LA FRANCE DE MACRON OFFRE SES SERVICES À LA JUNTE MILITAIRE

0
1778

Abbes Hamadene

Le voyage de Macron en Algérie à la fin du mois d’août dernier a été largement commenté, donnant des lectures divergentes. Lors de cette visite, le Président français a été accueilli en grande pompe et avec tous les honneurs.

De tout le programme de cette visite, un point mérite d’être souligné : pour la première fois depuis l’indépendance s’est déroulée une rencontre réunissant les plus hauts responsables militaires et du renseignement, en présence des deux chefs d’État.

Tractations et marchandages ont certainement fait l’objet de ces discussions secrètes. Connaissant l’envie obsessionnelle des dirigeants algériens pour museler la diaspora, il est évident qu’ils n’avaient pas omis de demander l’extradition de quelques « bêtes noires » du régime.

Macron sait qu’il ne peut pas répondre à une telle demande, puisque l’extradition est une décision qui relève d’une justice indépendante. Comme vient de le montrer le refus de la justice française d’extrader Amir DZ.

Macron aurait t-il promis de rendre service par d’autres moyens ?

HARCÈLEMENT ET PROVOCATIONS CONTRE LE HIRAK DE PARIS

Intimidations, harcèlements et provocations policières envers les organisateurs des rassemblements hebdomadaires à la place de la République (Paris) s’intensifient de semaine en semaine.

Aujourd’hui un cap a été franchi : les policiers français sont passés à l’acte : arrachage de panneaux et violences physiques sur des militants pacifiques.

Tout ce remue-ménage de la part des flics pour empêcher le déroulement tranquille d’un rassemblement pourtant déclaré à la préfecture.

FACE À LA RÉPRESSION DE LA POLICE FRANÇAISE, LE HIRAK DE PARIS RÉSISTE

Les provocations policières visent à décourager et à provoquer désordre et démobilisation de l’un des derniers bastions du Hirak, encore debout.

Peine perdue car le rassemblement s’est poursuivi, des groupes de militants habituellement séparés ont décidé d’oublier « leurs divergences » . Ils ont fait preuve de sens de responsabilité et d’une salutaire lucidité en faisant bloc à la grande satisfaction de nos compatriotes aujourd’hui présents à la République.

Plusieurs militants et citoyens ont à pris la parole pour s’élever contre cette intolérable provocation, tout en appelant à la mobilisation de la diaspora, toujours dans le respect des valeurs portées par le Hirak : Union et voie pacifique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici