Édition du
22 July 2017

Incendies de forêts et feux de la fitna.

Messieurs les extrémistes de tous bords à la solde de la voyoucratie, vous qui allumez le feu de la fitna après que la canicule ait allumé des incendies dans différentes régions du pays, votre discours raciste et haineux ne passera pas.
Au lieu de dénoncer l’impuissance, pour ne pas dire l’absence des pseudo-autorités face à ces incendies, vous préférez entretenir les feux de la discorde et du racisme, en ces temps de malheurs qui se sont abattus sur Tizi-Ouzou, Jijel, Skikda, Médéa, Bejaïa et autres régions de notre pays.
Honte à vous ! Les citoyens ne sont pas dupes pour tomber dans le piège de vos Maîtres adeptes du « diviser pour régner ». Tout ce qui touche une quelconque région du pays, touche toute l’Algérie.
Salah-Eddine SIDHOUM.


Nombre de lectures : 939
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique