées dans le domaine publique « revalorisées » et mises sur le marché à des prix qui vous donnent la migraine ! Ceci sans relever que ce marché est dopé à coup de « cabas »,des médicaments placébo qui ne vous donnent plus envie de garder le lit ou flirter avec la mort au vu des tarifs et des
    « obligations/promesses » de résultats des cliniques ….

    Faut il condamner « cette alerte » ,à l’évidence ,il faut le faire puisque renvoyant les citoyens à se saisir d’une hypothétique situation de catastrophe sur la base de segments politiques voire des référents culturels .

    Quid du code de la santé ,des commissions en amont du contrôle des médicaments ,des services en charge de la santé et la sécurité des citoyens ,il a fallu qu’un gardien d’un petit phare isolé dans une lointaine portion du territoire lance ce haut cri de patriotisme pour que toute une partie de la chaine de commandement administrative déclare l’état d’urgence et emboite le pas à une hystérie médiatique.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Beauregard
    23 novembre 2016 at 16 h 04 min - Reply

    ????????

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos